Être un Homme aujourd’hui ?

    TU SERAS UN HOMME MON FILS  – IF   Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties Sans un geste et sans un soupir ; Si tu peux être amant sans être…

Sortir ce soir… Part. 2

  Hiver 1986, Lyon 8ème, un jeudi vers 17 heures 30, à la sortie du lycée. La journée a été intense comme toutes les autres de la semaine et celle-ci est loin de se terminer – l’emploi du temps est chargé, très chargé et ce jusqu’au samedi midi. Et pour arriver au samedi midi, c’est…

Le coeur d’Anna

  L’EMPREINTE   Je m’appuierai si bien et si fort à la vie, D’une si rude étreinte et d’un tel serrement Qu’avant que la douceur du jour me soit ravie Elle s’échauffera de mon enlacement. La mer, abondamment sur le monde étalée, Gardera dans la route errante de son eau Le goût de ma douleur…

Allez Wagner, une loi sinon rien!

    « As the economy develops over time, the activities and functions of the government increase »   « Plus la société se civilise, plus l’État est dispendieux. »   Adolph Wagner (1835-1917), in Lehrbuch der politischen Ökonomie (Fondements de l’économie politique), 1872, est un économiste et universitaire allemand.        

The funniest joke in the world

« My way of joking is to tell the truth. It’s the funniest joke in the world » « Dire la vérité, c’est la plaisanterie la plus drôle du monde. » Georges Bernard Shaw (1856 – 1950), in L’autre île de John Bull (John Bull’s Other Island), 1906, essayiste, dramaturge, scénariste et critique musical irlandais. Prix Nobel de littérature…

Sur le sable…

  SUR LE SABLE Sur le sable fin de mes fragiles et courtes nuits Je m’allonge lourdement et éreinté sur ton lit Ton oreiller pour ami, ton parfum pour rêve. Et d’un battement de paupière je capture ton souffle Lorsque le mien s’arrête sur une vie parfois lasse De n’avoir pas su venir plus tôt…

Politique et amnésie (politics and amnesia)

  « Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier. » Traduction – très – approximative… « A politician cannot have a career without memory, because he must remember all the promises he must forget. » Frédéric Dard alias San-Antonio, Frédéric Charles, Frédéric Antony, Max…

The stupidity of the intelligent

« Moi, je dis que la connerie, c’est la décontraction de l’intelligence, donc de temps en temps, je peux me permettre d’être con. » Traduction approximative : « I say that bullshit (stupidity) is the relaxation of intelligence, so from time to time I can afford to be an asshole. » Lucien Ginsburg dit Serge Gainsbourg (1928 – 1991),…

Sortir ce soir…

  Hiver 1986, une journée au lycée dans le 8ème comme il y en a tant eu… Ce soir-là, la nuit – glacée et pesante – est vite tombée sur la ville sans un mot, sans un cri, comme à son habitude en cette saison où le froid règne en maître. Pour autant, s’il n’a…

Silence ! On vient pour toi…

    FIRST THEY CAME…   « First they came for the Socialists, and I did not speak out because I was not a Socialist. Then they came for the Trade Unionists, and I did not speak out because I was not a Trade Unionist. Then they came for the Jews, and I did not speak…

Grandeur et justice

« And I should like to be able to love my country and still love justice. I don’t want just any greatness for it, particularly a greatness born of blood and falsehood. I want to keep it alive by keeping justice alive. » « Je voudrais pouvoir aimer mon pays tout en aimant la justice….

My sweet Mathilde, please, reviens-moi !

  Green Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous. Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches Et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux. J’arrive tout couvert encore de rosée Que le vent du matin vient glacer…

Une démocratie un peu trop parfaite ?

  Perfect dictatorship or democracy ?   « La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. » « The perfect dictatorship would have…

It’s raining again

      Un matin pluvieux de février… Un tout petit matin pluvieux comme il y en a tant dans une vie, une vie qui peu à peu perd ses couleurs, se ternit avant de s’éteindre totalement délavée parce qu’il a trop plu alors qu’il faisait déjà beau dehors. C’est un matin avec un petit…

Hello Louis !

  « What we play is life. My whole life, my whole soul, my whole spirit is to blow that horn. » « Ce qu’on joue, c’est la vie. C’est toute ma vie, toute mon âme qui souffle dans ce cornet. » Louis Armstrong dit Dippermouth dit Satchmo ou encore « Pops »(1901 – 1971), in Légendes du jazz,…

Un p’tit tour sur la grève ?

  SUR LA GRÈVE   Couche-toi sur la grève et prends en tes deux mains, Pour le laisser couler ensuite, grain par grain, De ce beau sable blond que le soleil fait d’or ; Puis, avant de fermer les yeux, contemple encor La mer harmonieuse et le ciel transparent ; Et, quand tu sentiras, peu…

Le petit monde de Monsieur Jean

    « Le monde crée en moi le lieu de son accueil. »   Jean Wahl (1888 – 1974), philosophe français, professeur à la Sorbonne de 1936 à 1967 excepté pendant la seconde guerre mondiale. Interné au camp de concentration de Drancy, il s’en échappa et se réfugia aux Etats-Unis de 1941 à 1945.

La liberté et la Rose, une belle histoire – fatale.

  « La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement (celle d’un dissident) ». «Freedom is always the freedom of dissenters. »  « Freiheit ist immer Freiheit der Andersdenkenden. »   Rosa Luxemburg (1871 – 1919), figure du mouvement ouvrier allemand du début du XXème siècle et se revendiquant d’un socialisme révolutionnaire et démocratique, elle est favorable…

Le temps d’une cerise

    LE TEMPS D’UNE CERISE Tu venais souvent l’été à l’ombre du cerisier t’étendre et t’assoupir Une main ridée pendant dans le vide, l’autre laissée à l’abandon… Nous étions heureux, simplement heureux… tout simplement. On ne savait pas encore le désespoir du néant ni le goût du chagrin. Un jour succédait à un autre,…

Une rose de trop pour Marceline

  Les roses de Saadi   J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ; Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes Que les noeuds trop serrés n’ont pu les contenir. Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées. Elles ont suivi l’eau pour…