Love and lie

Aimer, c’est de ne mentir plus Aimer, c’est de ne mentir plus.Nulle ruse, n’est nécessaireQuand le bras chaleureux enserreLe corps fuyant qui nous a plu. — Crois à ma voix qui rêve et chanteEt qui construit ton paradis.Saurais-tu que je suis méchanteSi je ne te l’avais pas dit ? — Faiblement méchante, en pensée,Et pour…

I’ll always be your Brother

  « Ne t’effraie pas… je ne souffre pas. Je n’ai pas mal. Je ne peux pas m’empêcher, c’est mon corps.Son corps, territoire étranger, déjà autre.Mais il désire être sérieux, ce jeune frère qui succombera dans vingt minutes. Il éprouve le besoin pressant de déléguer son héritage. Il me dit : « Je voudrais faire mon testament… » […]On…

A tear in André’s heart

(réédition) QUAND UNE LARME DE TROP Quand une larme de trop m’empêche de respirer m’empêcheréellement de respirer – Alors je crie comme autrefois quand j’étais gamin aux terreurs nocturnes –Je vais jeter des tonnes de violettes à la mer pour qu’avec elless’enfoncent dans l’oubli les maisons les enseignesles rues et les statues des squares où mes…

An angel calls me

La Sérénade Mère, quel doux chant me réveille ? Minuit ! c’est l’heure où l’on sommeille.Qui peut, pour moi, venir si tard Veiller et chanter à l’écart ? Dors, mon enfant, dors ! c’est un rêve. En silence la nuit s’achève,Mon front repose auprès du tien, Je l’embrasse et je n’entends rien.Nul ne donne de…

Inventory of things that are good for my health… part II.

Je veux faire l’amour tout nu, toute la nuit, tout le jour, dans ton cœur et sur tes lèvres… sur la courbe de tes seins, et dans le creux de tes reins. Je veux faire l’amour très haut, plus haut que le ciel et la promesse d’un jour sans lendemain. Je veux faire l’amour dans…

To my queen…

(Réédition)          RECITATION A L’ELOGE D’UNE REINE                                             I « Haut asile des graisses vers qui cheminent les désirsd’un peuple de guerriers muets avaleurs de salive,Ô Reine ! romps la coque de…

My life… is a whore

« Nulla dies sine linea » Horace Candide J’en suis à tantEt tant d’adolescences,Tant d’instants d’indécence,Que le temps a perdu le droit de me cacher. La nuit me fuit,Le jour me chasse ;Je me tasse ;Je ne vaux pas mieux que ma vie. Je voudrais retourner à l’âge de ma force,La croisée de mes bras,La fierté qu’ils…

On the road to oblivion

(Réédition) « Le temps a passé sur ton doux visage balayant ton sourire emporté par le vent d’un matin froid d’hiver, un matin de janvier comme un autre, le matin d’une vie qui ne voulait pas en finir avec elle-même. Le temps a passé entre mes doigts flétris par les eaux froides de tous ces rendez-vous…

It’s pretty dumb

LE TEMPS PERDU Devant la porte de l’usinele travailleur soudain s’arrête le beau temps l’a tiré par la vesteet comme il se retourneet regarde le soleiltout rouge tout rondsouriant dans son ciel de plombil cligne de l’oeilfamilièrementDis donc camarade Soleiltu ne trouves pasque c’est plutôt conde donner une journée pareilleà un patron ? Jacques Prévert…

Today, I only offer you some flowers

je t’offre presque rien de fleurs tu me dis qu’il ne fallait pasce n’est qu’une caresse d’odeursqui consoleront ta mémoire quand d’autres fleurs plus tardviendront blesser ton cœur (P.102) j’en bavetout me coûtetout me gaveque me foutentle cap Fréhel et Valparaísoje vois le ciel chagrinParisla tour Eiffelet les oiseauxje respire moinsjusqu’à rienet la mort m’époumoneen…

