Innkeeper, a drink!

(Réédition du 27 mars 2020)

 

Tavernier, à boire ! Ma soif ne peut point attendre !
Qu’on me serve donc de ce doux nectar empoisonné
Qui paraît-il parfume tant et tant de vers erronés
Par sa maléfique aisance à s’épandre sur nos têtes
En quête d’infini et d’absolue liberté…

Oui ! Ce nectar me rendra fou ! Et alors ? j’m’en fous !
J’ai soif de vie, d’amour, de tendresse et d’évasion
J’ai soif d’Eden, de pensées sans détour ni contour
M’enivrant allègrement vers des rivages oubliés
Sans retour, sans aucun retour…
…Et depuis longtemps oubliés.

J’ai soif, j’ai soif, j’ai soif… j’ai soif !
J’ai soif de toi, j’ai soif de joie et de vie,
J’ai soif d’envies, de passions, de désirs, de plaisirs,
J’ai soif de pluie sur mes joues un soir d’été,
De chaleur dans tes bras, ma tête sur ta poitrine,
Et les battements de ton cœur déposés un à un
Dans le creux de mon oreille…

Allons tavernier ! Sers-moi donc et laisse-moi à présent !
Laisse-moi à mes tristes souvenirs et jours heureux
Laisse-moi partir à la dérive, loin, très loin d’ici…
Laisse-moi vivre et revivre ces instants
Où seul un de tes regards suffisait
A faire entrer à nouveau en moi la vie,
Ma vie lavée de toute fatigue et usure
Infligées par une époque qui ne me voyait déjà plus…

Tavernier, à boire ! Ma soif ne peut plus attendre !

John Ibonoco (1991)

 

 

Innkeeper, a drink! My thirst cannot wait!
Let me be served this sweet poisonous nectar…
Who seems to be perfuming so many false verses
By his evil ease of spreading over our heads…
In search of infinity and absolute freedom…

Yes! That nectar will drive me crazy! So what? I don’t care!
I’m thirsty for life, love, tenderness and escape.
I thirst for Eden, for thoughts without detour or contour…
Drunk merrily to forgotten shores
No return, no return at all…
…and long since forgotten.

I’m thirsty, I’m thirsty, I’m thirsty, I’m thirsty!
I thirst for you, I thirst for joy and life,
I thirst for cravings, passions, desires, pleasures,
I’m thirsty for rain on my cheeks on a summer’s night,
Warmth in your arms, my head on your chest,
And the beating of your heart deposited one by one
In the crook of my ear…

Innkeeper, a drink! ! Serve me and leave me now!
Leave me to my sad memories and happy days…
Let me drift away, far, far away from here…
Let me live and relive these moments
Where just one look from you was enough
To bring life back into me,
My life washed of all fatigue and wear
Inflicted by a time that no longer sees me…

Innkeeper, a drink! My thirst can’t wait any longer!

John Ibonoco (1991)

 

38 commentaires Ajouter un commentaire

  1. T.N. dit :

    Wow: « … Inflicted by a time that no longer sees me »

    I enjoyed the whole poem but I loved this line the most. It tied everything in so well.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Thank you very much. It gives me great pleasure.
      Take care my friend.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. T.N. dit :

        You too, John 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. ivernazza dit :

    L’eau, ce breuvage tellement impur que l’absinthe se trouble à son contact. / Water, such impure beverage that absinthe becomes cloudy when it comes into contact with it.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et l’absinthe troubla ensuite l’esprit… qui ne demandait que cela.

      Aimé par 1 personne

      1. ivernazza dit :

        Gosh, John! Now we’re in real trouble!
        – Vous avez les papiers du véhicule?
        – Oui, mais ch’vous préviens: avec vot’ putain de bâillon ch’peux pas souffler dans vot’ ‘titube.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          J’ai perdu tous mes papiers et j’ai un p…in de mal de tête.

          J'aime

  3. Ce très beau texte ne m’a pas laissé indifférent. Merci, John. Bonne journée, je m’en vais à la taverne consacrer mon amour.
    Je t’accolade..

