Thursday, it is allowed!

Sympathy For The Devil – The Rolling Stones

Le jeudi c’est permis ! Et il n’y a plus rien à dire, plus rien à faire. Il nous faut juste attendre, attendre gentiment comme des enfants bien sages, attendre la fin de la journée, attendre l’apparition télévisée, attendre le fameux communiqué des sachants, scientistes et gouvernants. Attendre, attendre, toujours et encore attendre – comme chaque semaine – les chiffres de la semaine : morts, contamination, mesures, démesures, vaccination, progression du nombre de personnes vaccinées, double vaccination, couvre-feu, confinement total, confinement partiel ou souple, couvre-feu la semaine à 18 heures avec confinement le week-end… Respirer à l’air libre, aller et venir à notre guise, se balader à poil la nuit sous la lune encore ivre de la nuit précédente, s’attabler tous ensemble fraternellement, un verre de bon côte du Rhône à la main, des rires fusant dans l’air chaud d’un été qui ne cherche qu’à s’enflammer comme un feu de paille… toute ça, c’est fini ou presque ! Notre liberté s’effiloche aujourd’hui comme un vieux tissu usé par les intempéries, impérities, et incuries d’une époque qui ne sait même plus qu’elle existe.

John Ibonoco

Sympathy For The Devil – The Rolling Stones

Thursday, it is allowed! And there is nothing more to say, nothing more to do. We just have to wait, wait nicely like good children, wait for the end of the day, wait for the television appearance, wait for the famous communiqué of the saints, scientists and governors. Wait, wait, wait, wait, wait, wait – like every week – for the figures of the week: deaths, contamination, measures, excesses, vaccination, progression of the number of people vaccinated, double vaccination, curfew, total confinement, partial or flexible confinement, curfew during the week at 6 p.m. with confinement on weekends… Breathe in the open air, come and go as we please, Walking naked at night under the still drunk moon of the previous night, sitting down together fraternally, a glass of good Côtes du Rhône in hand, laughter bursting into the hot air of a summer that only seeks to ignite like a straw fire… all that, it’s all over or almost! Our freedom is unravelling today like an old cloth worn out by the weather, the imperiousness, the carelessness of a time that no longer even knows it exists.

John Ibonoco

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. C’est vrai que nous passons désormais notre vie à attendre, tout se joue d’une semaine à l’autre. On ne sait à quoi s’attendre, tout est dit et rien n’est dit.
    C’est frustrant.
    Belle journée tout de même John et que l’instant soit joyeux, puisqu’il ne nous reste plus que ça!

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Hé oui ! Il ne nous reste plus grand-chose. Alors, je vais suivre tes conseils et vivre une journée joyeuse. 😉
      Bel après-midi Marie
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    Bonjour John tu as écrit là un texte que j’aurais bien voulu écrire, tout est dit! moi, ce soir , je vais encore tempêter en écoutant ce que ces « messieurs » vont nous dire, des mensonges, voilà ce que je pense de ces discours, je ne crois pas un seul instant que nous serons libéré mi-avril, à moins d’un miracle ! j’ai beau prier (c’est vrai) tous les soirs mais Dieu reste sourd , il doit en avoir marre des « zumains » et je peux le comprendre, on aurait tout pour être heureux si seulement on arrivait à ne plus être violent, à considérer les autres êtres humains quelque soit leur couleur de peau, leur religion ou pas de religion, peu importe si chacun respecte l’autre, mais je décris là notre terre comme le paradis et ce n’est pas possible hélas. Bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Ces temps-ci, il y a effectivement de quoi désespérer. Je garde malgré tout espoir en demain et en l’Homme. Cela ne m’empêche pas de ressentir en ce moment une grande lassitude.
      Bisous Marie
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  3. On attend et on s’ennuie avec tout fermé!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Exact ! On se fait vraiment ch… Boulot-métro-dodo, la liberté en moins, et des mois qui défilent à toute berzingue.

      Aimé par 1 personne

  4. Tu sais qu’il y a une alternative à cette attente mortifère, John ?
    Ça s’appelle le 28 minutes, et c’est sur Arte vers 20 heures.
    Bone journée, John.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Jean-Louis,
      J’aime beaucoup Arte, mais en Replay. Je vais tester en direct
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Je ne regarde plus la tévélision (d’ailleurs, je ne l’ai plus), mais 28 mn, c’est ce que je regardais à la place des vingt heures qui se ressemblaient tous.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Je la regarde très peu : des reportages en Replay et les infos .

          J'aime

  5. ramrock dit :

    Cette « milonga » (autant qu’on le dit, le COVID n’est rien d’autre qu’une nouvelle souche de grippe dont, aussi nouvelle soit-elle, notre corps n’avait pas de mémoire virale, et qui a un taux de mortalité de seulement 0,03%) est une manœuvre politique et d’ingénierie sociale délibérée et diabolique, tendant à avancer de plusieurs années, la mise en place du Nouvel Ordre Mondial, qui n’est rien d’autre que le même système qui maintient le maudit gouvernement communiste chinois (curieusement, source de la « plandemia ») et dont la seule solution possible est une rébellion mondiale massive.

