I am a free woman!

le

(Réédition du 1er décembre 2020

Un vent de liberté souffle sur la jeunesse en cette fin des années 60…
« Dis Jacqueline, chante-moi un peu tes belles années, cette époque où il suffisait simplement de danser, de rire, de respirer profondément l’air du temps pour se sentir vivant… »

LE COEUR AU BOUT DES DOIGTS 

Une fleur entre les lèvres
Un sourire au coin des yeux
Un regard rempli de rêves
Et de l’or dans les cheveux
Il éteint sa cigarette
Et me dit « Venez danser »
Comme c’est aujourd’hui ma fête
J’ai envie de vous aimer

Je m’avance vers la piste
Il me serre dans ses bras
Il me dit « Vous semblez triste »
Et je ne lui réponds pas
Il me dit « Je suis poète »
Et caresse mes cheveux
En levant un peu la tête
Je vois qu’il a les yeux bleus

Le coeur au bout des doigts
Le coeur au bout des doigts
Le coeur au bout des doigts

Et quand se termine la danse
Il parle de son chien
De son amour pour la France
De sa mère qui est loin
Puis il me dit que sur Terre
Il n’a eu qu’un seul ami
Et qu’il déteste la guerre
Je lui réponds « Moi aussi »

On se quitte une fois mort
Et le lendemain matin
Il est là devant ma porte
Une guitare à la main
Et d’entrée soudain s’arrête
Quand je lui dis qu’il est beau
Et je ferme la fenêtre
Et il tire les rideaux

Le coeur au bout des doigts
Le coeur au bout des doigts
Le coeur au bout des doigts

Jacqueline Taïeb, née le 9 novembre 1948, in Le coeur au bout des doigts, Jacqueline Taïeb, 1967, est une chanteuse, auteure, compositrice française d’origine tunisienne. 

 

 

A wind of freedom is blowing over the youth at the end of the 60s…
« Say Jacqueline, sing to me a little about your golden years, that time when you just had to dance, laugh, breathe deeply the air of the times to feel alive… »

THE HEART AT YOUR FINGERSTIPS

A flower between the lips
A smile on the corner of your eyes
A look full of dreams
And gold in your hair
He extinguishes his cigarette
And told me « Come and dance »
As it is today my feast day
I want to love you

I’m moving towards the dancefloor
He hugs me
He says to me, « You look sad. »
And I don’t answer him.
He says to me « I am a poet »
And caress my hair
By looking up a little bit
I see he has blue eyes.

The heart at your fingertips
The heart at your fingertips
The heart at your fingertips

And when the dance ends
He’s talking about his dog.
Of his love for France
Of his mother who is far from here
Then he told me that on Earth
He only had one friend
And that he hates war
I answer him « Me too »

We leave each other when we’re too tired
And the next morning
He’ s right outside my door.
With a guitar in hand
And the sudden entry stops
When I tell him he’s handsome
And I close the window
And he pulls the curtains.

The heart at your fingertips
The heart at your fingertips
The heart at your fingertips

Jacqueline Taïeb, born on November 9, 1948, in Le coeur au bout des doigts, Jacqueline Taïeb, 1967, is a singer, author and French composer of Tunisian origin. 

17 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Solène Vosse dit :

    Je ne connaissais pas du tout cette free woman 🎶
    Merci John pour la découverte. Bon week-end; enfin re, du coup 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Solène,
      J’aime beaucoup la musique et les paroles de cette chanson, cela représente toute une époque.
      Bon week-end Solène 😊

      Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    bonjour John, je ne connaissais pas cette chanteuse, une découverte avec cette chanson. merci John bisous MTH

    Aimé par 1 personne

  3. Pierre Nestor dit :

    Toute une époque, un style de chanson qui fait penser aux premiers disques de Françoise Hardy. Et en arrière plan une simplicité des sentiments et des relations avec une vraie gentillesse.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      J’aime beaucoup cette époque oû tout semblait possible, ce sentiment de liberté totale, cette envie de vagabonder, de découvrir le monde.

      Aimé par 1 personne

  4. gibulène dit :

    symbole du temps qui passe, je suis une des rares à la connaître. J’adorais « La fac de Lettres » à l’époque, elle était si dynamique Jacqueline ! une bouffée d’air frais ! Merci John. Bon week-end de Pentecôte

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,
      J’aime beaucoup l’air de liberté de cette époque
      Belle soirée
      John

      Aimé par 2 personnes

  5. Moi non plus, je ne connaissais pas cette chanteuse, c’est un joli texte, elle chante bien!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Des paroles et une voix que l’on pourrait peut-être entendre encore aujourd’hui

      Aimé par 1 personne

  6. colettedc dit :

    Excellente chanteuse et non moins excellentes paroles !
    Bon dimanche John,
    Amitiés♥

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Elle est super !
      Beau dimanche 😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  7. André dit :

    Était-ce l’époque, ou était-ce nous qui étions jeunes, la vie devant nous à construire, le monde autour de nous à découvrir … ?

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Les deux, je pense : l’époque et aujourd’hui, un brin de nostalgie, et notre jeunesse qui rendait immortels

      J'aime

  8. SIMO COPIER COULER FAMILLES COPIER COULER dit :

    SALUT AIME BIEN 😉

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s