L’homme, l’enfant et le passage…

le

 

 

 

« L’enfant, de même que l’homme, voit dans tout ce qui lui arrive, dans tout ce qu’il apprend, des portes : mais pour l’homme ce sont des portes d’accès pour l’enfant des passages. »

 

Friedrich Nietzsche (1844-1900) in HUMAIN, TROP HUMAIN, 1878.

17 commentaires Ajouter un commentaire

  1. gibulène dit :

    tellement vrai ! pourquoi en grandissant mettons-nous des clefs ?

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Parce que nous oublions que nous avons été des enfants

      Aimé par 2 personnes

      1. gibulène dit :

        quel dommage ! nous perdons toute clairvoyance

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Oui, et souvent l’on ne s’aperçoit même pas de cette perte.

        Aimé par 1 personne

  2. J’espère ne jamais perdre mon regard d’enfant !
    Je te ferai bien le coup du lien vers mon billet de blog sur Nietzsche et l’opéra, mais tu pourrais croire que j’abuse !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Vas-y. J’attends
      😄

      J'aime

      1. Eh bien, le voici donc, ce billet où je dévoile une face cachée de NIETZSCHE.
        https://toutloperaoupresque655890715.wordpress.com/2018/11/10/friedrich-nietzsche-et-la-musique/
        Bonne découverte.

        Aimé par 1 personne

      2. ibonoco dit :

        Et bien, j’étudierai la face cachée de Fred avec attention.

        J'aime

  3. karouge dit :

    « …mais pour l’homme ce sont des portes d’accès pour l’enfant des passages. »

    Mais pour l’homme mâture ce sont désormais des écrans inaccessibles aux rêves infantiles, juste des masques, des faces et des boucs, des farces sinistres : il n’y a plus de portes, juste des despotes qui passent, frappent et claironnent, des bulles qui tourbillonnent dans le Nihil. 😢

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      La révolution numérique pose en effet de nouveaux enjeux pour l’homme en termes d’évolution.

      J'aime

  4. iotop dit :

    Bon jour,
    Assertion bien audacieuse. Pour ma part, ce qui m’arrive n’est pas une « porte », ni un « passage » … c’est seulement le commun d’un tracé, une ligne droite qui va d’un point à un autre… Ce Nietzsche me semble un tantinet bizarre.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oui, il peut paraître bizarre et tout peut être discutable chez lui mais ii a donné un nouvel élan à la philosophie.
      Quant à moi, il y a un début et une fin, deux seules vérités. Pour autant, en entrant dans l’âge adulte, on perd quelque chose.😀

      Aimé par 1 personne

  5. colettedc dit :

    Optons pour des passages ! Gardons notre ♥ d’enfant !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette.

      Essayons de le garder.notre coeur d’enfant…
      Bon dimanche 😑

      Aimé par 1 personne

  6. S. dit :

    Beau partage. Merci John

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s