Everyone to high school!

le

 

« Si vous réussissez [à la bourse des lycées et collèges], vous aurez une bourse et vous pourrez faire toutes vos études au lycée jusqu’au baccalauréat. L’école primaire est la meilleure des écoles. Mais elle ne vous mènera à rien. Le lycée vous ouvre toutes les portes. »

Albert Camus (1913 – 1960), est un célèbre écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, journaliste, essayiste et nouvelliste français. Il a été journaliste militant engagé dans la résistance et après la guerre en écrivant des articles pour le journal Combat. Prix Nobel de littérature en 1957. Michel Gallimard et Albert Camus meurent tragiquement le 4 janvier 1960 dans un accident de voiture…

Cette citation est extraite du dernier manuscrit de Camus, Le premier homme, retrouvé dans sa sacoche au moment de sa mort, le 4 janvier 1960 et publié en 1994 aux éditions Gallimard

« If you succeed[in the high school scholarship], you will have a scholarship and you can do all your studies at the high school until the baccalaureate. The primary school is the best school. But it won’t get you anywhere. The high school opens all the doors for you. »

Albert Camus (1913 – 1960), is a famous French writer, philosopher, novelist, playwright, journalist, essayist and short story writer. He was a militant journalist involved in the resistance and after the war by writing articles for the newspaper Combat. Nobel Prize for Literature in 1957. Michel Gallimard and Albert Camus died tragically on January 4, 1960 in a car accident…

This quotation is taken from Camus’ last manuscript, Le premier homme (The First Man), found in his briefcase at the time of his death, on January 4, 1960 and published in 1994 by Gallimard Publishing

16 commentaires Ajouter un commentaire

  1. pvcann dit :

    A great loss to the world.

    Aimé par 1 personne

  2. Comme me l’avait dit l’assistante sociale de mon école d’ingénieur quand j’étais allé la voir pour l’obtention d’une bourse d’études : « Quand on n’a pas d’argent, on ne fait pas d’études longues (sic !).
    Je préfère nettement la version d’Albert CAMUS !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      J’ai eu également à subir ce genre de remarques insupportables et insultantes. Pour Camus, c’est aussi du vécu.

      Aimé par 1 personne

  3. Bon conseil pour ceux qui veulent persévérer.

    Aimé par 1 personne

  4. fauquetmichel dit :

    J ‘ ai lu Combat puis l’ Express quotidien dans le train qui m’ emmenait à la fac.
    Je ne vais pas te raconter ma carrière mais je nuance à propos de ce qui est dit ci-dessus de l’ ancienne école primaire .

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Michel,
      Camus parle ici de sa propre histoire sans pour autant être forcément d’accord. C’est ce que son instituteur lui disait…
      Bonne soirée Michel
      John

      J'aime

      1. fauquetmichel dit :

        I am glad to know you keep your independence , Janet . How precious .! ❤

        Aimé par 1 personne

  5. Christian dit :

    Pour moi il y a deux catégorie d’études : 1 ceux qui font des études d’ingénieurs et qui sont très « Calés » et friqués.
    Et les autodidactes, ceux qui réussissent sans des gros diplômes, ceux là ont plus de valeurs que les premiers car ils n’avaient pas les moyens des premiers pour faire de longues études.
    Je suis dans cette catégorie, la première catégorie n’est pas plus intelligente pour cela.
    Bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      La question des études et de l’égalité des chances reste très sensible. L’argent, les moyens, l’accès à l’information aident beaucoup en la matière. Pierre Bourdieu l’a bien montré.
      Bonne soirée Christian.

      Aimé par 1 personne

  6. charef dit :

    A l’époque de Camus les élèves du primaire étaient appelés les indigents. Ils bénéficiaient de la cantine scolaire. Ils ramenaient dans un sac de toile leur assiette et leur cuillère.. La majorité était appelée à devenir des hommes de peine;
    Bon dimanche.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Charef,
      Le collège n’était pas destiné à tous. Les plus pauvres étaient majoritairement barrés excepté sur qui avaient obtenu une bourse. Des générations entières d’élèves se sont retrouvées très jeunes à travailler au lieu d’étudier. Ils n’avaient aucun choix.
      Bon dimanche Charef

      J'aime

  7. colettedc dit :

    C’est une incitation à poursuivre ses études dans la mesure du possible, que celle-là. Ce qui est bon pour certain et mois bon pour d’autres tout simplement, je crois bien.
    Bon dimanche John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. colettedc dit :

      … pour certains … bien entendu …

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,.
      C’est une incitation effectivement à poursuivre ses études tout en montrant qu’à l’époque de Camus, lorsque l’on était pauvre, c’était chose quasi impossible.
      Bon dimanche Colette
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s