What if it’s true?

 

 

« En politique, on ne flétrit le mensonge d’hier que pour flatter le mensonge d’aujourd’hui. »

Jean Rostand (1894 – 1977) est un écrivain, moraliste, biologiste, historien des sciences et académicien français (1959), Durant les années – agnostique et libre penseur – il se positionnera en faveur du droit à l’avortement.

« In politics, you only wither yesterday’s lie to flatter today’s lie. »

Jean Rostand (1894 – 1977) is a French writer, moralist, biologist, science historian and academician (1959). During the years – an agnostic and free thinker – he would stand up for the right to abortion.

24 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Bonjour John, hélas je ne crois plus un mot de ce que raconte les politiques, personne ne trouve grâce à mes yeux, ceux d’aujourd’hui, ceux d’hier. Bon après-midi bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Il nous faut sortir de la communication non suivie d’effets et retrouver des hommes ou femmes d’état qui sont entrés en politique pour que les citoyens puissent grandir en même temps que leur nation ou pays.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  2. C’est toujours pareil!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est toute la différence en anglais entre Politics et Policy.

      J'aime

  3. C’est bien dit, et la chanson de Dutronc (Jacques) est toujours d’actualité !
    Bonne journée, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      On le voit bien en ce moment le cas d’une crise sans précédent, les gouvernants changent de paradigmes économiques. On parle même de nationalisations, de préférences nationales et communautaires là où les mêmes ne juraient que par un monde mondialisé.
      Belle journée Jean-Louis.
      John.

      Aimé par 2 personnes

      1. Je pense, j’espère, qu’un certain nombre de nos décideurs sauront se souvenir que l’hôpital et la santé font partie des devoirs régaliens, qui ne peuvent pas se mesurer qu’à l’aune de statistiques froidement sorties d’un tableur.
        (C »est bizarre, j’ai l’impression d’avoir déjà écrit ça il n’y a pas longtemps… 🤔)

        Aimé par 2 personnes

        1. ibonoco dit :

          J’espere aussi. Et je viens de voir aux infos que les gros mots d’hier en économie : la préférence nationale, pour nos gouvernants actuels sont devenus saints dans leur bouche. Il a fallu attendre d’être pratiquement dépendants des importations pour vivre et survivre pour que cette notion de préférence soit admise.

          Aimé par 1 personne

        2. Hélas, il ne faudra pas oublier de leur rappeler leurs grands mots d’aujourd’hui quand la crise sera finie (je dis ça toute formation politique confondue, bien évidemment !)
          Bonne soirée, John !

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Je parle également dans le même esprit apolitique

          J'aime

  4. karouge dit :

    flatter le mensonge permet de plus en plus à faire éclore la vérité. Mais il faut cesser de s’envoyer ces fleurs artificielles que sont les fake news.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C »est très bien dit en ce qui concerne le mensonge.
      Les fake news sont malheureusement de nouvelles armes dont nous avons encore du mal à nous défendre.

      Aimé par 1 personne

  5. iotop dit :

    Bon jour John,
    La politique n’a de sens que si on s’en sert … mais comme le politique n’a pas le sens du service si n’est le sien propre … voilà à quoi me fait me penser cette juste assertion de Rostand … 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Max-Louis,
      La politique ne devrait pas servir aux intérêts particuliers de celui qui détient un mandant ; ce serait de corruption, mais être au service du bien commun, de l’intérêt général et de la société civile. Ce n’est peut-être pas toujours le cas aujourd’hui. Peut-être sommes-nous devenus trop vieux pour un monde devenu trop rapide ?

      Aimé par 1 personne

  6. juliette dit :

    question pour un champion !
    qui a dit ceci ?
    La différence qu’il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c’est que de temps en temps les oiseaux s’arrêtent de voler !

    Aimé par 2 personnes

      1. juliette dit :

        notre grand Coluche !!!

        J'aime

        1. ibonoco dit :

          Perdu… Perdu… J’ai perdu…

          J'aime

  7. Solène Vosse dit :

    Et oui…. c’est d’ailleurs bien triste tout ça.
    « Tous les jours, on doit reconnaître nos erreurs de la veille, » disait il y a peu un certain président. C’est bien de le reconnaître, encore faut-il en tirer les leçons et arrêter d’en faire.
    Bonne soirée John. Porte toi bien.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Solène,

      Là est bien toute la question ; reconnaître et agir et non simplement reconnaître parce qu(il faut communiquer.

      Belle soirée Solène
      John

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s