I feel so lonely…

    « There are days when solitude is a heady wine that intoxicates you with freedom, others when it is a bitter tonic, and still others when it is a poison that makes you beat your head against the wall. » « Il y a des jours où la solitude est un vin capiteux qui vous enivre…

Home sweet home

(réédition du 1er juin 2018) J’ai cherché longtemps. J’ai cherché longtemps une maison. Je voulais une maison avec une cheminée, un jardin, et une grande cuisine avec en son centre une belle grande table. Une grande table, longue avec tout plein de chaises autour. Des chaises pour recevoir la vie, des invités, manger, rire, déconner,…

Nairobi Airport NBO

(Réédition du 24 août 2018) Jomo Kenyatta International Airport, le 21 août 2018 à 22h11 heure locale soit 21h11 heure de Paris. Il fait déjà nuit sur Nairobi depuis au moins deux bonnes heures. Ici, dès 18h30, l’obscurité fond sur la ville comme une proie et engloutit tout d’un seul coup sur son passage. Le moindre…

Une nuit d’été…

  Un soir de juillet… vers la fin des années 80, les grandes vacances sont enfin là ! Les nuits sont toutes à nous – enfin ! – tandis que nos journées sont vouées aux petits boulots d’été. Un mois de travail, c’est une éternité quand on a à peine dix-huit ou dix-neuf ans mais bon, il…

Comme sur des rails…

Du lundi matin au vendredi soir et durant des années se répéteront inlassablement – pour beaucoup – le même rituel quotidien, la même histoire sans paroles qui les emmèneront un jour très loin, loin d’eux-mêmes, tout au bout au bout de leur vie et de leurs peines… Et le temps aura passé en un claquement…

La vie de François-René

« L’homme n’a pas une seule et même vie ; il en a plusieurs mises bout à bout, et c’est sa misère. » « Man has not one and the same life. He has many lives, placed end to end, and that is the cause of his misery. » « El hombre no tiene una sola y misma vida, tiene…

Perrache

, Perrache, quartier de Lyon dont l’origine remonte à l’Ancien régime et au nom de famille de son promoteur Antoine-Michel Perrache, sculpteur et ingénieur de formation durant les années 60-70… au 18ème siècle. A cette époque, Lyon est encore sauvage par certains côtés. Il reste à dompter ses rivières et repousser le confluent du Rhône…

To be a human…

    « La seule règle qui soit originale aujourd’hui : apprendre à vivre et à mourir, et pour être homme, refuser d’être Dieu. » « The only original rule of life today: to learn to live and to die, and, in order to be a [hu]man, to refuse to be a god. » Albert Camus (1913 – 1960),…

Le bonheur selon Boris

  « Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun. » « I’m not interested in the happiness of all men, but only in the happiness of each » « A mí lo que me interesa no es la felicidad de todos los hombres, sino la de cada uno de ellos »  …

You talkin’ to me?

« Quand un homme ne parle que de ce qu’il sait, il a toujours l’air plus savant que nous. » Traduction approximative : « When a man only talks about what he knows, he always seems more knowledgeable than us. » Jules Renard (1864 – 1910), est un écrivain et auteur dramatique français qui connaît des débuts difficiles…

Le regard d’un enfant

    Le temps d’un souvenir, éphémère et frêle filant dans le ciel de la vie d’un père, je n’ai pas su lire dans ton regard noir et pétillant de malice l’enfant que tu n’étais plus… L’éternité a laissé sa place à la jeune femme, l’insouciance et les rires au silence de l’incompréhension, la complicité…

A la rencontre de Maya…

  Un vendredi soir vers 19 heures, fin des années 70 dans une commune de l’Est lyonnais… Le cours de musique vient de se terminer… ouf ! Le solfège, c’est sympa mais à petites doses surtout quand la passion des notes, portées, dictées n’est pas réciproque entre l’élève et cette science quasi ésotérique. Jouer d’un instrument,…

Antoine, tu fais quoi ?

  « L’homme passe sa vie à raisonner sur le passé, à se plaindre du présent, à trembler pour l’avenir. » « Man spends his life in reasoning on the past, complaining of the present, and trembling for the future. »   Antoine de Rivarol dit Rivarol (1753 – 1801), in Maximes, pensées et paradoxes, Le Livre Club du…

La poésie a-t-elle un âge ?

  « Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques sont épiques, les temps modernes sont dramatiques. L’ode chante l’éternité, l’épopée solennise l’histoire, le drame peint la vie. Le caractère de la première poésie est la naïveté, le caractère de la seconde est la simplicité, le caractère de la troisième, la vérité. » « Primitive times are lyrical,…

Sortir ce soir… Part. 3

  Partie III Hiver 1986, un jeudi soir dans une boîte de l’Ouest lyonnais aux environs de 23 heures 30. …Tout dans l’air fleure bon cette sensation d’extrême liberté, du « ce soir tout est possible » around midnight, du «  ce soir, j’irai danser le mambo au Royal Casino, sous les lambris rococo, la nuit…

Sortir ce soir… Part. 2

  Hiver 1986, Lyon 8ème, un jeudi vers 17 heures 30, à la sortie du lycée. La journée a été intense comme toutes les autres de la semaine et celle-ci est loin de se terminer – l’emploi du temps est chargé, très chargé et ce jusqu’au samedi midi. Et pour arriver au samedi midi, c’est…

Le coeur d’Anna

  L’EMPREINTE   Je m’appuierai si bien et si fort à la vie, D’une si rude étreinte et d’un tel serrement Qu’avant que la douceur du jour me soit ravie Elle s’échauffera de mon enlacement. La mer, abondamment sur le monde étalée, Gardera dans la route errante de son eau Le goût de ma douleur…

Sortir ce soir…

  Hiver 1986, une journée au lycée dans le 8ème comme il y en a tant eu… Ce soir-là, la nuit – glacée et pesante – est vite tombée sur la ville sans un mot, sans un cri, comme à son habitude en cette saison où le froid règne en maître. Pour autant, s’il n’a…

Grandeur et justice

« And I should like to be able to love my country and still love justice. I don’t want just any greatness for it, particularly a greatness born of blood and falsehood. I want to keep it alive by keeping justice alive. » « Je voudrais pouvoir aimer mon pays tout en aimant la justice….

My sweet Mathilde, please, reviens-moi !

  Green Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous. Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches Et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux. J’arrive tout couvert encore de rosée Que le vent du matin vient glacer…