IF THE NIGHT WAS TOLD TO ME

      (Réédition du 4 novembre 2019) SI LA NUIT M’ETAIT CONTEE Midi-Minuit, enfin la nuit… toutes les âmes sont grises quand elles rôdent follement éprises d’un regard chaud sans méprise d’un va-et-vient sans nul répit. Mais la nuit est leur paradis quand l’alcool et le sang les grisent quand un rien les excite,…

Just a wave…

(Réédition de juin 2019) A Ibanaca   UNE ONDE Tu es une onde dans l’eau quand il pleut à grosses gouttes sur mon cœur, sur mes joues, les jours d’orage, les soirs d’ennui, les nuits d’oubli, de rage et de désespoir, d’amertume et d’affliction… Une onde, juste une toute petite onde filant de ton cœur…

Where did you go, Serge? I7

(Réédtion du 17 mai 2019)   EPILOGUE Et moi, je m’emporte Contre les vents mauvais Qui blessent ton cœur D’une langueur monotone. Pourquoi tant de sanglots longs Et tous ces violons ? Les jours anciens appartiennent au passé A la tristesse et aux joies d’un passé révolu Qui gémit pour se faire écouter. Et l’heure…

HISTOIRES SANS PAROLES

  (Réédition du 20 mai 2019)     HISTOIRES SANS PAROLES Un regard tranquille Une fuite impossible Une attente paisible Sur un pont impassible Elle pense, L’air un peu trop calme Ce n’est pas un drame Par un jour sans charme De ne pas verser de larmes Elle frémit, Il fait bon ce matin Un…

An evening at the EMPIKA

  (Réédition du 6 juillet 2018 et novembre 2018) Une soirée à l’EMPIKA Il fait déjà nuit et presque froid du côté de la rue piétonne des Marronniers ce soir-là. Ça commence à grouiller sur les trottoirs. La foule est de sortie, on peut entendre la ville qui s’agite et veut faire la fête. A…

Listen to me

LE SECRET Écoute mon enfant les verts secrets des branches et ceux de la sève qui irrigue l’arbre Regarde danser l’abeille perce le secret de cet alchimiste qui transforme en miel la poudre d’or des fleurs Mets ton oreille contre la mousse du rocher pour capter le grand secret des pierres Cours vite à la…

Une âme peut en cacher une autre

  (Réédition octobre 2018) Si tu poses doucement, tout doucement ta petite main sur la mienne avec une infinie tendresse, Si tu effleures ma colère – comme ma joie – du bout de tes lèvres et du fond de ton être, Si tu cherches dans la profondeur de mon regard les battements de ton cœur,…

Don’t waste your time anymore!

    ELLE PREND SON TEMPS Aujourd’hui, elle prend son temps… Elle prend juste un petit bout de temps qu’elle vient de ramasser à même le sol et qu’elle glisse très discrètement dans la poche de son épais manteau gris, bien à l’abri des tourments quotidiens. Enfin elle en tient un ! Et elle ne le…

Like a sweet refrain

    PROVERBES Un épi est tout le blé Une plume un oiseau vivant qui chante Un homme de chair est un homme de rêve La vérité est indivise Le tonnerre proclame les hauts faits de l’éclair Une femme rêvée s’incarne toujours dans une forme aimée L’arbre endormi profère des oracles verts L’eau parle sans…

A few years ago… 1991

(Réédition du 10 décembre 2018)       Qui m’appelle et me dérange ainsi en pleine apesanteur d’esprit ? Qu’on me laisse à mes rêveries infinies, infiniment profondes d’oubli ! Tu sais, je suis bien là-haut, tout là-haut entre mers et océans, soleils couchants et lointaines galaxies. J’aime à sentir le souffle tiède d’autres vies sur mon…

Learning to die

    « Il faut apprendre à mourir : voilà toute la vie. » René Karl Wilhelm Johann Josef Maria Rilke, René Maria Rilke (1875 – 1926), est un poète, écrivain et dramaturge autrichien. En 1921, après de nombreux voyages, il s’installera en Suisse afin de se soigner. Un peu plus de quatre ans après, il mourra…

In my brother’s blue eyes…

« J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus.» Léopold Sédar Senghor (1906-2001) est à la fois un homme politique et un poète né au Sénégal. Après la seconde guerre mondial, son combat pour la décolonisation l’amènera à être le premier président de la République du Sénégal. Avec…

A little chat between friends

(Réédition du 8 septembre 2018) CONVERSATION Le porte-monnaie: – Je suis d’une incontestable utilité c’est un fait. Le porte-parapluie: – D’accord mais tout de même il faut bien reconnaître que si je n’existais pas il faudrait m’inventer. Le porte-drapeau: – Moi je me passe de commentaires. Je suis modeste et je me tais. D’ailleurs je…

SI LA NUIT M’ETAIT CONTEE

      (Réédition du 13 mai 2019)   Midi-Minuit, enfin la nuit… toutes les âmes sont grises quand elles rôdent follement éprises d’un regard chaud sans méprise d’un va-et-vient sans nul répit. Mais la nuit est leur paradis quand l’alcool et le sang les grisent quand un rien les excite, et attise les feux…

MON AMIE ALGOS – Aλγος

  (Réédition du 2 mars 2019)     Neuf heures du matin seulement et déjà il se fait bien tard… Une ombre épaisse recouvre lentement la chair tuméfiée de tous ces jours d’attente, de prière et d’espoirs impossibles comme une fraîche nuit d’automne jetant son voile épais sur un été encore chaud, orageux mais fragile…

Louise, my sister Louise!

(Réédition du 12 novembre 2018)     CHANSON DES PRISONS Quand la foule aujourd’hui muette, Comme l’Océan grondera, Qu’à mourir elle sera prête, La Commune se lèvera. Nous reviendrons foule sans nombre, Nous viendrons par tous les chemins, Spectres vengeurs sortant de l’ombre, Nous viendrons nous serrant les mains. La mort portera la bannière ;…

My grandma and I

  LES GRANDS-MERES Les grands-mères traînant leur charrette me font penser aux fourmis portant leurs miettes. Elles sont courbées mais courageuses et marchent d’un petit pas pressé. Elles n’ont pas l’air heureux car les jeunes sont oublieux. Et oui grands-mères ! vous avez été jeunes et belles mais les années vous ont marquées, de belles rides…

The night is coming down

    LA NUIT DESCEND La nuit descend On y pressent Un long un long destin de sang Guillaume Apollinaire pour Geneviève Marguerite Marie-Louise de Pillot de Coligny, dite Louise de Coligny-Châtillon, surnommée Lou. Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky1, dit Guillaume Apollinaire (1880 – 1918), in Ombre de mon amour, 1947, Poèmes à…

The mood of the French

  «Les Italiens sont des Français de bonne humeur. » Clément Eugène Jean Maurice Cocteau, Jean Cocteau (1889 -1963), est un poète, cinéaste, dessinateur, graphiste, dramaturge français dont le talent littéraire, poétique et artistique aura fortement influencé le XXème siècle. En 1955, il est élu à l’Académie française. « Italians are French people in a good mood. »…

My song

  CHANSON A MOI-MEME 1 C’est moi que je célèbre, moi que je chante, Mais la somme que j’embrasse, tu l’embrasseras aussi Tant le moindre de mes atomes t’appartient intimement. Je flâne, j’invite mon âme à la flânerie, Flânant, m’incline sur la jeune herbe d’été que j’observe à loisir. Ma langue, la totalité des atomes…