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je te remercie.
      Allons boire un bon coup.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. Belle éloge de la boisson!

    Aimé par 2 personnes

    1. ivernazza dit :

      Boire et vivre avec joie? Oui. Ne voir que le bout de la trompe de l’éléphant rose… de temps en temps… mais ne jamais pisser de vinaigre.

      Aimé par 1 personne

      1. ibonoco dit :

        Surtout, éviter de devenir aigre.

        J'aime

        1. ivernazza dit :

          C’est bien cela: un pisse-vinaigre.

          Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Boisson symbolique…

      J'aime

  5. Dominique dit :

    Mais quelle éponge tu es John !!! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’était il y a déjà bien longtemps dans une autre galaxie 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Dominique dit :

        Ben voyons ! 😉

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Si si 😂

          J'aime

        2. Dominique dit :

          Bon, alors juste un petit « pater » avant d’aller au lit et on en parle plus. 😉
          Bonne nuit !

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          C’est d’accord mais vite fait …

          Aimé par 1 personne

        4. Dominique dit :

          mais tu ne sautes pas des lignes, hein ?

          J'aime

        5. ivernazza dit :

          Must have been at « Milliways » (The restaurant at the end of the Universe – Douglas Adams).

          Aimé par 2 personnes

        6. ivernazza dit :

          À lire (avec délectation sans doute); ce prodigieux pavé de feu Douglas Adams: “The hitchhiker’s guide to the Galaxy – a trilogy in four parts”… d’urgence. Vous y comprendrez le sens de ce message laissé aux humains par les dauphins, avant que de prendre leur envol pour telle ou telle planète plus accueillante: “Good bye… and thanks for all the fish”. Les deux mots du très succint chapitre du guide consacré à notre planète résument tout: “Mostly harmless”… mais le spectacle final chez Milliways?!!! J’vous dis que ça!…

          J'aime

        7. Dominique dit :

          Je verrai cela après « Mémed le Mince » que j’ai mis en route, puis après les 1000 et 1 chapitres de notre ami Salgrenn dont je ne sais comment entamer la lecture ailleurs que sur web,vu que sur ma liseuse je suis limitée à ce qu’édite Kobo. (j’imagine que c’est pareil pour vous si vous avez acheté votre liseuse ici ?)

          Aimé par 1 personne

        8. ivernazza dit :

          Chère Dodo, les seules « liseuses » que je parviens à me représenter furent de chair et de sang (et elles étaient à mon chevet pour me conter l’Iliade ; puis l’odyssée)… C’est loin ! Alors l’électro…-nique ; vous imaginez! Pour un tout juste “sapiens” qui – au surplus – se demande s’il ne va pas choisir de régresser à l’“erectus” (au moins, celui-là portait une arme et déjà des outils).

          J'aime

        9. Dominique dit :

          Je ne peux pas répondre + longtemps sur ce blog qui n’est pas un mail, nous l’inondons là.

          Aimé par 1 personne

        10. ibonoco dit :

          Merci Dominique

          J'aime

  6. colettedc dit :

    Tout à fait magnifique, ce texte, John !
    Beau et bon mercredi,
    Amitiés ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette,
      C’est un plaisir.
      Beau mercredi
      Amitiés
      John

      Aimé par 2 personnes

  7. Swannaëlle dit :

    Super ce texte ! Merci🌹

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci, c’est très sympa 😊.

      J'aime

  8. Je l’avis déjà aimé ce texte ! Et bien je l’aime encore et j’en retiens surtout la soif de vie, de joie et d’amour.
    Belle journée John et amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Catherine. 😊😊😊

      Aimé par 1 personne

  9. Ton texte me fait penser au poème de Beaudelaire : Enivrez vous sans cesse, de vin de poésie ou de vertu à votre guise …

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Catherine,
      J’ai écrit ce texte il y a déjà bien des années, puis je l’ai un peu retouché. A peine. Il y a une tentative de s’enivrer de la vie dans ce texte. Et une envie de paix de calme, de volupté.
      Belle soirée Catherine
      Amitiés
      John

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s