Aimé et les trilobites

Perdition

 

nous frappons l’air neuf de nos têtes cuirassées
nous frapperons le soleil de nos paumes grandes ouvertes
nous frapperons le sol du pied nu de nos voix
les fleurs mâles dormiront aux criques des miroirs
et l’armure même des trilobites
s’abaissera dans le demi-jour de toujours
sur des gorges tendres gonflées de mines de lait
et ne franchirons-nous pas le porche
le porche des perditions ?
un vigoureux chemin aux veineuses jaunissures
tiède
où bondissent les buffles des colères insoumises
court
avalant la bride des tornades mûres
aux balisiers des riches crépuscules

 

Aimé Césaire (1913 – 2008) in Les armes miraculeuses, Editions Gallimard, nrf, poésie, 1970. Aimé Césaire est un écrivain, essayiste, biographe, poète, dramaturge et homme politique français. Avec Léopold Sédar Senghor, Léon-Gontran Damas, il est le fondateur et représentant le plus important du mouvement littéraire « la négritude ». Il fut également député de La Martinique et maire de Fort-de-France durant cinquante-six années.

21 commentaires Ajouter un commentaire

  1. « ma bouche sera la bouche des malheurs qui n’ont point de bouches. Ma voix la liberté de celles qui s’affaissent au cachot du désespoir » Aimé Césaire
    Quel merveilleux poète….
    Merci pour ce partage.

    Aimé par 8 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci également pour le tien avec ces vers sublimes sur la liberté

      Aimé par 2 personnes

  2. Puissance, résistance, résilience ! Des images qui frappent par leur force, leur endurance pour vivre, survivre ! Voici une autre poésie d’Aimé Césaire très résiliente convoquant avec détermination et avec un jusqu’au boutisme extrême l’espoir…la lutte continue…

    Blanc à remplir sur la carte voyageuse du pollen

    N’y eût-il dans le désert
    Qu’une seule goutte d’eau qui rêve tout bas,
    Dans le désert, n’y eût-il
    Qu’une graine volante qui rêve tout haut,
    C’est assez,
    Rouillure des armes, fissure des pierres, vrac des ténèbres
    Désert, désert, j’endure ton défi,
    Blanc sur la carte voyegeuse du pollen

    Aimé par 6 personnes

    1. ibonoco dit :

      C’est tout simplement magnifique. Le texte est tout simplement pur comme cette goutte d’eau qui rêve…

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      C’est tout simplement magnifique. Le texte est tout simplement pur comme cette goutte d’eau qui rêve… Merci

      Aimé par 1 personne

  3. Césaire a ce pouvoir de faire claquer les mots et à en soustraire toute la force, la puissance cinglantes, il a aussi ce pouvoir à atteindre et à faire résonner en écho l’infime, l’intime au plus profond de nous. Un grand poète assurément. Merci à vous Ibonoco!

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci à vous de me transmettre cette approche des mots qu’avait Césaire.

      Aimé par 2 personnes

  4. Par contre les miens, et après relecture, sont très maladroitement formulés. Merci à vous.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et bien, votre maladresse n’est pas sans adresse. C’est un peu facile dit comme cela mais je ne vois pas comment vous répondre autrement.

      Aimé par 1 personne

  5. … N’est pas Césaire qui veut…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et oui, certains auteurs nous portent, d’autres nous transportent. La magie et le génie des mots entre les mains de certaines âmes.

      Aimé par 1 personne

      1. … Heureuses âmes qui partagent si généreusement leur sensibilité et créent cette magie nous emporte dans leur univers…

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Oui. Et c’est toujours beau et surprenant de découvrir de nouveaux horizons.
        Excellente soirée

        Aimé par 1 personne

      3. Très bonne soirée à vous

        Aimé par 1 personne

  6. Juste une petite précision concernant mon commentaire … « N’est pas Césaire qui veut » qui faisait directement suite à mon commentaire sur mes mots maladroitement formulés. Il s’adressait donc à moi, et tel qu’il est positionné, il pourrait prêter à malentendu. Ce n’est peut-être pas important, mais je tenais à le souligner. Merci à vous et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  7. Merveilleuse poésie que celle d’Aimé Césaire. Merci de nous l’avoir partagé !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Catherine.
      Bonnes fêtes de fin d’année

      Aimé par 1 personne

      1. Merci, bonnes fêtes à toi aussi 😊

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s