How to assfuck a fly

le
Boris Vian – On n’est pas là pour se faire engueuler

“Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement.”

Boris Vian dit Vernon Sullivan (1920 – 1959), in Cantilènes en gelée (recueil de vingt poèmes), 1949. Sorti ingénieur de l’Ecole centrale, Boris Vian est l’une des personnalités françaises dont le génie s’est exprimé de façon quasi universelle. Trompettiste de jazz reconnu, écrivain, poète, parolier, chanteur, critique musical, directeur artistique français. il a aussi été scénariste, traducteur anglo-américain, conférencier, acteur et peintre. Il s’est essayé à tous les styles littéraires, du roman noir : Et on tuera tous les affreux à la nouvelle. Il a produira également des pièces de théâtre et des scénarios pour le cinéma. A 39 ans, il mourra d’un arrêt cardiaque pendant la projection de l’adaptation cinématographique de son livre J’irai cracher sur vos tombes.

Boris Vian – On n’est pas là pour se faire engueuler

« There are two ways to assfuck flies (assfuck flies : french expression for ant-fucking, splitting hairs): with or without their consent. »

Boris Vian, known as Vernon Sullivan (1920 – 1959), in Cantilènes en gelée (collection of 20 poemse vingt poèmes), 1949. After graduating as an engineer from the Ecole Centrale, Boris Vian is one of the French personalities whose genius has been expressed in an almost universal way. A recognized jazz trumpeter, writer, poet, lyricist, singer, music critic, French artistic director. he has also been a screenwriter, Anglo-American translator, lecturer, actor and painter. He has tried his hand at all literary styles, from the black novel : And we’ll kill all the ugly ones in the short story. He has also produced plays and screenplays for the cinema. At the age of 39, he will die of a cardiac arrest during the screening of the film adaptation of his book I will go and spit on your graves (J’irai cracher sur vos tombes).

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. gibulène dit :

    j’ai enrichi mon vocabulaire en anglais aujourd’hui, merci John 😀 belle journée à toi. Bises

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,

      Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles 😉.
      Bises
      John

      Aimé par 1 personne

  2. princecranoir dit :

    Et si les belles
    Se montrent encore rebelles
    On les fiche dehors
    pour confier leur sort
    Au frigidaire
    À l’efface-poussière
    À la cuisinière
    Au lit qu’est toujours fait
    Au chauffe-savates
    Au canon à patates
    À l’éventre-tomates
    À l’écorche-poulet !

    J’aime

  3. juliette dit :

    😁 La politique est appelée à disparaître en tant que méthode de résolution des problèmes de l’homme, et on arrivera à l’éliminer au même titre que la syphilis.
    Traité de civisme (1951) de Boris Vian

    J’adore Boris Vian 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Ave Juliette !
      Que dire de plus après Vian ?
      Rien ! Tout est dit. Vian était un grand musicien, auteur, parolier, un ingénieur… C’était un grand 😉.
      Merci Juliette de l’avoir cité.
      Bonne soirée.
      John

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s