Le Noël de Patoche et Titi

img_20181117_1345433286422603893130468.jpg

 

Patoche et Titi sont de vieux amis. Et ce sont les meilleurs amis du monde ! même si parfois cette dernière chasse Patoche du canapé en lui crachant dessus ou en lui donnant à l’occasion quelques petits coups de patte discrets. Il faut dire que depuis que Titi alterne de résidence chaque semaine, elle a changé de statut et de titre. Elle est devenue Dame Titi, duchesse de la Presqu’île et baronne de Vaubecour, tandis que Patoche, lui, est resté le gentleman-farmer d’un lopin de terre de la banlieue de l’Est lyonnais, un honorable membre de la gentry locale. Et il aime sa vie. Il adore se promener sur son domaine, mâchouiller quelques herbes médicinales durant la journée et se reposer à l’ombre de l’un de ses palmiers favoris. Puis, les premières étoiles apparaissant dans le ciel, la nuit lui appartiendra pour faire régner l’ordre et traquer ses proies selon la tradition immémoriale de l’ordre des félins.

Patoche est le maître incontesté du village et règne en monarque absolu sur son territoire avec un droit de vie et de mort sur les souris, mulots et tout ce qui vole ou rampe. Quant à elle, la baronne de Vaubecour ne daigne même plus chasser la souris de la presqu’île, il y a bien longtemps qu’elle n’a pas vu l’ombre de l’ombre d’une queue de souris. Elle préfère son confort, un bon rayon de soleil réchauffant son doux pelage ou la sensation de caresse d’une légère brise tiède d’été sur son petit museau tout blanc. Et lorsque son altesse Dame Titi arrive en ses terres froides de l’Est lyonnais, elle ne consent d’ailleurs qu’à traquer le lézard, juste pour le plaisir de ne pas perdre la main ou plutôt la papatte…

En cette fin d’année, Titi et Patoche sont réunis pour les fêtes de Noël et sont très heureux de se retrouver. A chaque retrouvailles, l’un et l’autre se saluent par d’ostensibles câlins – le rituel étant le rituel, il faut bien le respecter et montrer que tout est au mieux dans le meilleur des mondes. Les premières minutes d’effusion de joie étant passées, chacun vaquera à ses occupations quotidiennes. L’un passe la plus grande partie de la journée à ne dormir que d’un œil sur son pouf ou sur son canapé, ne se réveillant que pour manger quelques croquettes, aller prendre l’air, faire un tour chez le voisin pour lui chiper encore quelques croquettes de plus. C’est le Arsène Lupin des barbecues, l’empereur de la cambriole des sacs de Whiskas, le tueur en série des souris égarées du quartier. C’est un vrai bon gros chat, noir et blanc, le bas du ventre pendant, une petite mouche noire style 18ème siècle sur le visage. Il est libre et de bonnes mœurs, le regard puissant, scrutateur et profond, d’un calme olympien, avec une agilité des pattes à faire passer Bruce Lee pour un débutant en arts martiaux.

L’autre, Titi, préfère passer son temps à méditer en boule au milieu de son beau grand lit, le nez dans une couette bien propre, s’étirer en baillant une ou deux fois, puis se recoucher après avoir miaulé pour montrer qu’elle est là. Et au bout de quelques heures de saine méditation, elle descend tranquillement les escaliers afin de laper un peu d’eau, avaler quelques croquettes en guise de quatre heures et attendre qu’on lui ouvre la porte donnant sur la terrasse. L’aventure est au bout du jardin ! Titi s’en va-t-en guerre et inspecte les moindres recoins de son fief, fief que Patoche accepte de partager avec elle. Et personne ne passe sur ses terres sans lui payer un droit de passage ou lui présenter ses hommages. La baronne de Vaubecour est très sélective et méfiante…

Mais ce soir, c’est le réveillon de Noël. Pour Titi et Patoche, ce sera un soir comme un autre : Whiskas en gelée, un p’tit tour dehors pour se dégourdir les pattes, un p’tit tour du côté de la gamelle pour voir si le Père Noël n’aurait pas rajouté quelques friandises de plus et hop, au dodo. La vie des chats est ainsi faite : Noël ou pas, il faut bien se reposer d’une journée éreintante, des nombreuses caresses collantes, des mille bisous mouillés de la journée. Que voulez-vous ? Être un chat – aimé – ce n’est pas toujours facile. Joyeux Noël !

27 commentaires Ajouter un commentaire

  1. jamadrou dit :

    Chat alors Colette aimerait bien cette histoire….

    Aimé par 2 personnes

  2. karouge dit :

    Après lecture dans le jardin (il fait beau et doux ici) de cet article auprès de mes minous, ceux-ci tiennent absolument à souhaiter un bon Noël à Patoche et Titi. Donc, bonnes fêtes de la part de Léo, Grisette, Patapouf, Patoune, Bouboule, Mammouth, Patounette, Pirouette, Rouquinou, Lapin, Patachon et Bianca Neve !
    (pourvu u’il n’y en ait pas d’autres!!!)

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je transmets à Patoche et à Titi. Elle est encore au lit. Et bonnes fêtes Léo, Grisette, Patapouf, Patoune, Bouboule Rouquinou Lapin, Patachon, Bianca Neve et tous leurs copains.

      Aimé par 1 personne

      1. ibonoco dit :

        Salutations reçues 5/5.

        J'aime

  3. Délicieuse histoire de chats que j’ai eu plaisir à savourer! Mes hommages à la Baronne Titi et ma considération à son compagnon Patoche! Et bien sûr merci à vous Ibonoco pour ces instants narratifs légers, malicieux et tendres…

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je transmettrai vos hommages à la Baronne Titi et votre considération au sieur Patoche.
      Très bonne soirée

      Aimé par 1 personne

      1. Très bonne soirée à vous! Merci!

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Merci. C’est un peu tard pour vous souhaite une bonne soirée alors ce sera juste une bonne journée.

        Aimé par 1 personne

      3. Merci! Bonne journée à vous!

        Aimé par 1 personne

  4. kkessler833 dit :

    Great post! Yes, meow says it all!

    Aimé par 2 personnes

  5. walachniewicz dit :

    Ha ! Ha ! Ami des matous et aristochattes, que voilà un beau texte dédié à nos félins. Mes trois patachons ont lu par-dessus mon épaule et approuvent du museau ;o)

    Aimé par 2 personnes

  6. charef dit :

    Agréable à lire. Un quotidien alléchant. Du coup j’aurai aimé être un chat. Meilleurs voeux.
    Charef.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Meilleurs vœux Charef et bonne journée.

      J'aime

  7. Magnifique et joyeuse histoire de chats ( j’adore ) que je verrais bien se poursuivre sous la forme d’un conte pour enfant …Bisous à vos deux charmants héros Patoche et Titi …
    Le thème de Candy au lecteur : super !!! Que de souvenirs !

    Bonne soirée John …ainsi qu’à Patoche et Titi…
    Manouchka

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Manoucka.
      Pourquoi pas un conte pour enfant. Quand j’aurai un peu plus d’imagination.
      Je transmets les bisous à Patoche et Titi.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  8. roijoyeux dit :

    hi hi une vie de rêve, bonne fin d’année à Patoche et Titi 😉

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonne fin d’année à vous. 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. roijoyeux dit :

        bon réveillon à vous et vos proches et vos amis !!

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Bon réveillon également à vous et à tous vos proches. Et dans la joie…
        🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s