Petit plaisir dominical

CHAUVE-SOURIS

 

La chauve-souris

élixir de l’ombre

véritable amante de l’étoile,

mord le talon du jour.

Federico Garcia Lorca in Poésie IV Suites, Sonnets de l’amour obscur

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Petit plaisir bien apprécié, surtout que des chauve-souris, on n’en voit plus guère. Merci.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s