I’M NOT HUNGRY ANYMORE

MA FAIM

[/audio]

Elle ne veut plus manger.

Un jour, comme ça, par petits morceaux de nourriture, elle a fait le tri dans sa vie comme dans son assiette, comme un reflet d’elle-même déformé, renvoyé par le blanc de l’émail et qui lui murmure les secrets de son âme, ceux qui lui font mal, ceux qui l’abîment, ceux qui la torturent…

Elle ne veut plus manger et ça la préoccupe.

A table, elle fronce les sourcils, serre les mâchoires et ferme son sourire pour ne laisser filtrer qu’un air lointain, un air d’ailleurs comme si l’important n‘était plus le plaisir de l’instant, celui de partager, d’échanger, de sourire et de rire. La mélodie dans son coeur a changé de tonalité. Elle veut manger, se nourrir et survivre mais n’y arrive plus. Son estomac devenu trop étroit n’en peut plus de ce régime qui le maltraite, alors il est en grève. Il fixe ses conditions et n’acceptera peut-être pas un retour en arrière, un retour vers un plaisir de la table où il faisait bon parler, boire un verre, et goûter à tous ces plats préparés qui sentaient si bon la cuisine familiale.

Elle ne veut plus manger mais l’espoir est là, bien là, en elle.
Comme le cancre de Prévert :

« Elle dit non avec la tête
Elle dit oui avec le coeur
mais elle ne dit pas encore tout à fait oui à ce qu’elle aime
…elle est debout, toujours debout !
et sur le tableau noir de son malheur
avec sa petite main d’adulte encore enfant
elle cherche à dessiner maladroitement le visage du bonheur. »

John Ibonoco

MY HUNGER

[/audio]

She doesn’t want to eat anymore.

One day, just like that, by small pieces of food, she sorted through her life as if it were on her plate, like a deformed reflection of herself sent back by the white of the enamel, whispering to her the secrets of her soul, those that hurt her, those that damage her, those that torture her…

She doesn’t want to eat anymore and she’s worried about it.

At the table, she frowns, clenches her jaws and closes her smile to let only a distant air filter through, an air from elsewhere, as if the important thing was no longer the pleasure of the moment, that of sharing, exchanging, smiling and laughing. The melody in her heart has changed tone. She wants to eat, to feed herself and to survive, but she can no longer do so. Her stomach has become too narrow and can’t take it anymore, so it’s on strike. It sets its terms and may not accept a return to the past, a return to the pleasure of the table where it was good to talk, have a drink, and taste all those prepared dishes that smelled so good in the home kitchen.

She doesn’t want to eat anymore, but hope is there, right there, in her.
Like Prévert’s duck:

« She says no with her head
She says yes with his heart
but she’s not quite saying yes to what she likes yet.
…she’s up, still up!
and on the blackboard of her misfortune
with her little adult hand as a child
she’s trying to clumsily draw the face of happiness. »

John Ibonoco

49 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Merci de nous avoir rassasiés de ce beau texte qui cite Prévert.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci à toi 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    Bonjour John, je suis très sensible à ton texte , je redoute ce trouble au plus au pont, on ne s’en guérit jamais totalement. Bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie,
      C’est vrai que c’est un trouble qui fait des ravages et difficile à guérir.
      Mais restons optimistes
      Bises
      Amitiés
      John

      Aimé par 2 personnes

  3. Joli, c’est du vécu?

    Aimé par 1 personne

  4. Lia dit :

    Cher John, c’est un beau text, très émouvant…

    I wonder if I might help with the English a bit perhaps? The English translation includes « he » and « his, » in some parts, which makes it confusing to read; I believe these must be changed to « she » and « her » throughout, if I understood the text correctly (i.e. unless there is also a male character written in the text – in which case I have misunderstood).

    Merci pour le partage de votre prose poétique ; ça fait un repas bien pensé. 💐🙏 « Lia »

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Thank you, Lia, for your help. I’ll try to correct it, but there’s a place where « his » refers to the stomach… Anyway, thank you, Lia.
      Take care
      John

      J'aime

      1. Lia dit :

        Apologies. Take care John

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci beaucoup.
          Je viens juste de corriger. Dis-moi si la traduction est meilleure

          Aimé par 1 personne

        2. Lia dit :

          Ok I see what you mean about the stomach. En français c’est masculin, mais en englais l’estomac (et toute autre chose qui n’est pas un être humain, sauf les animaux parfois, et parfois les choses qui sont personnifées pour des raisons poétiques, comme la lune etcetera…) est sans genre. Donc ça doit être « Her stomach has become too narrow and can’t take it anymore, so it’s on strike. It sets its terms… »

          Aimé par 1 personne

        3. Lia dit :

          Et puis dans le poème… « with *her* little adult hand still childish »

