Le coeur d’Anna

 

L’EMPREINTE

 

Je m’appuierai si bien et si fort à la vie,
D’une si rude étreinte et d’un tel serrement
Qu’avant que la douceur du jour me soit ravie
Elle s’échauffera de mon enlacement.

La mer, abondamment sur le monde étalée,
Gardera dans la route errante de son eau
Le goût de ma douleur qui est âcre et salée
Et sur les jours mouvants roule comme un bateau.

Je laisserai de moi dans le pli des collines
La chaleur de mes yeux qui les ont vu fleurir
Et la cigale assise aux branches de l’épine
Fera crier le cri strident de mon désir.

Dans les champs printaniers la verdure nouvelle
Et le gazon touffu sur les bords des fossés
Sentiront palpiter et fuir comme des ailes
Les ombres de mes mains qui les ont tant pressés.

La nature qui fut ma joie et mon domaine
Respirera dans l’air ma persistante odeur
Et sur l’abattement de la tristesse humaine
Je laisserai la forme unique de mon cœur...

 

Anna de Noailles (1876 – 1933), in Le Coeur innombrable, 1901 ; romancière et poétesse française d’origine roumaine. Elle est une figure incontournable de son époque. Chez elle, on peut y croiser Edmond Rostand, Paul Claudel, Jean Cocteau… Elle sera la première femme commandeur de la Légion d’Honneur et reçue à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique…

46 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    J’aime ces poèmes qui laissent des traces.

    Aimé par 3 personnes

  2. Ah superbe Anna; et magnifique poème !

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Un véritable bijou !

      J'aime

      1. ah oui , un véritable bijou … le cœur d’Anna 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci à toi aussi d’apprécier la poésie. 😊

      Aimé par 1 personne

  3. Parmi ce que nous a laissé Anna de Noailles figure le prix Femina.
    On la trouver au générique de l’extraordinaire « Dilili à Paris », dessin animé de Michel LOCELOT, qui sera très prochainement sujet d’un de mes billets de blogue.
    Elle y côtoie Colette, Louis Michel, Marie Curie, Suzanne Valadon, Camille Claudel ou Sarah Bernhardt (ça c’est du casting).

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Alors on attend ce billet. 😊

      J'aime

      1. J’ai planifié ce billet pour demain matin.
        Excellente journée.

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Merci. Excellente journée également 😊

        Aimé par 1 personne

      3. Chose promite, chose dute, le voici:
        https://toutloperaoupresque655890715.wordpress.com/2019/02/20/dilili-a-paris/
        Très bonne journée à toi et tes lecteurs et lectrices.

        Aimé par 1 personne

      4. ibonoco dit :

        Merci à toi. Une promesse tenue est toujours agréable à recevoir…
        Une enquête en Immersion dans un bain de culture pour Dilili et son ami
        Excellente journée.

        Aimé par 1 personne

  4. iotop dit :

    Bon jour,
    Je me suis exercé à un « exercice de style » avec les derniers vers, ce qui donne :

    « la vie,
    tel serrement
    ravie
    mon enlacement.

    le monde étalée,
    de son eau
    âcre et salée
    roule comme un bateau.

    le pli des collines
    ont vu fleurir
    aux branches de l’épine
    mon désir.

    la verdure nouvelle
    des fossés
    comme des ailes
    tant pressés.

    mon domaine
    ma persistante odeur
    de la tristesse humaine
    de mon cœur…  »

    Max-Louis

    Aimé par 7 personnes

    1. ibonoco dit :

      C’est magnifique ! Pourquoi ne pas le publier, ce serait une excellente idée en expliquant l’origine de. Et poème.

      Aimé par 1 personne

      1. iotop dit :

        euh … pourquoi pas 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. iotop dit :

        eh … voilà 🙂

        Aimé par 1 personne

  5. Anna de Noailles tantôt adulée tantôt détestée par ses contemporains, ni complètement acceptée ni totalement rejetée. Une femme d’une sensibilité profonde, aussi profonde que la vie qu’elle décrit avec toute la puissance et le talent de ses mots. Et le cri, la complainte de cette empreinte comme beaucoup d’autres de ses poèmes se pose comme offrande au sens substance qui se fait résonance, vibrations en désarroi qui ondoient doucement vers l’écume. La poésie d’Anna de Noailles est belle et rebelle, et le feu y est aussi présent que le cri, une poésie intensément vécue, ressentie de manière vitale, viscérale, et oscillant sans cesse entre ombre et lumière, joie et tristesse, amour et détestation, espoir et désespoir, vie et mort, mort et vie, un mouvement constant propre à l’inconstance où tout est mouvant, tout est mouvement, telles les émotions, telle la nature, telle la vie, tel le temps… La poésie d’Anna de Noailles s’affilie pour moi à une puissante poésie pour vivre. Merci Ibonoco pour ce choix sensible, profond, beau.

