The dusk, the night… then the dawn

le

PÔLES

Peter Lazonby – Sacred Cycles

Comme la nuit est lente cette nuit
avec tous ces nuages qui passent si lentement
malgré les vents et les orages
Attendre encore l’aube et ce matin qui n’en finit plus
chaque battement de coeur
chaque doute qu’il faut vaincre
et vivre la nuit sans étoiles
la nuit qu’on appelle espérance ou désespoir
Et puis d’abord une petite lueur
puis une grande lueur
peut-être le crépuscule ou l’aube
quand on invoque un prénom
aube ou crépuscule

avant le silence qui est l’éternité
ou un seul regard
dont on ne peut même plus se souvenir
et qu’on ne sait pas oublier
pas un brouillard mais une clarté
qui vous guide dans le tumulte
une voix aussi une main aussi
qu’on attend toute la nuit toutes les nuits
pour dire adieu et à jamais

Philippe Soupault (1897 – 1990), in Pôles, Poèmes et Poésies, Les Cahiers Rouges, Grasset, Paris, 2013, pp. 282., est un poète, romancier et journaliste et journaliste français. Ses amis sont André Breton et Louis Aragon avec lesquels il participe à l’aventure Dada. Il se tourne ensuite vers le surréalisme. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des fondateurs de ce mouvement avec son ami André Breton

POLES

Peter Lazonby – Sacred Cycles

How slow the night is tonight
with all these clouds that pass so slowly
despite the winds and the rainstorms
Still waiting for the dawn and this morning which does not finish any more
each heartbeat
each doubt that must be overcome
and live the night without stars
the night we call hope or despair
And then first a small glimmer
then a big glow
perhaps the twilight or the dawn
when we invoke a name
dawn or twilight
before the silence which is eternity
or a single glance
that we can’t even remember
and that we can’t forget
not a fog but a clarity
that guides you in the tumult
a voice also a hand also
that we wait for all night long
to say goodbye and forever

Philippe Soupault (1897 – 1990), in Pôles, Poèmes et Poésies, Les Cahiers Rouges, Grasset, Paris, 2013, pp. 282, is a French poet, novelist and journalist. His friends are André Breton and Louis Aragon with whom he is participating in the Dada adventure. He then turns to surrealism. He is also considered one of the founders of this movement with his friend André Breton.

9 commentaires Ajouter un commentaire

    1. ibonoco dit :

      En quelques mots, et un rythme qui s’installe au fil des vers dans ce texte, Soupault a su faire passer ses émotions jusqu’à nous.

      J’aime

  1. juliette dit :

    Beau et triste , comme souvent la vie …

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et toujours aussi bien écrit. Quel talent ! J’ai écouté des enregistrements ou Soupault décrit ses rencontres avec les grands de la poésie française du 20eme siècle, son travail avec André Breton, Desnos et toute la bande… On aurait eu envie de vivre les mêmes moments.
      Bises Juliette.
      John

      J’aime

      1. juliette dit :

        je chercherai à en savoir plus aussi sur lui John

        Aimé par 1 personne

  2. juliette dit :

    Ah ! Philippe Soupault , j’aime !!!
    Merci John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Mais je sais bien que tu aimes

      J’aime

  3. Quelle magnifique poésie John!
    Ses mots chantent même si la mélodie est douce-amère, elle m’enchante
    Douce journée
    Amitiés

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      J’aime beaucoup Soupault, ses textes, le personnage, son histoire, ses amis poètes… Il a traversé le 20eme siècle accompagné des plus grands.
      Je te souhaite également une belle journée
      Amitiés.
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s