My grandma and I

  LES GRANDS-MERES Les grands-mères traînant leur charrette me font penser aux fourmis portant leurs miettes. Elles sont courbées mais courageuses et marchent d’un petit pas pressé. Elles n’ont pas l’air heureux car les jeunes sont oublieux. Et oui grands-mères ! vous avez été jeunes et belles mais les années vous ont marquées, de belles rides…

The night is coming down

    LA NUIT DESCEND La nuit descend On y pressent Un long un long destin de sang Guillaume Apollinaire pour Geneviève Marguerite Marie-Louise de Pillot de Coligny, dite Louise de Coligny-Châtillon, surnommée Lou. Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky1, dit Guillaume Apollinaire (1880 – 1918), in Ombre de mon amour, 1947, Poèmes à…

The mood of the French

  «Les Italiens sont des Français de bonne humeur. » Clément Eugène Jean Maurice Cocteau, Jean Cocteau (1889 -1963), est un poète, cinéaste, dessinateur, graphiste, dramaturge français dont le talent littéraire, poétique et artistique aura fortement influencé le XXème siècle. En 1955, il est élu à l’Académie française. « Italians are French people in a good mood. »…

My song

  CHANSON A MOI-MEME 1 C’est moi que je célèbre, moi que je chante, Mais la somme que j’embrasse, tu l’embrasseras aussi Tant le moindre de mes atomes t’appartient intimement. Je flâne, j’invite mon âme à la flânerie, Flânant, m’incline sur la jeune herbe d’été que j’observe à loisir. Ma langue, la totalité des atomes…

Le temps d’une cerise

(Réédition du 1er février 2019)     LE TEMPS D’UNE CERISE Tu venais souvent l’été à l’ombre du cerisier t’étendre et t’assoupir Une main ridée pendant dans le vide, l’autre laissée à l’abandon… Nous étions heureux, simplement heureux… tout simplement. On ne savait pas encore le désespoir du néant ni le goût du chagrin. Un…

The power of writing

  « Qui sait écrire ? C’est se battre avec l’encre pour se faire entendre. » Clément Eugène Jean Maurice Cocteau, Jean Cocteau (1889 -1963), est un poète, cinéaste, dessinateur, graphiste, dramaturge français dont le talent littéraire, poétique et artistique aura fortement influencé le XXème siècle. En 1955, il est élu à l’Académie française. Traduction approximative : « Who…

Just a hyphen

  MESURE Tout l’amour pourrait tenir dans un trait d’union  La réalité est le miroir des choses La mort gagne un peu plus de terrain chaque nuit ressac pour la naissance d’autres sentiments Cet aujourd’hui est à ta portée et mes souvenirs sont de grands champs saccagés J’ai aussi un pays en mémoire une patrie…

Inventaire des choses bonnes pour ma santé…

(Réédition du 13 juillet 2018) Je veux voyager au bout de la nuit, voir tout le monde, la terre, le ciel, la mer… et les étoiles, surtout les étoiles. Je veux voyager loin, très loin, plus loin que l’horizon et la promesse de demain. Je veux aller du côté de chez toi, entrer dans ta…

Supervielle… du jour

(Réédition octobre 2018) VIVRE ENCORE Ce qu’il faut de nuit Au-dessus des arbres, Ce qu’il faut de fruits Aux tables de marbre, Ce qu’il faut d’obscur Pour que le sang batte, Ce qu’il faut de pur Au cœur écarlate, Ce qu’il faut de jour Sur la page blanche, Ce qu’il faut d’amour Au fond du…

I’m still thirsty!

SOIF Je suis resté avide en un beau jour d’été De toi, onde argentée d’un ruisseau interdit. Il y a bien longtemps. Chacun de mes sentiers de soleil, de beauté S’illumine à présent. Le bonheur m’a souri. Ma soif boit maintenant à tant d’autres fontaines, Mais je ne suis en paix nulle part, car jamais…

You are my breath

   (Réédition du 24 mai 2019) Pour Ibanaca    I Marcher en l’air et voir la terre Au lendemain d’une éclosion Mourir d’amour et vivre l’enfer Au surlendemain d’une éducation Ne sois pas qu’une illusion ! « Moving forward using all my breath Making love to you was never second best I saw the world thrashing all…

Sous le soleil de Mexico

(Réédition du 22 mars 2019) VALLEE DE MEXICO Le jour déploie son corps transparent. De ses grands marteaux invisibles, la lumière me frappe. Attaché à la pierre solaire, je ne suis qu’une pause entre deux vibrations : le point vif, aiguisé, le point fixe, intersection de ces deux regards qui s’ignorent et qui se retrouvent…

Ma colère, mon amie, ma sœur…

(Réédition du 29 septembre 2018) Ma colère, mon amie, ma sœur, ne reste pas là plantée à ne rien faire. Va-t-en rejoindre d’autres têtes ou d’autres cœurs que tu pourras enserrer violemment jusqu’à l’asphyxie. Je ne veux plus être ton hôte ni même ton compagnon de route : je ne partagerai plus le pain avec toi,…

Un petit tour en Enfer avec Blake

(Réédition augmentée) III. UNE VISION MEMORABLE Comme je marchais au milieu des feux de l’Enfer, enchanté des plaisirs du génie (que des anges tiennent pour tourment et folie), je recueillis certains de leurs proverbes, avec l’idée que, de même que les dictons en usage dans une nation témoignent de son caractère, de même les proverbes…

Why did you go?

    A CELLE QUI N’EST PLUS Dans ce moment épouvantable, Où des sens fatigués, des organes rompus, La mort avec fureur déchire les tissus, Lorsqu’en cet assaut redoutable L’âme, par un dernier effort, Lutte contre ses maux et dispute à la mort Du corps qu’elle animait le débris périssable ; Dans ces moments affreux…

Un air de fête

      UN AIR DE FETE Un air de fête et de musique dans la tête qui toujours m’accompagne marchant à mes côtés du matin au soir comme un ami, mon meilleur ami. Un sourd refrain qui roule et gronde comme une vague du Pacifique sur cette plage des souvenirs, sur cette plage de…

Entretien avec mon chat

(Réédition du 31 octobre 2018) Elle est là tout près de moi, comme toujours… recherchant une petite place au soleil, un petit coin de chaleur, de douceur et de tranquillité. Parfois, elle met un peu de temps à se décider – l’affaire étant grave – , mais une fois le lieu de la sieste choisi,…

Mother… look at me!

  RENCONTRE Le corps de la lune Bondit à cette heure encore une fois par-dessus la tempête des guerres passées et scande mon regret de ne plus revoir ton châle suspendu aux années de l’exil Ton châle mère… Mère… regarde-moi ! Traduction approximative : MEETING The body of the moon Leapt at this hour once again…

Elle est belle mon île !

  A mon ami Paul…     LE TOUR DE L’ILE Pour supporter le difficile Et l’inutile Y a l’ tour de l’île Quarante-deux milles De choses tranquilles Pour oublier grande blessure Dessous l’armure Été, hiver, Y a l’ tour de l’île L’Île d’Orléans L’Île c’est comme Chartres C’est haut et propre Avec des nefs…

Mon ami Elie

  Élie   Mon ami le petit Élie juif est mort à Paris cet été dans son lit le petit Élie n’était plus si petit il avait mon âge à peu près je l’avais connu en mille neuf cent quarante-quatre nous avions trois ans ou quatre nous habitions la même maison moi au premier lui…