What about you ?

 

« The reasonable man adapts himself to the world; the unreasonable one persists in trying to adapt the world to himself. Therefore, all progress depends on the unreasonable man. »

« L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable. »

« El hombre razonable se adapta al mundo; el irrazonable intenta adaptar el mundo a sí mismo. Así pues, el progreso depende del hombre irrazonable. »

« L’uomo ragionevole adatta se stesso al mondo, quello irragionevole insiste nel cercare di adattare il mondo a se stesso. Così il progresso dipende dagli uomini irragionevoli »

 

Georges Bernard Shaw (1856 – 1950), in L’autre île de John Bull (John Bull’s Other Island), 1906, essayiste, dramaturge, scénariste et critique musical irlandais. Prix Nobel de littérature en 1925. Il est aussi un pacifiste, militant pour le droit de vote des femmes. Volontiers provocateur et anticonformiste dans ses écrits, il dénonce le puritanisme ainsi que d’autres aspects liés à la religion. Il devient également végétarien à l’âge de 25 ans et le restera jusqu’à la fin de sa vie.

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. iotop dit :

    Bon jour,
    En fait, un long débat pourrait s’instaurer avec les propos de cet homme. Pour faire court, et pour la part : le progrès n’a de Progrès que l’intelligence conjugués des participants … ce qui est loin d’être le cas. Et puis, je n’aime pas opposer : raison et déraison. La raison a un cadre, la déraison les bords de ce cadre : les deux, ne font qu’un comme une page avec sa marge… ils sont indissociables …
    Max-Louis

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Oui Max-Louis, c’est ce que dit Gloriosa aussi. Effectivement, c’est comme un jeu d’echec, on ne peut pas jouer en dehors de ses règles.

      Aimé par 1 personne

  2. Gloriosa dit :

    Bonjour, pour moi le raisonnable déterminé le déraisonnable et vice-versa c’est à dire que l’un existe par rapport à l’autre donc ils sont indissociables et ensemble participent au progrès du monde. C’est mon humble opinion…

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Et bien, votre humble opinion relève d’une pensée bien réfléchie et sensée. C’est une excellente façon d’éclairer cette citation et de montrer que souvent les choses n’existent que parce leur contraire aussi.

      Aimé par 1 personne

  3. princecranoir dit :

    Toute la subtilité réside dans notre capacité à rester raisonnables dans notre déraison.
    Comme aurait pu dire monsieur Shaw, savoir garder la tête froide. 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Et bien, ta sagesse t’honore. ☺️

      Aimé par 1 personne

  4. Come Cervantès le fait dire à son Don Quichotte à rpopos de sa dulcinée : La raison de ma déraison…

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Muy bien… Belle expression. ☺️

      J'aime

  5. juliette dit :

    soyons déraisonnables 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Soyons fous…! ☺️

      J'aime

  6. colettedc dit :

    Moi, j’entrevois un milieu entre le raisonnable et le déraisonnable. On peut être raisnnable dans quelque chose et déraisonnable dans une autre. Alors, comment peut-on s’en sortir si l’un exclut complètement l’autrer !!!
    Bon dimanche John !

    J'aime

  7. colettedc dit :

    … lire : l’autre … bien entendu …

    J'aime

  8. Edmée dit :

    Oui, ça ouvre des débats passionnants. Exact, il faut les deux, l’un osant concevoir, l’autre disciplinant, si possible, le concevable. Aucun ne devrait ‘l’emporter » vraiment, mais assouplir sa vision

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      .
      Bonjour Edmée,
      Ce serait une question d’équilibre entre les deux…
      Excellente journée ☺️

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      Oui Edmée, chacun peut apporter au débat sa vision sans forcément l’imposer.

      J'aime

  9. Je ne connaissais pas cette citation de George Bernard Shaw, dont j’aime souvent les écrits et citations. En lisant celle-ci, je repense à une autre citation, venant de Krishnamurti « ce n’est pas un signe de bonne santé mentale, d’être bien adapté à une société malade ». J’aime bien aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Cette citation de Krishnamurti fait effectivement écho à celle de Bernard Shaw. Quand la pensée indienne rencontre celle de Shaw …☺️

      Aimé par 1 personne

  10. Cela est sûr ? Celle-là est la méthode pour avancer ou pour créer de gros conflits ? Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Antonio.
      Bonne journée à toi. ☺️

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s