Along the way…

EPILOGUE Les brises du soir morosesTraînent en moi leur ennuiLe long du chemin la nuitUne à une éteint les roses. Les chaudes apothéosesDe l’horizon vide ont fuiEt dans la brume, sans bruitSe désagrègent les choses En vain j’ai fouillé glacél’immensité du passéEt ses ruines sans bornes Dans leur solitude mornePas un oiseau n’a crié… Je…

A tear in André’s heart

(réédition) QUAND UNE LARME DE TROP Quand une larme de trop m’empêche de respirer m’empêcheréellement de respirer – Alors je crie comme autrefois quand j’étais gamin aux terreurs nocturnes –Je vais jeter des tonnes de violettes à la mer pour qu’avec elless’enfoncent dans l’oubli les maisons les enseignesles rues et les statues des squares où mes…

Today? I’m waiting for my hairdresser !

LA RÊVEUSE. Elle rêve, la jeune femme !L’œil alangui, les bras pendants, Elle rêve, elle entend son âme, Son âme qui chante au dedans. Tout l’orchestre de ses vingt ans,Clavier d’or aux notes de flamme,Lui dit une joyeuse gamme Sur la clef d’amour du printemps… La rêveuse leva la tête, Puis la penchant sur son…

My sunburn

UN COUP DE SOLEIL C’était au mois de juin. Tout paraissait en fête. La foule circulait bruyante et sans souci. Je ne sais trop pourquoi j’étais heureux aussi ;Ce bruit, comme une ivresse, avait troublé ma tête. Le soleil excitait les puissances du corps, Il entrait tout entier jusqu’au fond de mon être,Et je sentais…

What do you dream about when… ?

PETITE CHANSON POUR UNE ORPHELINE A quoi rêvent les orphelinsquand la mort rôde et aboieLe désespoir attend son tourquand s’annonce la solitude Orpheline aux yeux noirspetite fille de la nuitdonnez-moi la main Nous sommes tous des orphelinsvêtus de sombre et de chagrinsNous voulons vivre d’espoirn’est-il pas déjà trop tard Petite fille aux yeux noirsorpheline de…

Happy Birthday Victor

(Réédition augmentée) Saison des semailles, le soir C’est le moment crépusculaire. J’admire, assis sous un portail, Ce reste de jour dont s’éclaire La dernière heure du travail. Dans les terres, de nuit baignées, Je contemple, ému, les haillons D’un vieillard qui jette à poignées La moisson future aux sillons. Sa haute silhouette noire Domine les profonds…

Who dares to love, who dares to say?

« Si je me suis trompé en disant : je t’aime, je préfère avoir dit je t’aime. On ne me fera pas envier celui qui a eu raison sans aimer. » Philippe Léotard, le 28 août 1998 SANS MOI Mon chant profond,Ma tombe heureuse, N’oublieront pas mon frémissement,Qui buvait son souffle aux racines,A l’extrémité de la longue…

For Loulou, with all my love….

(réédition) Track : Nat King Cole – When i fall in love SONNET ROMANTIQUE J’attends l’amour, le grand amour que ne déparent Ni les doutes, ni les dégoûts, l’amour tardif Dont le flux submerge le coeur, ce vieux récif, L’amour, mer d’Orient suit la côte barbare ! Aussi pardonne-moi si ma bouche est avare, Tu n’es…

In my bed

« Aujourd’hui, un p’tit clin d’oeil poétique à Karouge du https://lepetitkarougeillustre.com, avec un petit poème de Paul-Jean Toulet, poète originaire des Pyrénées… » John Ibonoco DANS LE LIT VASTE ET DEVASTE Dans le lit vaste et dévastéj’ouvre les yeux près d’elle :je l’effleure : un songe infidèlel’embrasse à mon côté.Une lueur tranchante et minceéchancre mon plafond,j’entends un seau qui…

It’s pretty dumb

LE TEMPS PERDU Devant la porte de l’usinele travailleur soudain s’arrête le beau temps l’a tiré par la vesteet comme il se retourneet regarde le soleiltout rouge tout rondsouriant dans son ciel de plombil cligne de l’oeilfamilièrementDis donc camarade Soleiltu ne trouves pasque c’est plutôt conde donner une journée pareilleà un patron ? Jacques Prévert…