    Aimé par 6 personnes

    1. ibonoco dit :

      La poésie d’Anna de Noailles est effectivement très belle, intense et provient directement de l’âme de l’auteur, de ses tripes, de son cœur de femme. C’est certainement pour ces raisons – non exhaustives – qu’elle nous touche directement, parle et dépasse le stade du simple assemblage de mots.
      Merci d’avoir contribué à expliciter la poésie d’Anna de Noailles.
      Excellente soirée

      Aimé par 1 personne

      1. Quand on vit sa poésie, on est très loin des rimes et des effets esthétisants en effet. Merci à vous et excellente soirée aussi.

        Aimé par 3 personnes

      2. ibonoco dit :

        Merci à vous de toujours apporter des analyses et informations venant enrichir les contributions et publications que nous éditons modestement.
        😊

        Aimé par 1 personne

    2. princecranoir dit :

      Poétesse belle et rebelle, j’aime beaucoup cette idée. Je la conserve par devers moi dans mon sac à idées.
      😉

      Aimé par 2 personnes

      1. Je sens que vous allez nous concocter une critique sur une belle rebelle! Merci Princecranoir.

        Aimé par 2 personnes

      2. princecranoir dit :

        La belle rebelle de ma chronique monte très bien à cheval et son langage est assez fleuri. 😉
        A très bientôt dans mon manège. 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. ibonoco dit :

        Alors à très bientôt, on espère rencontrer prochainement cette belle rebelle.

        Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et bien, c’est très réussi. Je vous remercie Max-Louis 😊

      J'aime

  6. Une poésie émouvante … puissante …
    J’aime sa façon d’exprimer son amour pour la nature avec laquelle elle communie.
    Je cite cette finale lumineuse qui m’a particulièrement touchée :
     »Et sur l’abattement de la tristesse humaine
    Je laisserai la forme unique de mon cœur… »

    Bonne soirée John
    Amitiés
    Manouchka

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Manoucka. C’est un poème magnifique écrit avec toute l’émotion et la sensibilisation d’une femme.
      Excellente soirée
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  7. Soleggiata dit :

    Il fait toujours aussi bon ici ….
    Le plaisir de passer et de toujours y trouver des pépites…
    Ce soir encore , le moment est toute douceur
    Merci beaucoup et très belle soirée

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci à vous de prendre le temps de passer.
      Excellente soirée et qu’elle soit douce.

      J'aime

  8. colettedc dit :

    C’est magnifique !
    J’♥ beaucoup ces poèmes !
    Bonne semaine.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette. Et une semaine de plus…
      Très bonne semaine

      Aimé par 1 personne

  9. Le poème est très beau mais on soupçonne un ton glaçant comme ces yeux, mon dieu ! ces yeux perçants !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Il y a des personnes comme cela qui révèlent par leur regard autre chose que ce qu ils peuvent dire, faire ou écrire. Il faudrait certainement creuse plus du côté de son intimité, de sa vie privée…
      En tout cas, excellente soirée 😊

      Aimé par 1 personne

  10. Oui certainement. J’aime bien l’étude des comportements, le langage corporel… c’est passionnant. Bonne semaine 😚

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonne semaine également. 😊

      Aimé par 1 personne

  11. un grand merci pour rappeler à notre mémoire anna!

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Ne pas oublier et transmettre est une belle chose
      Merci Mario
      Excellente soirée

      J'aime

  12. fralurcy dit :

    Un de ses poèmes que je préfère :

    Aimer, c’est de ne mentir plus.
    Nulle ruse, n’est nécessaire
    Quand le bras chaleureux enserre
    Le corps fuyant qui nous a plu.

    — Crois à ma voix qui rêve et chante
    Et qui construit ton paradis.
    Saurais-tu que je suis méchante
    Si je ne te l’avais pas dit ?

    — Faiblement méchante, en pensée,
    Et pour retrouver par moment
    Cette solitude sensée
    Que j’ai reniée en t’aimant !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Publie-le aujourd’hui. C’est un très beau poème et il est toujours très bon de faire vivre des auteurs qui nous plaisent

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s