INTERVIEW WITH MY CAT

(Réédition) ENTRETIEN AVEC MON CHAT Elle est là tout près de moi, comme toujours… recherchant une petite place au soleil, un petit coin de chaleur, de douceur et de tranquillité. Parfois, elle met un peu de temps à se décider – l’affaire étant grave – , mais une fois le lieu de la sieste choisi,…

It’s raining again

    (Réédition du 6 février 2019)   UN JOUR DE PLUIE COMME UN AUTRE Un matin pluvieux de février… Un tout petit matin pluvieux comme il y en a tant dans une vie, une vie qui peu à peu perd ses couleurs, se ternit avant de s’éteindre totalement délavée parce qu’il a trop plu…

The son

(Réédition)   LE FILS Il y a parfois certains souvenirs têtus, très têtus, qui font irruption par effraction au beau milieu d’une journée sans histoire, une journée ensoleillée qui respire à pleins poumons l’ivresse d’une décontraction bien méritée. En bref, il fait beau et bon, la sérotonine est à son maximum de performance… Mais ils…

Like on railways… Comme sur des rails…

(Réédition du 9 avril 2019) Comme sur des rails… Du lundi matin au vendredi soir et durant des années se répéteront inlassablement – pour beaucoup – le même rituel quotidien, la même histoire sans paroles qui les emmèneront un jour très loin, loin d’eux-mêmes, tout au bout au bout de leur vie et de leurs…

An angel passes…

(Réédition du 25 août 2019, 26 février 2020))   UN ANGE PASSE Un doux rêve dans le creux de ta main S’évaporant au soleil de tes chagrins Dans un silence que prolonge la nuit. Un ange passe… Une ombre qui file sur ton visage Une larme qui roule vers moi Un drame de trop pour…

I don’t want to forget… ever!

« La mémoire a sauvé le Besht*, et si quelque chose peut le faire, c’est la mémoire qui sauvera l’humanité. Pour moi, l’espoir sans mémoire est comme la mémoire sans espoir ». * Le Besht הבעשט est l’acronyme de Baal Shem Tov (Maître du Saint Nom) désigne Rabbi Israël ben Eliezer (1698 – 1760)(רבי ישראל בן אליעזר),…

It’s just a desire

(Réédition du 10 juin 2019) JUSTE UN DESIR Respirer profondément et lentement l’air tiède d’une matinée d’été qui se lève – en s’étirant – sur un corps encore plongé dans la torpeur d’une nuit étoilée… et se dire que peut-être il reste en nous-mêmes, tout au fond de notre être, un peu de cette petite…

I don’t want to forget… ever!

(Réédition) « La mémoire a sauvé le Besht*, et si quelque chose peut le faire, c’est la mémoire qui sauvera l’humanité. Pour moi, l’espoir sans mémoire est comme la mémoire sans espoir ». * Le Besht הבעשט est l’acronyme de Baal Shem Tov (Maître du Saint Nom) désigne Rabbi Israël ben Eliezer (1698 – 1760)(רבי ישראל בן…

Somewhere in Dublin

« En ces temps de pandémie où voyager, boire une pinte de bière au comptoir d’un pub, aller au cinéma, au restaurant, où tout simplement aller et venir à notre guise paraît appartenir à un passé révolu, rappelons-nous d’un monde où la Terre était devenue un petit village… » John Ibonoco Une rue de Dublin, un lundi…

Vote? What for?

(Réédition) « La différence entre une démocratie et une dictature, c’est qu’en démocratie tu votes avant d’obéir aux ordres, dans une dictature, tu perds pas ton temps à voter » Charles Bukowski alias Hank, Buk ou Henry Chinaski (1920 – 1994), in Contes de la folie ordinaire, 1972, est un écrivain américain d’origine allemande, romancier,…

I don’t want to forget… ever!

« La mémoire a sauvé le Besht*, et si quelque chose peut le faire, c’est la mémoire qui sauvera l’humanité. Pour moi, l’espoir sans mémoire est comme la mémoire sans espoir ». * Le Besht הבעשט est l’acronyme de Baal Shem Tov (Maître du Saint Nom) désigne Rabbi Israël ben Eliezer (1698 – 1760)(רבי ישראל בן אליעזר),…

It’s just a desire

(Réédition)   « Il n’y a pas d’amour de vivre sans désespoir de vivre. » (Albert Camus) JUSTE UN DESIR Respirer profondément et lentement l’air tiède d’une matinée d’été qui se lève – en s’étirant – sur un corps encore plongé dans la torpeur d’une nuit étoilée… et se dire que peut-être il reste en…

J’attendrai… I will wait

(Réédition du 5 septembre 2019)   J’ATTENDRAI   Un grand hôpital public de l’Est lyonnais, le jour se lève et s’étire sur un petit matin frisquet et gris de janvier. Il est à peine huit heures et déjà… L’œil curieux du petit patient observe, note, scrute et remarque cet ensemble formant un dédale de bâtiments…

Are you an incompetent?

(Réédition) « De toutes les nécessités à subir, celle de l’incapacité est la plus insupportable. » François-René, vicomte de Chateaubriand, François-René Chateaubriand (1768 – 1848), est un écrivain et homme politique royaliste français. Il est l’un des grands noms de la littérature française, son œuvre majeure étant ses « Mémoires d’outre-tombe ». « Of all the necessities to be endured,…

The memory of the heart

(Réédition) « Bien sûr, il y a la mémoire du cœur dont on dit qu’elle est la plus sûre, mais le cœur s’use à la peine et au travail, il oublie vite sous le poids des fatigues. Le temps perdu ne se retrouve que chez les riches. Pour les pauvres, il marque seulement les traces vagues…

Vote? What for?

      « La différence entre une démocratie et une dictature, c’est qu’en démocratie tu votes avant d’obéir aux ordres, dans une dictature, tu perds pas ton temps à voter »   Charles Bukowski alias Hank, Buk ou Henry Chinaski (1920 – 1994), in Contes de la folie ordinaire, 1972, est un écrivain américain d’origine allemande,…

Poetry: an old lady with a face of truth

(réédition) « Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques sont épiques, les temps modernes sont dramatiques. L’ode chante l’éternité, l’épopée solennise l’histoire, le drame peint la vie. Le caractère de la première poésie est la naïveté, le caractère de la seconde est la simplicité, le caractère de la troisième, la vérité. » Victor Hugo (1802 –…

INTERVIEW WITH MY CAT

(Réédition) ENTRETIEN AVEC MON CHAT Elle est là tout près de moi, comme toujours… recherchant une petite place au soleil, un petit coin de chaleur, de douceur et de tranquillité. Parfois, elle met un peu de temps à se décider – l’affaire étant grave – , mais une fois le lieu de la sieste choisi,…

What a wonderful life… my sister Anne !

  (Réédition du 20 novembre 2018   What a wonderful life… ma soeur Anne !     Depuis toutes ces années tu cours, tu cours et tu cours après toi-même, après le soleil, après le destin, après tes enfants, après des sœurs qui ne viennent plus à la maison, après…, après…, après… Le temps a…

An angel passes…

(Réédition du 25 août 2019, 26 février 2020))   UN ANGE PASSE Un doux rêve dans le creux de ta main S’évaporant au soleil de tes chagrins Dans un silence que prolonge la nuit. Un ange passe… Une ombre qui file sur ton visage Une larme qui roule vers moi Un drame de trop pour…