On the path to oblivion

Jeanne Moreau – J’ai la mémoire qui flanche

Sur le sentier de l’oubli

Je ne me souviens plus…
du contour de tes yeux
de la couleur de tes lèvres
des senteurs de ta peau
de la forme de tes seins
et du creux de tes reins
quand tu me disais tout bas
que je n’existais qu’en toi
pour toi et avec toi

Je ne me souviens plus…
de tous ces petits riens
de tous ces beaux matins
de ces airs de fêtes
de toutes ces petites miettes
de pains, de désir, et de joie
quand tu me disais tout bas
que la vie est belle, belle, tellement belle
quand il n’y avait que toi et moi

Je ne me souviens plus…
de toi, de moi, de nous, d’eux
de ton prénom, de son nom
du visage de mon fils
de la naissance de ma fille
de tous ces instants qui font une vie
et quand tu me dis tout bas
de faire un effort, de me ressouvenir
et que je n’y arrive pas.

Mes souvenirs s’en vont jour après jour
– avec ce temps qui passe –
emportés, balayés d’un revers de la main
par une mémoire maladive
qui du monde des vivants peu à peu m’efface.
Mes souvenirs s’en vont jour après jour
– avec ce temps qui toujours passe –
emportés, balayés par cette putain de mémoire maladive
qui du monde des vivants peu à peu m’efface.

Alors, « j’essaie de me souvenir des jours anciens,
de tout, de toi, de moi, de nous, d’eux,
de tes yeux, de tes lèvres, de ton parfum,
de tes rires, de nos mots,
de cette belle plage bordée de pins parasols,
de nos jours ensoleillés, de nos nuits,
d’hier, d’aujourd’hui…
…en vain ! et je pleure.
Aujourd’hui, j’ai peur. »

John Ibonoco

Jeanne Moreau – J’ai la mémoire qui flanche

On the path to oblivion

I can’t remember…
the outline of your eyes
the color of your lips
the scent of your skin
the shape of your breasts
and the hollow of your loins
when you told me softly
that I existed only in you
for you and with you

I don’t remember…
of all those little things
of all those beautiful mornings
of those festive tunes
of all those little crumbs
of bread, of desire, and of joy
when you told me softly
that life is beautiful, beautiful, so beautiful
when it was just you and me

I don’t remember…
of you, of me, of us, of them
of your name, of his name
of my son’s face
of the birth of my daughter
of all these moments that make a life
and that you tell me softly
to make an effort, to remember
and I can’t do it.

My memories go away day after day

– with this time that passes –
carried away, swept away with a wave of the hand
by a sickly memory
that little by little erases me from the world of the living.
My memories go away day after day
– with this time that always passes –
swept away by this sickly fucking memory.

So, « I try to remember the old days,
of everything, of you, of me, of us, of them,
of your eyes, your lips, your perfume,
your laughter, our words,
of this beautiful beach lined with umbrella pines,
of our sunny days, of our nights,
of yesterday, of today…
…in vain! and I cry.
Today, I am afraid. »

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sabrina P. dit :

    Très beaux et touchants ces mots qui restent… en mémoire… comme un refrain qui revient !

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Sabrina,

      Merci de tes mots qui viennent éclairer les miens si joliment.

      Bel après-midi ☀️
      John

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, beau texte sur la mémoire qui se perd, moment bien triste dans une vie !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie-Christine,
      En effet, quelle désolation, quelle impuissance face à ce mal qui peut tous nous guetter lorsque l’on avance dans le temps

      Aimé par 1 personne

  3. De très beaux mots sur la perte de la mémoire, sur la perte des souvenirs…
    Bonne soirée, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci de tes motsJean-Louis,
      Sans mémoire, que sommes-nous ? Qui sommes-nous ?
      Bonne soirée mon ami
      John;

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s