It smells like herring…

le

« Tout artiste aujourd’hui est embarqué dans la galère de son temps. Il doit s’y résigner, même s’il juge que cette galère sent le hareng, que les gardes-chiourme y sont vraiment trop nombreux et que, de surcroît, le cap est mal pris. Nous sommes en pleine mer. L’artiste, comme les autres, doit ramer à son tour, sans mourir, s’il le peut, c’est-à-dire en continuant de vivre et de créer. »

Albert Camus (1913 – 1960), in Discours de Suède, discours du 14 décembre 1957, Paris, Gallimard, 1958, est un célèbre écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, journaliste, essayiste et nouvelliste français. Il a été journaliste militant engagé dans la résistance et après la guerre en écrivant des articles pour le journal Combat. Prix Nobel de littérature en 1957. Michel Gallimard et Albert Camus meurent tragiquement le 4 janvier 1960 dans un accident de voiture…

« Every artist today is embarked in the galley of his time. He must resign himself to it, even if he judges that this galley smells of herring, that the torturersare really too numerous and that, moreover, the course is taken in the wrong direction. We are on the open sea. The artist, like the others, must row in his turn, without dying, if he can, that is to say, while continuing to live and create ».

Albert Camus (1913 – 1960), in Discours de Suède, discours du 14 décembre 1957, Paris, Gallimard, 1958,, is a famous French writer, philosopher, novelist, playwright, journalist, essayist and short story writer. He was a militant journalist involved in the resistance and after the war writing articles for the newspaper Combat. He was awarded the Nobel Prize for Literature in 1957. Michel Gallimard and Albert Camus died tragically on January 4, 1960 in a car accident

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Toujours d’actualité… Hélas !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      En effet, j’ai trouvé que cet extrait du discours de Camus collait parfaitement à l’actualité.

      Aimé par 2 personnes

  2. karouge dit :

    Voilà qui est dit, et superbement dit !
    (« nous sommes en pleine mer », dit Camus lors de son discours de 1957).
    En 2021, nous sommes en pleine merde, noyés dans le plastique, les guerres, les virus et un climat de plus en plus apocalyptique ! Bon, gardons le moral dans le coffre-fort des banquises ! Bonne journée à toi, humain !

    Aimé par 4 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci mon Frère humain.
      Nous sommes en pleine merde… c’est certain.
      Ton détournement est excellent.

      Aimé par 1 personne

  3. marie dit :

    Bonjour John, et bien si ce n’est pas d’actualité!!! c’est invraisemblable mais où allons nous? de 1957 à 2021 rien n’a changé, c’est dire!!! bisous et bon lundi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Où allons-nous ? Comme le di Karouge : « nous sommes en pleine merde… » et non en pleine mer.
      Bisous Marie
      John

      Aimé par 1 personne

  4. Beau discours, rien n’a changé, la vie est toujours compliquée, il faut ramer!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie-Christine,
      Il faut ramer mais mes pagaies commencent à être usées. 😉

      Aimé par 2 personnes

  5. Aliana62 dit :

    Génial Camus, trop méconnu aujourd’hui et surtout très mal compris notamment concernant ‘L’étranger’ ouvrage sur lequel j’ai lu des commentaires désespérants d’ignorance… Bonne année et riez tant que vous le pouvez puisque c’est bon pour la santé !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Merci Aliana,
      Bon, je vais forcer à rire.
      Quant à Camus, à chacune de mes lectures, je trouve dans ses textes de nouvelles choses ou perçois des idées que je n’avais pas encore appréhendées

      Aimé par 1 personne

  6. Bien dit de la part de Camus !
    Bonne fin de journée, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci et bonne soirée Jean-Louis

      J'aime

  7. Merci John…

    J’aime beaucoup le franc parler de Camus…: un visionnaire ?…..avec aussi une grande part de lumière.
     » Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été  »…Albert Camus

    Meilleurs voeux pour 2021…Je te ( nous ) souhaite, de porter le parfum de la Tendresse…
    Santé, Paix …bien sûr…et tous les etc

    Amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Manouchka,
      Un visionnaire ? Je ne sais pas mais certainement un homme qui a vécu de nombreuses expériences à commencer par une enfance au sein d’un milieu familial très pauvre. Une mère quasi handicapée, un oncle sourd et la cheffe de famille : une grand-mère très dure.
      Ta citation de Camus est magnifique. Elle montre en effet quel homme d’espoir et de combat qu’il était.

      Meilleurs voeux Manouchka
      Que cette année nous soit légère

      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  8. colettedc dit :

    C’était tout à fait juste et cela l’est toujours !
    Bon mardi John,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Malheureusement pour nous.
      Bon mardi Colette,
      Amitiés 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  9. Ziane dit :

    Nice topic; Thank you

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Thank You Ziane 😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s