Un petit tour en Enfer avec Blake

(Réédition augmentée) III. UNE VISION MEMORABLE Comme je marchais au milieu des feux de l’Enfer, enchanté des plaisirs du génie (que des anges tiennent pour tourment et folie), je recueillis certains de leurs proverbes, avec l’idée que, de même que les dictons en usage dans une nation témoignent de son caractère, de même les proverbes…

It’s just a prayer…

  « L’art est comme la prière, une main tendue dans l’obscurité, qui veut saisir une part de grâce pour se muer en une main qui donne. » Traduction approximative : « Art is like prayer, a hand stretched out in the darkness, which wants to seize a part of grace to transform itself into a giving hand. »…

Au 12 du quai Romain Rolland

  (Réédition du 18 octobre 2018)   Fin des années 80, quelque part entre la Presqu’île et les quais de Saône côté 5ème. En arrivant de la Presqu’île par le rue Grenette, tu files tout droit, toujours tout droit – tu as tout de même le temps, il n’est pas encore dix-huit heures. Tu avances……

Du respect de la pauvreté

. « Il ne dépend pas de nous de n’être pas pauvres, mais il dépend toujours de nous de faire respecter notre pauvreté. » Traduction approximative : « It is not up to us not to be poor, but it is always up to us to make our poverty respected. François Marie Arouet dit Voltaire (1694…

Bialik le protecteur

(Réédition du 2 octobre 2018) Protège-moi Prends-moi sous ton aile et protège-moi. Sois ma mère et ma soeur. Et que je fasse de ton sein le refuge de ma pensée, le nid de ma prière inexaucée. Entre le jour et les étoiles, à l’heure des pitiés, sur moi penche-toi : je te dirai tout le…

Entretien avec mon chat

(Réédition du 31 octobre 2018) Elle est là tout près de moi, comme toujours… recherchant une petite place au soleil, un petit coin de chaleur, de douceur et de tranquillité. Parfois, elle met un peu de temps à se décider – l’affaire étant grave – , mais une fois le lieu de la sieste choisi,…

La parole de l’Homme, une arme ?

  « Mais j’ai toujours pensé que si l’homme qui espérait dans la condition humaine était un fou, celui qui désespérait des événements était un lâche. Et désormais, le seul honneur sera de tenir obstinément ce formidable pari qui décidera enfin si les paroles sont plus fortes que les balles.» « But I have always held…

NOM DE CODE ORNICAR

–  « Mais ou et donc or ni car ? » répète en boucle la maîtresse de sa voix sévère aux petits élèves en blouse de sa classe en ce matin d’automne où déjà il ne fait plus bon mettre le nez dehors. Les vents violents mais encore doux pour la saison arrachent les feuilles des tilleuls de la…

Frida, alors ! raconte un peu…

(Réédition augmentée) « Pour créer son propre paradis, il faut puiser dans son enfer personnel. » Traduction approximative : « To create your own paradise, you have to draw from your own personal hell. «  Frida Kahlo (1907-1954), est une artiste peintre mexicaine…

Laisse-le mourir !

 » Si quelqu’un vous dit : « Je me tue à vous le répéter », laissez-le mourir. » Traduction approximative : « If someone says to you, « I’m killing myself telling you this, » let them die. »     Jacques Prévert (1900 -1977) est un célèbre poète français. Il a également oeuvré pour le théâtre et le cinéma…

ÉCRITURE AUTOMATIQUE

(Réédition du 21 septembre 2018) Aujourd’hui, il n’y a rien à dire, rien à écrire. Même l’écriture automatique de nos amis surréalistes n’y peut rien. La main traîne lentement sur la page blanche en ne laissant aucune trace, aucun mot ni même aucune rature. La bille du stylo est sèche, l’encre s’en est allée chercher…

Cultiver ses vertus

    « Notre grande erreur est d’essayer d’obtenir de chacun en particulier les vertus qu’il n’a pas, et de négliger de cultiver celles qu’il possède. »   Traduction approximative :   « Our great mistake is to try to get from everyone in particular the virtues they do not have, and to neglect to cultivate those they…

Le singe et le lion

  « N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe. »   « Do not imitate anything or anyone. A lion that copies a lion becomes a monkey. »   Victor Hugo (1802 – 1885), est un poète, dramaturge, peintre, dessinateur, pamphlétaire et romancier français. Chef de file du romantisme, grand poète, il est aussi l’homme…

Un enfant dans le noir

(Réédition de novembre 2018)   Les bambous… ou un enfant dans le noir   Quand je suis mort, Je vois un grand chemin. Sur ce chemin, Je fais un grand voyage. Et au cours de ce voyage, Je vois tous les monstres. Et quand je suis vivant, Je vois l’amour, la vie et les bambous……

La plume d’Octavio

  Je commence et recommence. Mais je n’avance pas. Chaque fois qu’elle atteint les lettres fatales, la plume recule : un interdit implacable me ferme le chemin. Hier, investi des pleins pouvoirs, j’écrivais sans peine, sur la première feuille disponible : un fragment de ciel, un mur (impavide devant le soleil et mes yeux), un pré, un…

My God !!!

  « La seule façon pour Dieu de s’exonérer d’une responsabilité écrasante, c’est de ne pas exister. On peut pardonner à Dieu s’il n’existe pas. S’il existe, je crains qu’il ne faille trop souvent le maudire. » Traduction approximative : « The only way God can exonerate himself from an overwhelming responsibility is if he does not exist….

Et si l’on s’faisait une grasse mat…

La grasse matinée   Il est terrible le petit bruit de l’oeuf dur cassé sur un comptoir d’étain il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim elle est terrible aussi la tête de l’homme la tête de l’homme qui a faim quand il se regarde à six…

The drowning of the thought…

5 Je redescends à l’intérieur de moi-même. J’ouvre la fenêtre et verrouille le ciel sans nuages, debout, le visage dans le vide. Maintenant, je vais pouvoir réfléchir avant de voir à nouveau mes semblables. Avant cette descente en moi-même, l’unique chose que j’ai reçue des autres, est cette possibilité de crever le passé tel un…

Somewhere in Dublin

(Réédition du 11 octobre 2018) Une rue de Dublin, un lundi vers 18 heures à la tombée de la nuit. Le temps est humide et doux en ce début de mois d’octobre, la mer d’Irlande venant tempérer les premières ardeurs de l’automne. Aucun building à l’horizon pour s’élancer dans le ciel à la rencontre des…

Etre de son temps…

    « Vouloir être de son temps, c’est déjà être dépassé. »   Traduction approximative :   « To want to be of your time is already to be outdated. »       Eugène Ionesco (1909-1994) est un écrivain, dramaturge et professeur de lettres français d’origine roumaine. Reconnu de son vivant comme un « classique », il sera élu…