I am the Architect

Alain Bashung- Les salines

SALINES

I

Pour Claude Roy

Le lendemain du jour où la construction du Monde prit fin,
Les dieux se posèrent sur le sable,
Et tinrent conseil.
Les hommes étaient déserts.
Le mot « rauque », par exemple, n’existait pas ;
Ni aucun des mots de rancoeur,
Ni rien des râpes, des raclages,
Rien des rançons
De celle qui fut la Première :
La Folle, La Parole,
Qui était feu avant la pierre,
Dessinait sa transe à l’éclair,
Déjà faite prophète
Des dieux encore durs.

 

II

Je suis l’architecte,
L’artificier.
Je suis né du repos de l’aigle,
Et de l’abandon des marées.

Je suis le patient,
Je fige la guerre fleurie.

Je suis le soucieux,
Je veille accroupi
Sur l’ombre qui rêve,
A la fin du feu.

Je suis l’amant,
J’érige l’inventaire.

Je suis l’architecte,
L’artificier.
Mon jeu,
C’est le don de la pierre au vent.

III

Un instant, l’enfant brisa la neige,
Et vida le soleil.
Puis il s’aventura à manger la lumière,
Et dégonfla le vent,
D’une seule surprise,
Comme on couche la brise
D’un ruisseau de cheveux ;
Comme on fait, à deux,
Un seul geste de fête ;
Sans fièvre, mais absent,
Il ne triturait pas de songes dans ses poches
,

Involontaire, comme une peur d’enfant,
Il collait la terre à sa moiteur.
Jamais, il ne pleurerait grand !

Non, ses bras regardaient,
Comme des balançoires,
L’alchimie, la mer des merveilles,
Où l’infini passait, en croisant ses oreilles
.

Ange Philippe Léotard Tomas, Philippe Léotard (1940 – 2001), in Pas un jour sans une ligne, Les Belles Lettres, Paris, 1992, pp. 121-123 est un acteur, poète et chanteur français. 

Alain Bashung- Les salines

SALINES

I

For Claude Roy

The day after the day the construction of the World ended,
The gods landed on the sand,
And held council.

The men were deserts
The word « hoarse », for example, did not exist;
Nor any of the words of rancour,
Nor anything of the rasps, scrapings,
Nothing of the ransoms
Of the one who was the first:
The Madwoman, The Word,
Which was fire before stone,
Drawn his trance with lightning,
Already made a prophet
Gods still hard.

II

I am the architect,
The artificer
I was born from the rest of the eagle,
And of the abandonment of the tides.

I am the patient,
I freeze the flowery war.

I am the worried one,
I’m crouching down
On the shadow that dreams,
At the end of the fire.

I am the lover,
I’m building the inventory.

I am the architect,
The artificer
My game,
It is the gift of the stone to the wind.

III

For a moment, the child broke the snow,
And emptied the sun.
Then he ventured to eat the light,
And deflated the wind,
With just one surprise,
As we lay down the breeze
Of a stream of hair ;
As we do, with two,
A single festive gesture ;
No fever, but absent,
He didn’t stuff dreams in his pockets,

Involuntary, like a child’s fear,
He glued the earth to its moisture.
He would never cry big!

No, his arms were watching,
Like swings,
Alchemy, the sea of wonders,
Where infinity passed, crossing his ears
.


Ange Philippe Léotard Tomas, Philippe Léotard (1940 – 2001), in Pas un jour sans une ligne, Les Belles Lettres, Paris, 1992, pp. 121-123, is a French actor, poet and singer
.

.

17 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Maux&Cris dit :

    Excellent ! C’est intéressant de rapprocher Alain Baschung et Philippe Léotard. Ce sont deux personnages atypiques.
    Ce poème de Léotard est vraiment très fort. Je ne le connaissais pas vraiment sous cette facette, je vais devoir m’y intéresser.
    Quand à Baschung, j’aime beaucoup les textes qu’il arrivait à extirper à ses auteurs, bien sur Jean Fauque, Bergman, Gaetan Roussel et autres. J’aime particulièrement Bleu Pétrole et Fantaisie militaire. Et j’adore les arrangements toujours très chiadés.
    Merci pour cet article John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Philippe Leotard est un littéraire de « formation ». Il a écrit des textes magnifiques.
      Quant à Bashung, pour moi, outre le fait qu’il soit un excellent musicien, il est aussi un poète.
      Bon fin d’après-midi Regis
      John

      Aimé par 1 personne

  2. Merci du partage, je ne connaissais pas ces textes de Léotard (Philippe, pas François).
    Bonne fin de journée, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’était un littéraire et un helléniste
      Belle soirée
      John

      Aimé par 1 personne

  3. gibulène dit :

    Je fais connaissance avec le style Léotard, magnifique, ce soir : merci John bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  4. bigskybuckeye dit :

    John, I appreciate reading this poem. I found the idea of dividing the poem into three parts to be very effective.

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Hi !
      The author of this poem had a « tortured » life (alcohol) and had a solid literary and poetic education. But he was known as an actor, an excellent French actor. His brother, François, was a politician. The two brothers had chosen two very different lives. One is still alive, the other has died from having lived too much.

      J'aime

  5. Swannaëlle dit :

    Deux poètes sont réunis pour ce très beau texte …merci pour ce moment 🌹

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Tu as bien raison, ce sont deux poètes et d’excellents poètes.

      Aimé par 1 personne

  6. colettedc dit :

    Bonjour John,
    Si bonne, cette chanson !!!
    Bon vendredi,
    Amitiés ❤

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Elle est vraiment excellente cette chanson. Et Bashung est un très grand chanteur.
      Bises Colette et amitiés
      John

      J'aime

  7. blackbonnie64 dit :

    Deux écorchés vifs. Tellement profonds, tellement sincères, tellement vrais qu’ils en sont beaux, définitivement. Ils me manquent.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est ce que j’aime chez eux : du talent à l’état pur et un cœur vibrant à fond au rythme de leur vie d’artiste.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s