An Ambient mediocrity

le
The Electronic Circus – Direct Lines (1981)

Une médiocrité ambiante s’est installée durablement sur l’ombre de nos Lumières les submergeant ainsi – avec notre époque, les siècles passés et notre Histoire commune – sous un flot de conneries humaines, d’inepties complotistes et de débilités approximatives. L’anonymat malsain est devenu le nouveau maître absolu de certains réseaux dits sociaux et a accouché d’une haine sans limites. De la liberté d’expression, nous sommes passés à la violence d’une parole sans verbe ni saveurs. De la liberté d’opinion, nous sommes passés à la présomption de culpabilité… Aujourd’hui, c’est gratuit ! Tu peux tout te permettre : aller cracher sur la tombe de ton voisin, de ton père, frère ou de cet inconnu que tu viens de croiser dans la rue : « C’est facile d’être audacieux dans ce pays il n’y a qu’à dire ce que tout le monde peut voir en s’en donnant la peine. (Boris Vian, 1946) »

John Ibonoco

The Electronic Circus – Direct Lines (1981)

An Ambient mediocrity has settled permanently in the shadow of our Enlightenment, overwhelming them – with our times, the centuries past and our common history – with a flood of human bullshit, conspiratorial nonsense and approximate debilitation. Unhealthy anonymity has become the new absolute master of certain so-called social networks and has given birth to limitless hatred. From freedom of expression, we have moved to the violence of a word without words or flavor. From freedom of opinion, we have moved to the presumption of guilt… Today, it’s free! You can do anything: go and spit on the grave of your neighbor, your father, brother, or that stranger you just met in the street: « It’s easy to be daring in this country, all you have to do is say what everyone can see by taking the trouble. (Boris Vian, 1946) ».

John Ibonoco

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. NINA dit :

    Hello John, j’adore Boris Vian. Les gens regardent mais ne voient que ce qu’ils veulent voir. 🤗

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Nina,
      Très juste s’agissant du tropisme de certains. 😀

      Aimé par 1 personne

  2. juliette dit :

    les réseaux sociaux favorisent la médiocrité non John ?
    Y’a plus de filtres !
    Vian était loin , très loin d’être médiocre , lui qui a écrit  » j’irai cracher sur vos tombes  » je devrais le relire mais il n’est pas mon préféré …

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Y’a plus de filtres comme tu dis. Et ce n’est que le début d’une longue période qui s’ouvre devant nous… (Et je suis optimiste 😉).
      de Vernon Sullivan, je préfère tout de même Et on tuera tous les affreux…)

      Aimé par 2 personnes

  3. karouge dit :

    Un constat que je partage entièrement.
    Comme dit le proverbe karougien du sud : « quand un con se tâte, c’est signe qu’ils sont très nombreux à ne constater que leurs mêmes âneries! ». (Et je ne cite pas le nom de l’animateur omniprésent de C8 en prime time,)

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je ne connaissais pas ce proverbe karougien qui me fait me marrer. C’est très bon !
      Je vais arrêter de me tâter aujourd’hui… juste au cas où 😉

      Aimé par 1 personne

  4. marie dit :

    Bonjour John et depuis ? rien de changé, c’est peut-être encore pire!!! quel gâchis, il y a tant de belles chose à faire sur notre planète, à voir, et là que des injures et de la violence, souvent gratuite, pour un regard mal interprété ou pour rien, dommage de gâcher tout ce qui nous est donné? Bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Il y en a assez de toutes ces injures et violences gratuites. Comme tu le souligne si justement, « il y a tant de belles choses à faire sur notre planète ». Et moi, « j’y crois encore ».
      Bisous Marie
      Bel après-midi
      John

      Aimé par 1 personne

  5. Toujours d’actualité, belle citation!

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine.

      Aimé par 1 personne

  6. Il n’y a pas que les réseaux dits sociaux pour propager haine et médiocrité, il y a aussi des chaînes de désinformation continue qui agissent en toute impunité devant un CSA étrangement muet.
    Il y a pourtant des lois dans notre pays, et des moyens pour agir contre ces semeurs de zizanie !
    Bonne journée (quand même) John.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Jean-Louis,
      Comme toi, je pense que dans notre pays nous avons tout l’arsenal juridique et les moyens d’agir pour encadrer les pratiques nocives, toxiques et emplies de haine. Il faut tout de même arriver à mettre en place des collaborations avec les GAFA dont les sièges sociaux échappent à la juridiction française.
      Bon après-midi Jean-Louis
      John

      Aimé par 2 personnes

      1. Pour les GAFA, je suis d’accord, mais pour les chaînes franco-françaises, propriété de Bolloré (je pense, notamment, à CNEWS), où la haine la plus immonde s’étale à longueur de soirée, sans que personne n’y trouve rien à redire.
        Les sanctions existent, qui peuvent aller de l’amende (il faut frapper au portefeuille) à l’interdiction d’antenne.

        Aimé par 3 personnes

        1. ibonoco dit :

          En ce qui concerne les médias français et notamment les chaînes d’infos en continu, il y a tout de même le CSA qui veille. Oui, il faudrait oser sanctionner. Là est peut-être le problème : le courage de sanctionner et de s’exposer à un nouveau débat, lynchage médiatique…

          Aimé par 1 personne

        2. Justement, il y a le CSA, qui observe ! Mais dans ses attributions, aux CSA, il y a aussi le pouvoir de sanctionner. Dire, le CSA observe, c’est comme dire, la police observe (les voleurs, les casseurs, tout ce que tu veux), mais ne fait rien de plus que d’observer.

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Oui Jean-Louis,
          Le verbe observer pris dans mon sens signifie : surveiller au cas où il faudrait sanctionner.

          J'aime

    1. ibonoco dit :

      Merci et bonne fin d’après-midi

      Aimé par 1 personne

  7. princecranoir dit :

    « une idée fausse, mais claire et précise, aura toujours plus de puissance dans le monde qu’une idée vraie, mais complexe » Alexis de Tocqueville cité par Gerald Bronner dans « Apocalypse cognitive ».
    Un principe qui prend une configuration proprement effrayante à l’heure de l’info instantanée et du partage sur les réseaux sociaux mondialisés.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      ô combien notre ami Tocqueville a raison. Nous vivons aujourd’hui à l’heure de la communication – en temps réel – où la forme supplante le fond. A quoi bon énoncer une vérité si seuls l’instantanéité et le buzz comptent ?

      Aimé par 1 personne

      1. princecranoir dit :

        Plus inquiétant encore, l’auteur se demande si les démocraties éclairées sont véritablement armées contre ce poison de l’esprit.
        Eh oui, les fameux bricoleurs, les petits génies question informatique nous ont pondu en amateur des bombes atomiques. 😉

        Aimé par 2 personnes

        1. ibonoco dit :

          Hé oui ! Et à présent il nous faudrait bien des garde-fous.

          Aimé par 2 personnes

  8. princecranoir dit :

    Je savais bien qu’avec cette phrase j’allais réveiller la trompinette. 😀

    Aimé par 2 personnes

  9. colettedc dit :

    C’était, et c’est de plus en plus ça !
    Bon mercredi, John !
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Malheureusement Colette, malheureusement…
      Bon mercredi aussi.
      Il va faire très beau ici et bon.
      Amitiés.
      John

      Aimé par 1 personne

      1. colettedc dit :

        Ici, 3°, nuageux et pluie à 78% ! Bon après-midi,
        Amitiés 😘

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s