My sound of silence

IMG_20180815_125358

(Réédition du 29 novembre 2018)

Elle entre dans la cuisine le sourire aux lèvres, le portable à la main et s’appuie machinalement contre le meuble en bois près de la table. Elle souffle un peu, embrasse son homme puis machinalement consulte rapidement ses mails. Le travail c’est le travail, on ne sait jamais, une urgence, un problème ou un simple réflexe – la révolution numérique est en marche, le monde change en profondeur, tout va très vite… peut-être trop vite.

Du matin au soir, elle brave la circulation et ses embouteillages, elle enchaîne réunion sur réunion, supporte une pression professionnelle qui ferait plier n’importe quel chêne et s’en retourne le soir retrouver la joie des embouteillages, ultime étape avant de rentrer chez elle quand il fait déjà nuit en automne. Alors, le portable à la main, appuyé contre ce petit meuble en bois, le temps d’une inspiration, d’une migraine qui lutte au corps-à-corps pour s’imposer, elle rêve parfois d’une vie plus harmonieuse, de petits fragments de bonheur arrachés aux étoiles du destin, d’une enfance qui parfois s’efface de ses pensées par petites bribes…

Dans le salon, une main masculine vient de placer un disque vinyle sur la platine. Son plateau se met en mouvement à la vitesse de 33 tours par minute. Son bras descend et vient délicatement positionner son diamant sur le premier microsillon qui aussitôt réagit en émettant un petit craquement. Un tout petit craquement, ce n’est qu’un petit craquement, celui d’un allumette que l’on gratterait afin que la lumière soit. Ici, une petit craquement d’un disque vinyle et la magie devient réalité. Des notes s’envolent et montent dans la pièce et planent au-dessus du présent comme pour le couvrir de son aile protectrice.

Elle pose son portable… Dès la première note, son corps, son esprit, ses souvenirs et son âme sont percutés par cette mélodie et ces paroles d’un autre temps, d’un autre siècle que joue mécaniquement la platine. Ce soir, le passé s’invite à la table du présent avec ses amis : la nostalgie, la mélancolie, les émotions et les souvenirs agréables d’une jeunesse. Los Angeles, ses palmiers, le soleil, l’océan, les boîtes disco avec des pistes de roller, quand on a quatorze ans, c’est ça l’Amérique ! Les cheveux dans le vent, les poumons gonflés par cette liberté que seul un ado peut encore ressentir, le monde déroulant son tapis rouge aux pieds de sa vie. Et elle promet d’être belle et heureuse…

Dans le salon, le morceau vient de se terminer. La main replace le bras de la platine au même endroit et la magie se poursuit. C’est la fin des années soixante, une enfance qui s’étire en longueur, des rêves secrets d’amour et de princes charmants, une envie folle d’aimer ses parents, sa famille et ses copines, celles de la semaine que l’on retrouve autour d’un repas le vendredi soir. Une envie folle de grandir et de conserver cet amour pour les autres. Ce n’est peut-être que cela le bonheur, ne pas perdre son amour pour la vie en chemin, lorsque les années s’accumulent toujours plus comme des feuilles mortes les unes sur les autres.

Les yeux rougis par des souvenirs qu’elle seule côtoie depuis tant d’années, par cette musique qui les lui rappelle d’un seul coup, par ce mélange de tristesse, de mélancolie et d’amour, et parce que c’est une femme dont la sensibilité n’est que le reflet pur et authentique de son âme.

Les yeux rougis par une émotion qui parfois semble dire : « Hello darkness, my old friend, i’ve come to talk with you again. Because a vision softly creeping, left its seeds while i was sleeping. And the vision was planted in my brain, still remains within the sound of silence. »

Les yeux rougis par une émotion qui depuis trop longtemps est demeurée dans le son du silence et qui par la magie d’un vinyle sur une platine, de ses craquements, de son grain a libéré ce trésor enfoui au fond de son cœur.

37 commentaires Ajouter un commentaire

  1. L’intense pouvoir de la musique… l’attraction y est forte et ton récit le dit bien, qui ramène au coeur du présent tout un pan du passé.
    Beau texte, Ibonoco.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Laurence.
      Je te remercie. La musique nous fait passer d’un temps à un autre, d’un monde à un autre.
      Bonne journée
      John

      Aimé par 1 personne

  2. Beau texte qui évoque bien la vie des personnages!

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie-Christine,

      J’apprécie le compliment.

