My tip of the day

le

« Pour rester belle. Si vous avez les seins qui tombent, faîtes-vous refaire le nez, ça détourne l’attention. »

Pierre Desproges (1939-1988), est un humoriste français célèbre pour son humour noir, son anticonformisme et son sens de l’absurde. En 1988, il mourra, terrassé par un cancer des poumons…

« To stay beautiful. If you have sagging breasts, get a nose job, it distracts attention. »

Pierre Desproges (1939-1988), is a French comedian famous for his black humour, his non-conformism and his sense of the absurd. In 1988, he died, struck down by lung cancer.

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Un humour un peu vache !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      A peine, à peine

      J’aime

  2. MDR!! bonsoir John, je vais devoir y penser… bisous bonne soirée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et là tu me fais rire ré ça fait franchement du bien 😀
      Amitiés
      John

      J’aime

  3. colettedc dit :

    😃,
    Bon week-end John,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette
      A toi aussi.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. caiçara dit :

    « Ce n’est pas parce que l’homme a soif d’amour qu’il doit se jeter sur la première gourde ! »

    Aimé par 1 personne

  5. caiçara dit :

    Il me manque beaucoup, alias, il un manque énorme de gens comme lui

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Desproges nous manquera encore longtemps… Son humour caustique

      J’aime

  6. caiçara dit :

    Commentaire envoyé trop vite par mégarde, donc, mal écrit. Désolée…

    Aimé par 1 personne

  7. pvcann dit :

    I like him already

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Me too !!!!😉

      Aimé par 1 personne

  8. JB dit :

    Toujours aussi stupide, Desproges. 😦

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Mais non, mais non

      J’aime

      1. JB dit :

        Ces amuseurs encensés quoi qu’ils disent par les intellos sont souvent les plus débiles. Lui par exemple abonde en formules creuses se voulant sarcastiques, mais tombant le plus souvent à plat, comme ici.
        Le Tribunal des flagrants délires était un pensum d’une lourdeur permanente. On s’efforçait de trouver ça drôle, influencés par l’opinion, et pour être gentils devant leurs efforts poussifs, mais force était bien de constater que c’était raté 2 fois sur 3.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          J’ai aimé Pierre Desproges et encore aujourd’hui pour son humour incisif. Le Tribunal des flagrants délires, c’était déjà moins ma tasse de thé.

          J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s