How can I say goodbye to you?

         AVANT L’ADIEU                       I Alors c’est vrai ? Tu t’en iras ? Vois-tu cela me semble drôle… Quoi ! Je n’aurai plus ton épaule Comme appui quand je serai las ! Gaiement tu chanteras là-bas : La vie, après tout n’est qu’un rôle. ……

Just wait

IL SUFFIT D’ATTENDRE Ne rien faire, ne rien dire, se taire ! se taire et attendre…, attendre en silence, attendre simplement le matin, le tout petit matin et sa rosée cristalline, éternel recommencement d’un processus régénérateur d’où la vie éclot en un bouton d’or avec ses pétales blancs finement ciselés se tenant fièrement dressés face…

Would God agree?

  « Avis aux non-communistes : tout est commun, même Dieu. » Charles Baudelaire (1821-1867) in Oeuvres posthumes et correspondances inédites, 1887, est un célèbre poète français dont la renommée de son recueil de poèmes Les Fleurs du mal, 1857, est encore très grande aujourd’hui. « Notice to non-communists: Everything is common, even God. » Charles Baudelaire (1821-1867) in Oeuvres…

Demons or wonders?

  SABLES MOUVANTS Démons et merveilles Vents et marées Au loin déjà la mer s’est retirée Et toi Comme une algue doucement caressée par le vent Dans les sables du lit tu remues en rêvant Démons et merveilles Vents et marées Au loin déjà la mer s’est retirée Mais dans tes yeux entrouverts Deux petites…

In oblivion

  L’OUBLI Je ne suis qu’un son venu du futur, Une vibration du lointain et de l’oubli Une onde puissante, une vague, une déferlante Une envie, un désir, un mugissement, une rage Un voyageur du temps errant de rivage en rivage Un parfum sucré du passé à l’humeur acide Un écho du présent en attente…

Against death

TUER Il tombe cette nuit Une étrange paix sur Paris Une paix d’yeux aveugles De rêves sans couleur Qui se cognent aux murs Une paix de bras inutiles De fronts vaincus D’hommes absents De femmes déjà passées Pâles froides et sans larmes Il tombe cette nuit Dans le silence Une étrange lueur sur Paris Sur…

Your black eyes

LES BRUITS FROISSES L’automne fait les bruits froissés De nos tumultueux baisers. Dans l’eau tombent les feuilles sèches Et sur ses yeux, les folles mèches. Voici les pèches, les raisins, J’aime mieux sa joue et ses seins. Que me fait le soir triste et rouge, Quand sa lèvre boudeuse bouge ? Le vin qui coule des…

I love you so much

IL PLEUT (A Eliane, son épouse) Il pleut — c’est merveilleux. Je t’aime. Nous resterons à la maison : Rien ne nous plaît plus que nous-mêmes Par ce temps d’arrière-saison. Il pleut. Les taxis vont et viennent. On voit rouler les autobus Et les remorqueurs sur la Seine Font un bruit… qu’on ne s’entend plus…

I’m so fragile

TOI SI FRAGILE Toi si fragile enfin tu te ressembles comme ce mot léger, si pur qu’il tremble et se refuse à la bouche, à l’oreille et va mourir, écume sur la grève. Tu ressentais cela quand, dès l’enfance, tu mariais la cerise et la fraise et n’osais pas manger tant de beauté. Tremble ta…

I believe in my soul

« L’homme de culture doit être un inventeur d’âme. » Aimé Césaire (1913 – 2008) est un écrivain, essayiste, biographe, poète, dramaturge et homme politique français. Avec Léopold Sédar Senghor, Léon-Gontran Damas, il est le fondateur et représentant le plus important du mouvement littéraire « la négritude ». Il fut également député de La Martinique et maire de Fort-de-France durant…

Guillaume’s heart

Au lac de tes yeux très profond Mon pauvre cœur se noie et fond Là se défont Dans l’eau d’amour et de folie Souvenir et mélancolie Guillaume Apollinaire pour Geneviève Marguerite Marie-Louise de Pillot de Coligny, dite Louise de Coligny-Châtillon, surnommée Lou. Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky1, dit Guillaume Apollinaire (1880 – 1918),…

How about some sun for today?

    « Le soleil a toujours blessé les yeux de ses adorateurs. » Louis Aragon (1897 – 1982) in La révolution surréaliste, 1924, est un célèbre poète, romancier et journaliste français, Il fera partie du courant dadaïste avec André Breton puis surréaliste. En 1931, Il rompra avec ce courant pour s’engager au Parti communiste français. A partir…

The end of loves…

  C’EST LA SAISON DES PLUIES   C’est la saison des pluies La fin des amours Assis sous la véranda je regarde pleurer Cette enfant que j’ai tant aimée C’est la saison des pluies L’adieu des amants Le ciel est de plomb il y a de l’humidité dans l’air D’autres larmes en perspective Le temps…

For Loulou, with all my love….

SONNET ROMANTIQUE J’attends l’amour, le grand amour que ne déparent Ni les doutes, ni les dégoûts, l’amour tardif Dont le flux submerge le coeur, ce vieux récif, L’amour, mer d’Orient suit la côte barbare ! Aussi pardonne-moi si ma bouche est avare, Tu n’es pour moi qu’un rayon de soleil furtif. Je rêve par-delà notre baiser…

Love, water and fire

ET LA MER ET L’AMOUR… Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage, Et la mer est amère, et l’amour est amer, L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer, Car la mer et l’amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux qu’il demeure au rivage, Celui qui craint les…

I am a lazy man!

    LE PARESSEUX   Accablé de paresse et de mélancolie, Je rêve dans un lit où je suis fagoté*, Comme un lièvre sans os qui dort dans un pâté, Ou comme un Dom Quichotte en sa morne folie. Là, sans me soucier des guerres d’Italie, Du comte Palatin, ni de sa royauté, Je consacre…