After the rain, the nice weather

le

(Réédition)

Yves Montand – En sortant de l’école (Jacques Prévert)

APRES LA PLUIE

– Après la pluie , le beau temps, après la pluie, le beau temps, après la pluie le beau temps… le beau temps après la pluie. Et après la pluie ?

– Le beau temps ! T’en es certain au moins ? Parce que l’on est à peine au début de l’automne et j’ai déjà l’impression que cette saison dure depuis des mois et des mois : temps gris, pluvieux, venteux, grippe, gastro, masques et gel hydroalcoolique obligatoires, couvre-chef et couvre-feu pour tous, hospitalisation, réanimation, attentat et basta…

– Mais oui, mais oui, après la pluie le beau temps bien sûr. Si j’te le dis, c’est qu’c’est vrai. Voyons ! Et tu sais que tu peux me faire confiance ! Alors, j’te le dis et redis : il fera même très beau sur tout le pays. Après quelques averses en début de matinée, les nuages se disperseront pour ne laisser apparaître qu’un ciel bleu, pur, sain, un vrai ciel d’été chaud, accueillant, un ciel sans rides ni soucis, un ciel libre de toutes contraintes, un vrai ciel ouvert à tous, celui que l’on voit dans les belles photos des magazines de voyage avec de belles plages de sable doré, des cocotiers bien verts à perte de vue et des lagons au bleu turquoise. Ce sera tout comme avant !

– Tout comme avant, ça me laisse songeur, vraiment songeur… si seulement… Mais dis-moi, tu te souviens de ce temps lointain où l’on pouvait encore se balader librement sur les chemins qui menaient à l’adolescence ? rêver à haute voix d’un amour encore inconnu ? ou encore voyager « en sortant de l’école sur ce grand chemin de fer qui nous emmenait tout autour de la terre dans un wagon doré… » ? Dis-moi,tu te souviens ?

– Non ! Tu sais, ça fait déjà bien longtemps que toutes ces couleurs, toutes ces images se sont effacées de ma mémoire. J’ai oublié, simplement tout oublié ces petits moments de mon existence, ces fragments qui font un jour – mis bout à bout – une histoire, celle de toute une vie, c’est comme ça, un jour on oublie tout. Alors, pour revenir à notre discussion, que te dire encore ? Après la pluie, le beau temps… Non, j’avais tort ! Après la pluie le beau temps ? Mais non, bullshit ! des conneries que tout cela ! Aujourd’hui, on tue, on massacre, on vole nos rêves et assassine notre liberté. Et elle, elle se meurt un peu plus chaque jour de ne pas être respectée, de ne pas être comprise… noyée dans un obscurantisme annonçant de sombres journées. Alors :

« Sur mes cahiers d’écolier,
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

[…]

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.« 

Poésie et vérité 1942 (recueil clandestin), Au rendez-vous allemand (1945, Les Editions de Minuit)

John Ibonoco

Yves Montand – En sortant de l’école (Jacques Prévert)

AFTER THE RAIN

After the rain, the nice weather, after the rain, the nice weather, after the rain the nice weather… the nice weather after the rain… the nice weather after the rain. And after the rain?

The good weather! Are you sure at least? Because it’s barely the beginning of autumn and I already have the impression that this season has been going on for months and months: gray, rainy, windy, flu, gastro, mandatory masks and hydroalcoholic gel, headgear and curfew for all, hospitalization, resuscitation, terrorist attacks and basta …

But yes, but yes, after the rain the good weather of course. If I tell you, it’s true. Let’s see! And you know you can trust me ! So, I tell you again and again : it will even be very nice all over the country. After a few showers at the beginning of the morning, the clouds will disperse to let appear only a blue sky, pure, healthy, a real warm summer sky, welcoming, a sky without wrinkles nor worries, a sky free of all constraints, a real sky open to all, the one we see in the beautiful pictures of travel magazines with beautiful golden sand beaches, green coconut trees as far as the eye can see and turquoise blue lagoons. It will be just like before!

Just like before, it leaves me pensive, really pensive… if only… But tell me, do you remember that faraway time when we could still walk freely on the paths that led to adolescence? dreaming aloud of a still unknown love? or traveling « coming out of school on this great railway that took us all around the world in a golden wagon… » ? Tell me, do you remember?

No! You know, it’s already been a long time since all these colors, all these images have been erased from my memory. I have forgotten, simply forgotten everything, these little moments of my existence, these fragments that make one day – put together – a story, the story of a whole life, that’s how it is, one day you forget everything. So, to come back to our discussion, what else can I tell you? After the rain, the good weather… No, I was wrong! After the rain, the good weather ? But no, bullshit ! Bullshit that all ! Today, we steal our dreams and murder our freedom. It is dying a little more each day of not being respected, of not being understood… drowned in an obscurantism announcing dark days. Well, then.. :

« On my school notebooks,
On my desk and the trees
On the sand on the snow
I write your name

[…]

And by the power of a word
I’m starting my life over
I was born to know you
To nominate you

Freedom.« 

Poésie et vérité 1942 (recueil clandestin), Au rendez-vous allemand (1945, Les Editions de Minuit)

John Ibonoco

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. karouge dit :

    Allez, pas de nostalgie printanière !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Un peu, un peu

      J'aime

  2. marie dit :

    Bonjour John, tout est dit! il pleut alors demain le beau temps? et la liberté? je veux y croire. Bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Ça n’arrête pas de pleuvoir, puis un ou deux rayons de soleil, et rebelote…
      Bisous
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  3. Chez moi, c’est alternance de pluie et de soleil, giboulées tardives!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oui, c’est exactement ce que j’expliquais plus tôt à un ami. On se croirait en avril

      J'aime

  4. colettedc dit :

    Bonjour John,
    Ici, nous sommes dans une série de jours de beau temps : ⛅, mais de bonnes températures !
    Bon dimanche,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette,
      Le beau temps revient peu à peu
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s