You talkin’ to me?

le

« Quand un homme ne parle que de ce qu’il sait, il a toujours l’air plus savant que nous. »

Traduction approximative :

« When a man only talks about what he knows, he always seems more knowledgeable than us. »

Jules Renard (1864 – 1910), est un écrivain et auteur dramatique français qui connaît des débuts difficiles avant d’obtenir ses premiers succès littéraires en 1892 avec L’Écornifleur et en 1894 avec Poil de carotte. Il se liera d’amitié avec Edmond Rostand… ainsi qu’avec d’autres grands noms de la littérature française. En 1900, la Légion d’honneur lui est décernée. En fin, en 1907, il est élu membre de l’académie Goncourt.

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. iotop dit :

    Bon jour,
    Et oui. Et il y a tellement d’hommes et femmes politiques qui causent (et en connaissance de cause) pour ne rien dire …. et pas qu’eux d’ailleurs 🙂 car quand j’entends des critiques (négatives, souvent) de gens qui n’ont pas lu tel livre, vu tel film et /ou ont une opinion, un avis … par effet de « bien se faire voir » …. et si ce n’est des vendeurs qui ne connaissent rien aux produits qu’ils vendent … etc.
    Merci pour ce partage 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 5 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Max-Louis.
      Nous vivons aujourd’hui à l’ère de la communication et du paraître. Le fond n’importe presque plus… Du moins, c’est l’impression que j’ai.
      Excellente fin d’après-midi. 😊

      Aimé par 2 personnes

  2. karouge dit :

    « Quand un homme ne parle que de ce qu’il sait, il a toujours l’air plus savant que nous. »

    Les temps ont changé : l’homme s’ignore, ne reconnaît pas ses méfaits (aujourd’hui encore, sur le prunier en fleurs, pas une abeille), ne s’invente plus un monde meilleur sans en référer à internet, alors la question qui se pose dans cette citation (de ce très bel auteur), c’est le « nous » final.

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Excact. Qui est ce nous aujourd’hui. C’est une question centrale… et chacun pourra interpréter le nous selon sa représentation du monde.
      Tu as raison, le monde a changé depuis l’auteur de cette citation.
      Excellent dimanche 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Nous, c’est les autres puisque moi, c’est moi.

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Bon. Et lui, c’est qui ?

        J'aime

      3. Euh, j’sais pas. P’têt qu’il existe pas, alors.
        (Jean Tardieu, dans la Môme néant [tu connais?])

        Aimé par 1 personne

      4. ibonoco dit :

        Non, je ne connais pas. Je la note. 😊

        J'aime

      5. Oh c’est très court, ça fait :
        – Qu’est ç’qu’a dit?
        – A dit rin.
        – Qu’est ç’qu’a fait?
        – A fait rin.
        – À quoi qu’a pense?
        – A pense à rin.

        Bah, si a dit rin, si a fait rin si a pense à rin, p’têt qu’alle existe pas.

        Aimé par 5 personnes

      6. ibonoco dit :

        C pas rin tout chat. Hein ?

        Aimé par 1 personne

  3. Paul Philbée dit :

    Quel plaisir de retrouver ici Jules Renard. Ses écrits se voulaient les plus concis possibles par le choix du mot juste.
    Merci pour ce partage.
    Bien à vous.
    Paul

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Paul.
      Je vous souhaite un agréable après-midi.
      John

      Aimé par 1 personne

  4. princecranoir dit :

    Clairvoyant le Julot, mais gare à faire du principe une généralité car « le féroce est tant à la mode qu’il en devient fade » (Julot aussi) 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Le Juliot en avait de bonnes. Alors, faisons attention à ne pas être dogmatiques. 😊

      Aimé par 1 personne

  5. Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule.
    Michel AUDIARD.
    Ce titre prémonitoire d’Audiard (et cette citation de Jules le renard) n’ont jamais été autant d’actualité.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bon, bon, on va causer alors ! 😊

      J'aime

      1. Eh oui, comme disait Jean-Sol Partre (comme l’appelait Boris Vian dans l’Écume des jours) quand il n’avait rien à dire : La Conscience est un être pour lequel il est dans son être question de son être en tant que cet être implique un être autre que lui.
        Et là, paf, ça lui donne tout de suite l’air intelligent ! 😉

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Oui, et parce que ça fait trop mal à la tête. 😊

        Aimé par 1 personne

    2. karouge dit :

      Si tous les Jules s’appelaient Renard je craindrais pour mes poules !

      Aimé par 2 personnes

      1. ibonoco dit :

        Les coquines !

        Aimé par 1 personne

  6. Bon et bien pour rester dans le train, voici un petit virelangue, qui peut aussi donner l’air intelligent…ou presque 😊 : un 1er facile  »Son chat chante sa chanson » ……un 2e plus ardu :
     » Seize chaises sèches  » Ouf, celui-là m’a donné soif …
    Rien à voir avec le sujet…mais je me reposais en reprenant mon souffle…25cm de neige par ici… » Ah ! que la neige a neigé  »…E. Nelligan

    Bonne soirée John
    Amicalement
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Très difficile à prononcer, en effet.
      Excellente soirée sous la neige. 😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  7. L'Ornitho dit :

    Ha ! on se tait, un peu comme au spectacle … s’amuser aux dépends de l’amuseur ??

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Le silence est parfois un signe de prudence ou de sagesse

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s