    Donc, soit nous réagissons, soit …

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      …soit nous mourrons un jour faute d’avoir réagi.
      Écrire un billet d’humeur est ma manière de réagir à un contexte très difficile. Mais je crois tout de même que nous gouvernants font ce qu’ils peuvent même si les ratés se multiplient. 😊

      Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Thank you Paul ! 🌞

      Aimé par 1 personne

      1. pvcann dit :

        My pleasure John 🙂

        Aimé par 1 personne

    2. ramrock dit :

      Je ne crois pas à la grande majorité des hommes politiques et, bien sûr, en Europe, ils sont presque tous partisans du nouvel ordre mondial, eh bien, en Espagne, ils sont directement des saletés d’extrême gauche des plus crasseux.

      Et dans ce COVID, ce n’est pas qu’ils le fassent mal, ils le font comme ils l’avaient prévu, j’insiste sur le fait qu’il s’agit de mettre fin à la liberté individuelle, à la propriété privée et à la pensée critique et d’imposer la pensée unique. Une maladie dont 99,96% des personnes qui en sont atteintes sont guéries, dont 70% sont asymptomatiques, n’est PAS à imposer ce qui a été imposé, puisqu’il ne s’agit que d’une nouvelle grippe. Le monde aurait dû continuer à fonctionner normalement comme en période de grippe saisonnière et, bien sûr, malheureusement, des gens meurent, mais est-ce que, autant que cela fait mal, c’est la vie, ni plus ni moins, qui est la sélection naturelle.

      Une bonne preuve de ce que je dis est que, malgré tout l’alarmisme officiel, bien appuyé par les médias mal nommés, qui ne sont que des moyens de manipulation et d’endoctrinement, est que dans les années précédant le COVID est mort les mêmes personnes qu’en 2020, est plus, en Espagne, le pire pays d’Europe en termes de contagion, plus de personnes sont mortes en 2018 et 2019 qu’en 2020, sont des données officielles que tout le monde peut consulter.

      C’est pourquoi j’insiste pour que nous sortions, que nous nous rebellions, que nous arrêtions d’obéir comme des moutons. Au bout du compte, c’est ce qu’ils veulent, des moutons obéissants qui ne discutent jamais de ce satané État, l’État n’est pas remis en question, l’État sait ce qui est bon pour nous, notre liberté individuelle ne compte pas.

      Désobéissance civile NOW !!!!

      D’ailleurs, en Europe, l’un des rares dirigeants qui puisse en valoir la peine est Viktor Orban, Premier ministre de Hongrie.

      Aimé par 1 personne

  6. gibulène dit :

    j’irais même jusqu’à revendiquer une belle coupe de champagne pour rêver un peu ! je fais barrière à tous ces souvenirs des années 60 à 80 pour ne pas me laisser aller à la dépression…….. Quant à m’énerver : pas question, ça use le peu d’énergie qu’il nous reste pour…….. attendre justement. Quelle époque ! Bises John

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Malheureusement pour moi, la journée je m’énerve, la nuit ne ne rêve plus. Je me dis que la dépression n’est pas loin. Et quand je pense aux années 70, 80, la situation actuelle devient de plus en plus insupportable.
      Comme tu le dis si bien : « quelle époque ! »
      Bises

      John

      Aimé par 2 personnes

      1. gibulène dit :

        il est vrai que je ne dors plus non plus……. cette tteinte à la liberté sacrée, des deuils à répétition dans mon entourage proche………. plus trop envie de rien mais pas le choix

        Aimé par 1 personne

  7. princecranoir dit :

    And Friday I’m in love… Enfin, vu les contacts restreints en ce moment, ce sera peut-être plutôt vendredi prochain 🙄
    Bien d’accord avec ce que tu dis. 😕

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bon, on va attendre encore peu, juste un peu. 😉

      Aimé par 2 personnes

  8. NINA dit :

    Si si elle sait encore qu’elle existe mais elle s’est toute recroquevillée sur elle-même. Acceptant même de se laisser manipuler.
    Excellent morceau , juste adéquat . Merci John 😂😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Nina,
      Je crains bien que tu aies raison. En ce moment, il y a pas mal « d’ostéopathes » qui manipulent les esprits.
      Bonne soirée Nina
      John

      Aimé par 1 personne

  9. NINA dit :

    Oui c’est tout à fait ça. Bonne soirée à toi aussi John. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et belle journée à présent

      Aimé par 1 personne

  10. Anne Sandler dit :

    Thank you for visiting and following my blog! I think we’re always waiting for something, but this pandemic is a different type of wait. Some say it’s taken away our freedom, but I think it’s helping us keep our freedom which we will regain after the pandemic has waned.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      All this is only a question of proportion in the implementation of sanitary crisis measures. We will soon see in France if we will manage to overcome this major crisis. Others are to be feared legally.
      Take care
      John

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s