I no longer look at the sea

le

 

 » Si je me suis trompé, en disant je t’aime, je préfère avoir dit : je t’aime. On ne me fera pas envier celui qui a eu raison sans aimer. »

28 août 1992

 

MARE NOSTRUM

Par manque d’amour, j’ai usé ton corps.
Les voiliers sont partis, le sable dort encore,
Et la maison éteinte ne répond plus. Un ciel
D’ailleurs est venu, blanc, sourd au milieu des plaintes
Du vent, que nous faisions pour échanger de loin,
Nos cris d’amour de prisonniers, nos grands mots vains.

Je ne regarde plus la mer, je suis le sel.
Sèche-toi un peu sur mes mains qui tremblent.

Ange Philippe Léotard Tomas, Philippe Léotard (1940 – 2001), in Pas un jour sans une ligne, Les Belles Lettres, Paris, 1992, pp. 57., est un acteur, poète et chanteur français. 

 

If I made a mistake in saying I love you, I’d rather have said I love you. I will not be envied for being right without love. »

August 28th, 1992

 

MARE NOSTRUM

For lack of love, I’ve worn out your body.
The sailboats are sailing away, the sand is still sleeping,
And the house doesn’t answer anymore. A sky
Moreover came, white, deaf in the midst of complaints
Wind, which we used to exchange from afar,
Our prisoners’ cries of love, our vain big words.

I no longer look at the sea, I am salt.
Dry yourself a little on my shaking hands.

Ange Philippe Léotard Tomas, Philippe Léotard (1940 – 2001), in Pas un jour sans une ligne, Les Belles Lettres, Paris, 1992, pp. 57, is a French actor, poet and singer

30 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    C’est magnifique. Je ne luis savais pas cet inspiration de poète.

    Aimé par 2 personnes

  2. Sounds so much better in French 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est certain 😊. Thank You.

      J'aime

  3. J’aimais cet acteur, tout comme Dewaere, deux hommes en grande souffrance qui avaient cette fêlure que l’on ressentait dans leurs rôles au cinéma.. Merci pour ces mots.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      J’aimais beaucoup ces grands acteurs un peu torturés pour lesquels la vie était parfois peut-être pesante (je pense à Dewaere).
      En tous cas, ils avaient tous une très grande sensibilité.
      Bonne soirée.
      John

      J'aime

      1. Dewaere est aussi pour moi un immense acteur. Je pense à « un mauvais fils », « série noire », « F comme Fairbanks….

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Ce sont tous de grands films avec Dewaere. Les années 70 ont vu éclore de grands acteurs français.

          Aimé par 1 personne

        2. Il me manque Dewaere, quelle finesse de jeu..

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          C’etait un grand acteur et reconnu comme tel par le public et ses pairs.

          J'aime

  4. Philippe Léotard s’est brûlé les ailes. Il avait cette fragilité et cette sensibilité incroyable. J’aime beaucoup cette citation. Bel après midi John 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Laurence

      J'aime

  5. Un très grand, poète et acteur, qui manque cruellement au cinéma français

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Agnès,
      Effectivement, un très grand et j’avais commencé à l’oublier.

      J'aime

  6. Beau mais triste, on sent le désespoir!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oui, c’est à son image. Mais quelle plume !

      Aimé par 1 personne

  7. Jean-Pierre Tondini dit :

    Un beau cliché pour de belles paroles.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Jean-Pierre.
      Belle soirée
      John

      Aimé par 1 personne

  8. marie dit :

    Bonsoir John c’était un grand poète, torturé par la vie, je l’aimais bien , merci d’avoir choisi ce texte Bisous et bonne soirée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie,
      J’aimais beaucoup cet acteur dont j’ai découvert les textes vers la fin de sa vie.
      Bonne soirée Marie.
      Bises
      John

      J'aime

  9. Très touchant !!!…. poésie et citation d’un grand auteur dont la sensibilité à fleur de peau
    m’a beaucoup émue.
    Merci et bonne soirée John
    Amitiés

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Manouchka,
      J’aime beaucoup sa manière de dire sa propre sensibilité et de se décrire ainsi que son

      état : « sèche-toi un peu sur mes mains qui tremblent. »
      Bonne soirée
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Oui…ce verset, génial, exprime la souffrance du manque…de la dépendance…

        Aimé par 1 personne

        1. désolée…partie trop tôt…
          Une poésie lucide qui ose …C’est très courageux.
          Merci John

          Aimé par 1 personne

        2. ibonoco dit :

          Oui. Je mettrai en ligne d’autres poèmes  » qui osent ».
          Belle soirée Manouchka.
          Amities
          John

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          En effet, c’est ainsi que je l’avais perçu.
          Cet auteur avait vraiment du talent.

          Aimé par 1 personne

  10. colettedc dit :

    C’est tout à fait super !
    Bon mardi John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      En effet, c’est un très beau poème.
      Bon mardi,
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s