It’s pretty dumb

LE TEMPS PERDU Devant la porte de l’usinele travailleur soudain s’arrête le beau temps l’a tiré par la vesteet comme il se retourneet regarde le soleiltout rouge tout rondsouriant dans son ciel de plombil cligne de l’oeilfamilièrementDis donc camarade Soleiltu ne trouves pasque c’est plutôt conde donner une journée pareilleà un patron ? Jacques Prévert…

I don’t want to forget… ever!

« La mémoire a sauvé le Besht*, et si quelque chose peut le faire, c’est la mémoire qui sauvera l’humanité. Pour moi, l’espoir sans mémoire est comme la mémoire sans espoir ». * Le Besht הבעשט est l’acronyme de Baal Shem Tov (Maître du Saint Nom) désigne Rabbi Israël ben Eliezer (1698 – 1760)(רבי ישראל בן אליעזר),…

Dr. Gramsci, what are the symptoms?

« La crise consiste précisément dans le fait que l’ancien (monde) se meurt et que le nouveau ne peut pas naître ; dans cet interrègne, une grande variété de symptômes morbides apparaissent. » (1930) Antonio Gramsci (1891 -1937) in “Wave of Materialism” and “Crisis of Authority” (NY: International Publishers), 1971, pp. 275-276, est un philosophe, écrivain et…

Where you live is my roof

 » Quand Jean Cocteau et Jean Marais habitaient tous deux Place de la Madeleine à Paris, Cocteau avait pour habitude de glisser la nuit des poèmes sous la porte de la chambre de Jean Marais. » John Ibonoco Le tour du monde était un bien pauvre voyageA côté du voyage avec toiChaque jour je t’adore et…

A day like another

The routes along the banks of the Rhone release the roar of the engines into the air. They purr loudly, powerfully, like cats quietly slumped on a cushion and warming their ears under a ray of sunshine stolen in the winter. Quietly slumped down… but always ready to pounce as soon as the traffic lights…

Under the sun of Mexico City

(Réédition) VALLEE DE MEXICO Le jour déploie son corps transparent. De ses grands marteaux invisibles, la lumière me frappe. Attaché à la pierre solaire, je ne suis qu’une pause entre deux vibrations : le point vif, aiguisé, le point fixe, intersection de ces deux regards qui s’ignorent et qui se retrouvent en moi. Pactisent-ils ?…

I am a tightrope walker

« Entre l’envie et le regret, il y a un point qui s’appelle le présent. Il faudrait s’entraîner à y tenir en équilibre. » Sylvain Tesson, né en 1972, est un écrivain, essayiste, nouvelliste et photographe français dont les voyages dans des conditions extrêmes deviennent des récits de voyage qu’il publie – le prix Renaudot dont il…

Never never?

« Hé ! Tu te rappelles de cette histoire ? de cette vieille histoire – elle date déjà de 1983, cela fait un bail. Tu disais toujours que tu savais exactement quoi dire, que c’était un jeu auquel tu jouais. Mais tu ne te rappelles peut-être pas qu’à ce jeu stupide, tu avais tout perdu. L’amour…

Listen to my prayer

(Réédition)  » …Allez Serge ! Allez mon Serge ! Parle-moi d’amour encore une fois comme tu sais si bien le faire. Raconte-moi tes amours d’antan, tes secrets cachés au fond de ton coeur, tous ces désirs de vivre l’amour de façon si délicate et intime. «  John Ibonoco L’EAU A LA BOUCHE Ecoute ma voix…

Between heaven and earth

(Réédition) SUR LE MONT FUJI Depuis que le ciel et la terreSe sont séparésEn SurugaLe haut pic du FujiSe dresse, sublimeComme un dieu.Quand je le regarde de loinDans la plaine du ciel,Du soleil qui traverse l’espaceIl cache les rayonsDe la lune qui brilleOn ne voit la clartéLes blancs nuages Hésitent à passer.La neige y tombeSans…

The first boy

le premier garçon qui m’a embrasséea pesé fort sur mes épaulescomme sur le guidon du véloqu’il a chevauchéj’avais cinq ans il portait l’odeur de lafamine sur ses lèvreselle lui venait de son père qui dévorait sa mère à 4 h du matin il a été le premier garçonà m’apprendre que mon corps était au service…

A NAME SEWN WITH SILENCES

U N NOM FAUFILÉ DE SILENCES I Le hennissement d’un cheval déchire la housse du sommeil, réajuste les images et le tilleul bréhaigne frémit. Le maçon, un homme sans visage, décharge des briques crues et des pierres devant la porte branlante. Le muret et le four ancien reviennent à leurs placeset moi, fillette de cinq…

It’s just a desire

(Réédition)   « Il n’y a pas d’amour de vivre sans désespoir de vivre. » (Albert Camus) JUSTE UN DESIR Respirer profondément et lentement l’air tiède d’une matinée d’été qui se lève – en s’étirant – sur un corps encore plongé dans la torpeur d’une nuit étoilée… et se dire que peut-être il reste en…

It smells like herring…

« Tout artiste aujourd’hui est embarqué dans la galère de son temps. Il doit s’y résigner, même s’il juge que cette galère sent le hareng, que les gardes-chiourme y sont vraiment trop nombreux et que, de surcroît, le cap est mal pris. Nous sommes en pleine mer. L’artiste, comme les autres, doit ramer à son tour,…

Absolute bullshit

(Réédition) «  Ah ! Que de volumes n’écrirait-on pas si l’on voulait dénoncer les ravages causés par la connerie absolue. » Boris Vian dit Vernon Sullivan (1920 – 1959), sorti ingénieur de l’Ecole centrale, il est l’une des personnalités françaises dont le génie s’est exprimé de façon quasi universelle.Trompettiste de jazz reconnu, écrivain, poète, parolier, chanteur, critique…

A strange fruit ?

(Réédition) « Je déteste suivre la partition. Il faut que je change la mélodie pour la chanter à ma manière. Je ne sais pas faire autrement. » Billie Holiday dit Lady Day (1915 – 1959), in Légendes du jazz, Paris, Éditions Gründ, 2011, chanteuse américaine de blues et de jazz. A la fin des années 30, elle…

Let me be your guide

(Réédition)  » Le véritable enseignement n’est point de te parler mais de te conduire, » Antoine Marie Jean-Baptiste Roger, comte de Saint-Exupéry (29 juin 1900 – disparu en mer en mission le 31 juillet 1944), in Citadelle, 1948.Saint-Exupéry est également est un pilote célèbre de l’aviation française, écrivain, poète et reporter français. Il a notamment écrit…

Let me love you!

(Réédition) HAPPY NEW YEAR 🎄🎄🎄  » Il est loin le temps des crooners, des voix en or faisant vibrer le coeur des femmes le temps d’une chanson ou d’un petit pas de danse… d’une belle déclaration d’amour ou d’un simple petit sourire qui veut dire : « je t’aime »… » John Ibonoco   EMMENE-MOI SUR LA…

ער דײַנע ווײַסע שטערן

(Réédition) SOUS TES ETOILES BLANCHES sous tes étoiles blanchestends-moi ta blanche main.mes mots qui sont des larmesdans ta main désirent repos.vois leur éclat s’assombrirsous mon regard encavé,aucun abri je ne trouvepour en retour te les offrir. mais je voudrais, dieu familier,te léguer mes possessions,car en moi brûle un feuet en le feu mes journées.toujours entre…