      Bonne journée et amitiés
      John

      J'aime

  3. marie dit :

    C’est un texte qui me va droit au coeur avec une sublime chanson, que de souvenirs…. merci pour ce moment d’émotion Amicalement MTH

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie. C’est un texte sur la vie, les souvenirs, la nostalgie, la jeunesse, le temps qui passe trop vite et la femme… Et le regard d’un homme sur sa femme.
      Bonne journée Marie. Je suis heureux que ce texte t’ai plu.
      Amitiés 😊
      John

      J'aime

  4. Nostalgie quand tu nous tiens…
    J’ai beau la connaître par cœur, cette chanson me fait toujours autant d’effet, merci John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      La nostalgie ne nous lâchera pas, je le crains. Cette chanson est un monument qui nous renvoie à un autre siècle, une autre ère où un air s’apparente liberté soufflait sur nos têtes. Même si tout cela n’était peut-être qu’une impression, il y a des moments où la nostalgie est trop forte

      J'aime

  5. gibulène dit :

    un rappel émouvant avec cette version de S&G qui reste à jamais dans nos tripes !!! j’ai appris récemment à apprécier une autre version, même si elle n’efface pas la première. A écouter malgré tout jusqu’au bout. Bonne soirée John

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,
      Je vais écouter la version que tu nous proposes. J’aime bien ce genre de découvertes musicales.
      Bonne soirée et amitiés
      John 😄

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,
      Je vais écouter la version que tu nous proposes. J’aime bien ce genre de découvertes musicales.
      Bonne soirée et amitiés
      John 😄

      … C’est une belle version. On se laisse prendre par le rythme un peu plus lent et la voie grave du chanteur.

      Aimé par 1 personne

      1. gibulène dit :

        oui j’ai bien précisé en effet d’écouter jusqu’au bout, il y a une montée en puissance que l’on ne soupçonne pas au début. Merci d’avoir fait la démarche

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Et ce fut une démarche… plaisante.

          Aimé par 2 personnes

    3. Oui…Il faut l’écouter jusqu’au bout…C’est renversant !
      La vidéo est magnifique …Merci pour le partage.

      Aimé par 2 personnes

      1. gibulène dit :

        De rien Madeleine, nous sommes là pour le partage de ce qui nous semble beau….

        Aimé par 2 personnes

  6. blackbonnie64 dit :

    Ce texte est beau, aussi beau que cette chanson qui m’a toujours ému. Connais tu la version de Nouela? Sublime interprétation quasiment a capela,qui n’ôte rien à la version originale et qui colle parfaitement à ton texte. Fais moi plaisir, va l’écouter! 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Salut l’ami,
      Je ne connais pas cette version. Je l’écouterai avec grand plaisir. Gibulene a également mis un lien qui pourrait t’intéresser.
      Merci pour ton compliment. 😊
      Bonne soirée à roi

      J'aime

    2. gibulène dit :

      superbe version aussi, merci Blackbonnie64 !

      Aimé par 1 personne

  7. ceciloule dit :

    Très beau texte 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Cécile
      Très bonne soirée 😊

      Aimé par 1 personne

  8.  » La magie d’un vinyle a libéré ce trésor enfoui au fond de son cœur.  »
    J’aime ta façon de raconter …Émouvant regard d’un homme sur sa femme.
    La tendresse et l’amour qu’il lui porte lui permet de voir et ressentir cette nostalgie
    qui habite au fond de son âme , des souvenirs qui reprennent vie sous ta plume.
     » The sound of Silence  » éveille les nôtres également.

    Merci et bonne soirée John
    Amitiés
    Manouchka

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Manouchka,
      Cela me touche. La musique et l’observation du quotidien, du réel permettent parfois de faire remonter les émotions et de libérer sa plume. En tout cas, tu as raison, c’est une question de regard.
      Très bonne soirée
      Amitiés 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  9. fauquetmichel dit :

    Le tourne-disque a laissé des souvenirs indélébiles à ceux et celle qui l’ ont connu .
    Amitié
    Michel

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Michel,
      L’ère du tourne-disque n’est pas encore tout à fait révolue mais que de souvenirs, tu as raison.
      Amitiés 😊 et belle soirée
      John

      J'aime

  10. princecranoir dit :

    Une belle et intense invitation à remettre du Paul et de l’Art sur la vis sans fin de mon lecteur de microsillon. Jamais le charme doux du disque vinyle, pas plus que la gratouillis venu grésiller au cœur de mes enceintes de haute fidélité, n’ont quitté l’atmosphère de mon living room. En me laissant docilement couler sur le divan velouté de ces sons d’un autre siècle, je songe, en effet, à d’autres mélopées gracieuses qui remontent du temps passé.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Et il est bon de rêvasser à d’autres charmes de la vie et invitations aux voyage.
      Très bonne soirée à toi
      John

      Aimé par 1 personne

  11. Alain J dit :

    Bonsoir John. Beaucoup de poésie dans ce texte.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Alain,
      Je te souhaite une belle soirée
      John

      J'aime

  12. colettedc dit :

    Magnifique, ce texte et cette chanson d’accompagnement en plus ! Super !
    Bon vendredi John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Je te remercie en ce vendredi matin lyonnais ensoleillé et te souhaite une excellente journée 😊.
      J’apprécie vraiment toon compliment.
      Amitiés
      John.

      Aimé par 1 personne

  13. aruna3 dit :

    I love the voice of silence,
    It only for my heart maintains.
    WONDERFUL,DEAR!!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Thank You. 😊😊

      J'aime

      1. aruna3 dit :

        Most welcome🌹🌹🌹

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          😊😊

          J'aime

  14. Michel Collart dit :

    Le son, les images, les mots… bravo et merci John pour ce superbe texte, cette merveilleuse atmosphère

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Michel,
      Je te remercie sincèrement de tes compliments. C’est un plaisir de partager un texte et d’apprécier comment il peut toucher les autres…

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s