My life… is a whore

« Nulla dies sine linea » Horace Candide J’en suis à tantEt tant d’adolescences,Tant d’instants d’indécence,Que le temps a perdu le droit de me cacher. La nuit me fuit,Le jour me chasse ;Je me tasse ;Je ne vaux pas mieux que ma vie. Je voudrais retourner à l’âge de ma force,La croisée de mes bras,La fierté qu’ils…

Who dares to love, who dares to say?

« Si je me suis trompé en disant : je t’aime, je préfère avoir dit je t’aime. On ne me fera pas envier celui qui a eu raison sans aimer. » Philippe Léotard, le 28 août 1998 SANS MOI Mon chant profond,Ma tombe heureuse, N’oublieront pas mon frémissement,Qui buvait son souffle aux racines,A l’extrémité de la longue…

I am the Architect

SALINES I Pour Claude Roy Le lendemain du jour où la construction du Monde prit fin,Les dieux se posèrent sur le sable,Et tinrent conseil.Les hommes étaient déserts.Le mot « rauque », par exemple, n’existait pas ;Ni aucun des mots de rancoeur,Ni rien des râpes, des raclages,Rien des rançonsDe celle qui fut la Première :La Folle, La Parole,Qui était feu…

I’m running to you

Τὰ ζῷα τρέχει LES ANIMAUX COURENT   « On croit qu’on est heureux, on est qu’immobile. » Jean Cocteau   Je cours lentement, Loin du son du jour, Suivant, les yeux fermés, Un chant d’amour. Je cours, je tends les bras vers toi,  Vers la mémoire interne de mes gestes, Qui n’ont de souvenir Que mon désir,…

I’m in a fucking rage

  RAGE Au lieu d’écrire, je déchire la page avec la plume, je casse la plume, ça pisse l’encre, je buve, je récidive, je répare, j’éponge, je récure, je manipule. Je suis un manuel refoulé. Même un cul, oui ! Parfaitement ! Un cul, je tripoterais, avec des des tournemains qui feraient passer le mal, qui atteint…

My life, my whore…

  « J’écris parce que je vis, j’écris pour être vivant, j’écris parce que j’aime la vie… » Ibonoco     CANDIDE J’en suis à tant Et tant d’adolescences, Tant d’instants d’indécence, Que le temps a perdu le droit de me cacher La nuit me fuit, Le jour me chasse ; Je me tasse ; Je ne vaux pas…

I no longer look at the sea

   » Si je me suis trompé, en disant je t’aime, je préfère avoir dit : je t’aime. On ne me fera pas envier celui qui a eu raison sans aimer. » 28 août 1992   MARE NOSTRUM Par manque d’amour, j’ai usé ton corps. Les voiliers sont partis, le sable dort encore, Et la maison…