Jeannot Remember Me

le

 

 

A JEANNOT 

Je t’aimais mal, c’était un amour de Paresse
Un soleil de cheveux qui réchauffe le coeur
J’aimais ta loyauté, ton orgueil, ta jeunesse

             Et quelque chose de moqueur.

Puis j’ai cru qu’un trésor était à tout le monde
Que je jouais l’avare et qu’il ne fallait pas ;
Que tu distribuait ta force rouge et blonde
             Que tes pas quitteraient mes pas.

Je me trompais. Et plus, je me trompais moi-même.
L’amour me couronnait d’un feuillage de feu
Ta rencontre c’était mon drame et mon poème.
            Je n’avais donc aimé qu’un peu !

Je te donne mon coeur et mon âme et le reste.
Les fantômes de neige amassés sous mon toit.
Mon destin ne saurait obéir qu’à ton geste
Et ma mort ne vivre qu’en toi.

 

Clément Eugène Jean Maurice Cocteau, Jean Cocteau (1889 -1963), in A Jeannot, Le Livre blanc, Le Livre de Poche, Paris, 2017, pp.50, est un poète, cinéaste, dessinateur, graphiste, dramaturge français dont le talent littéraire, poétique et artistique aura fortement influencé le XXème siècle. En 1955, il est élu à l’Académie française.

 

 

 

TO JEANNOT

I loved you badly, it was a lazy love.
A sun of hair that warms the heart
I loved your loyalty, your pride, your youth.
             And something mocking.

Then I thought a treasure was everyone’s.
That I was being stingy and that I shouldn’t have;
That you were distributing your red and blonde strength…
             That your footsteps would follow in my footsteps.

I was mistaken. And more, I was mistaken myself.
Love crowned me with a foliage of fire
Your meeting was my drama and my poem.
            So I only loved it a little!

I give you my heart and soul and the rest.
The snow ghosts gathered under my roof.
My destiny can only obey your gesture…
And my death will live only in you.

Clément Eugène Jean Maurice Cocteau, Jean Cocteau (1889 -1963), in A Jeannot, Le Livre blanc, Le Livre de Poche, Paris, 2017, pp.50, is a French poet, filmmaker, draftsman, graphic designer and playwright whose literary, poetic and artistic talent has strongly influenced the 20th century. In 1955, he was elected to the Académie française.

17 commentaires Ajouter un commentaire

  1. iotop dit :

    Bon jour John,
    Un très beau texte qui d’ici ou d’ailleurs, d’un présent, d’un futur aura toujours se pourvoir d’être de son temps …
    Bonne fin de journée, John
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

  2. aruna3 dit :

    He is wonderful poet.

    Aimé par 1 personne

  3. francefougere dit :

    Une belle histoire, les deux Jean !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et deux grands artistes

      Aimé par 1 personne

  4. princecranoir dit :

    Un très beau poème, d’un Jean vers l’autre.
    J’ajouterai ces quelques vers du plus facétieux des deux :
    Le tour du monde était un bien pauvre voyage
    A côté du voyage où je pars avec toi
    Chaque jour je t’adore et mieux et davantage
    Où tu vis c’est mon toit.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Magnifique, tout simplement 😊

      Aimé par 2 personnes

  5. colettedc dit :

    Comme c’est BON !
    Bon lundi et doux mois de juin, John !
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette,
      Beau mois de juin également
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  6. marie dit :

    Bonjour John, une superbe histoire d’amour bien illustrée avec ce texte . Bon après-midi bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie,
      Bon dimanche… soir.
      Amitiés
      John

      J'aime

  7. Merci John pour ce beau poème de Cocteau. Il fallait du courage pour oser avouer son amour pour un homme à cette époque ! Amitiés et belle journée.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      Cocteau avait su courage mais il n’a pas signé son Livre blanc, livre duquel est tiré ce poème. A l’époque, il n’aurait pas pu devenir académicien s’il avait ouvertement affiché son orientation sexuelle. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas même si des progrès restent toujours à faire.
      Belle et douce soirée Catherie
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ces précisions John, je me demandais aussi comment l’académie française avait pu avoir une telle largesse d’esprit ! Belle et douce soirée à toi aussi.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Belle soirée Catherine 😊

          Aimé par 1 personne

  8. Un poème qui vient nous toucher en plein coeur John. Ces mots sont d’une force sans pareille.
    Belle journée!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie,
      Leotard savait et parler, et écrire.
      Belle journée
      John

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s