Bialik le protecteur

le

Protège-moi

 

Prends-moi sous ton aile et protège-moi.

Sois ma mère et ma soeur.

Et que je fasse de ton sein le refuge de ma pensée, le nid de ma prière inexaucée.

Entre le jour et les étoiles, à l’heure des pitiés, sur moi penche-toi : je te dirai tout le secret de ma douleur,

On dit qu’au monde existe une jeunesse.

Où est-elle ma jeunesse ?

Encore un secret que je te confie : une flamme brule dans mon âme.

On dit qu’au monde il existe un amour…

Qu’est-ce que l’amour ?

Les astres m’ont trompé, j’ai fait un rêve, il a passé.

Maintenant, je n’ai rien au monde, plus rien.

Prends-moi sous ton aile et protège-moi.

Sois ma mère et ma soeur.

Et que je fasse de ton sein le refuge de ma pensée, le nid de ma prière inexaucée.

Haïm Nahman Bialik, Chaim Nahmane Bialik (1873-1934) né en Russie, est un célèbre poète de hébraïque, essayiste et journaliste. En 1903, au lendemain du pogrom de Kichinev, il sera l’auteur d’un poème qui marquera l’histoire de la littérature hébraïque : « Dans la ville du massacre ». En 1924, il s’installera en Palestine pour fuir la dictature bolchevique…

.

 

 

 

21 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Bonjour, un très beau billet avec ce texte. Bon après-midi Amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie.
      Je te souhaite un bon après-midi aussi.
      Amitiés
      John

      J'aime

  2. C’est beau et sans amertume.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie-Christine.
      C’est un très beau texte. Il faudrait pouvoir le comprendre dans sa langue d’origine.

      J'aime

  3. Merci pour le poème, et bonne journée John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonne journée également. 😌

      J'aime

    1. ibonoco dit :

      Merci Jeanne.
      Bon après midi

      J'aime

  4. blackbonnie64 dit :

    A qui ce beau poème est il adressé par l’auteur ?

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je pense que ce poème s’adresse à l’élue de son cœur.

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      Ou â Dieu s’il est croyant.

      J'aime

  5. Denis Morin dit :

    La femme sera toujours l’avenir de l’homme. Lui demander protection, c’est lui faire allégeance…
    Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Denis,
      En effet, la femme sera toujours l’avenir de l’homme comme le disait le poète. Et l’amour sera le ciment ou le symbole de leur union.

      J'aime

      1. Denis Morin dit :

        Oui et l’amour a même le droit à la « confusion des genres » puisqu’il est le sommet de la liberté.

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Je vais méditer sur « ce sommet de la liberté  » … 😄

        J'aime

    2. blackbonnie64 dit :

      C’est exactement ce que je me demandais.

      Aimé par 1 personne

  6. Je ne connaissais pas ce texte et ce poète. Merci pour ce beau partage 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    Dès la première ligne de ce beau poème : Prends-moi sous ton aile et protège-moi, j’ai immédiatement pensé que l’auteur s’adessait à Dieu et de plus, sois ma mère et ma soeur puis, la fin :
    que je fasse de ton sein le refuge de ma pensée, le nid de ma prière inexaucée.
    Bon mercredi John !

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      L’auteur a eu une très belle façon d’exprimer sa foi.
      Belle journée
      Amitiés
      John

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s