          Et le reste c’est bon, it’s much easier to read now and we can understand the text and its goodness. 💛

          Aimé par 1 personne

        4. Lia dit :

          p.s. feel free to delete this comment thread… and edit the first comment, only leave in my compliments please. :)) 🤗

          Aimé par 1 personne

        5. ibonoco dit :

          Dis-moi quel commentaire tu veux que j’efface mais je peux tous les laisser, j’ai aimé notre collaboration 😊😊

          Aimé par 1 personne

        6. Lia dit :

          Beh (comme mes fils disent ;)) cool, si tu veux le laisser c’est bon pour moi aussi. Dit souriante. :)) 💛😁

          Aimé par 1 personne

        7. ibonoco dit :

          Bon, c’est très bien comme cela. 😊😊

          Aimé par 1 personne

        8. ibonoco dit :

          Merci infiniment. 😊😊.
          Je crois qu’à présent, tout est ok.
          C’est vraiment très sympa d’avoir pris le temps de me corriger
          John

          Aimé par 1 personne

        9. Lia dit :

          One last thing: « It sets *its* terms » not *his* terms » Autrement yay!! De rien, c’était un plaisir. 😊🎉🙌 Faut suprimer ce thread et c’est fini. ;)) bisous 😚😚

          Aimé par 1 personne

        10. ibonoco dit :

          Merci😊😊

          Aimé par 1 personne

  5. Dominique dit :

    Triste tourment… alors : courage pour qui que ce soit et pour toi !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Dominique.
      Il n’y a pour l’heure rien d’insoluble mais le danger n’est pas bien loin

      Aimé par 1 personne

      1. Dominique dit :

        Tu sais je connais qqu’un qui vit ainsi depuis 30 ans et à part ses parents qui s’inquiètent, elle va bien comme cela.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          C’est vrai qu’il y a de longues périodes où tout va presque bien. Er puis il y a les autres, les moments plus aigus. Mais ton commentaire me rassure.
          Merci Dominique

          J'aime

  6. Lazuli Biloba dit :

    J’espère qu’elle dira bientôt oui avec la tête, oui avec le coeur, mais surtout oui à son corps…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est une très belle formule qui illustre parfaitement la complexité de la situation. Avec de l’aide, j’espère que tout ira bien

      Aimé par 1 personne

  7. Bonjour John. J’aime beaucoup ton texte et la façon que tu as d’expliquer l’anorexie. Je me suis souvent demandée comment ça venait, quels en étaient les ressorts. Tu l’expliques avec une sensibilité qui sent le vécu hélas. Alors merci pour cette sensibilité ! Amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      Un jour, on ne sait pourquoi, les choses glissent entre nos doigts comme du sable, et il faut réagir, trouver un moyen d’aider.
      Merci de ta sensibilité également Catherine
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je suis bien d’accord, il faut essayer de trouver un moyen d’aider. Souvent c’est le cœur qui a les meilleurs instincts …

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Le cœur et du soutien…

          Aimé par 1 personne

        2. ibonoco dit :

          Merci Catherine,
          Belle et douce soirée.
          Amitiés
          John

          Aimé par 1 personne

        3. Belle soirée à toi aussi.

          Aimé par 1 personne

        4. ibonoco dit :

          Merci 😊😊

          Aimé par 1 personne

  8. Roseleen dit :

    Superbe texte. Si tendre, respectueux…🙏

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Roseleen. J’apprécie le compliment 😊

      J'aime

  9. Msdedeng dit :

    OK ibonoco, please be kind and tell me whom you are talking about. A wife? Love loss, or Old age? Thank you!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      This text is about a young person who loses the appetite to eat, little by little, and then the appetite to live, little by little and at the same time. But, this person keeps hope.

      Aimé par 1 personne

      1. Msdedeng dit :

        See this is what intrigues me about poetry, it could mean a million things but most times; literal or metaphoric, but only the poet knows exactly what he or she is talking about. Thank you for explaining 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Thank you too. Do not hesitate to ask for explanations. My translations are often inaccurate.😊😊

          Aimé par 1 personne

        2. Msdedeng dit :

          I think your translations, but thank you for the offer.

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          You are welcome

          Aimé par 1 personne

        4. Msdedeng dit :

          Ah jeez! I meant your translations are fine, but thanks for the offer to explain the poems.

          Aimé par 1 personne

        5. ibonoco dit :

          Thank you for your words. For the translations, it’s still very difficult but some bloggers help me a little.

          Aimé par 1 personne

  10. colettedc dit :

    Comme c’est bien dit, John mais, si triste réalité, hélas !!! On ne peut que lui souhaiter bonne chance !
    Bon jeudi tout entier,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette et merci.
      Ce sera fait 😊.
      Bon jeudi sous les « tropiques » du Québec.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s