In oblivion

(Réédition)

L’OUBLI

Je ne suis qu’un son venu du futur,
Une vibration du lointain et de l’oubli
Une onde puissante, une vague, une déferlante
Une envie, un désir, un mugissement, une rage
Un voyageur du temps errant de rivage en rivage
Un parfum sucré du passé à l’humeur acide
Un écho du présent en attente d’une vision pour demain
Mais où sont passés les rêves ? Où sont partis tous les rêves ?
Les rêves d’un jour, les rêves de toujours ?
Les rêves se sont enfuis avec le temps
Un temps qui passe, se délave… pour devenir gris
Un gris dans le ciel de chaque nouveau matin
Un de ces matins comme tous les matins
Un matin sans refrain, sans saveur, sans rien
Un rien qui n’en finit jamais…
Je ne suis qu’un son venu du futur
Une vibration du lointain qui peu à peu s’éteint
Dans l’oubli d’un présent qu’elle ne comprend plus
Dans l’oubli du regard de l’autre, des autres, de tous ces autres
Dans l’oubli d’une solitude assourdissante et pesante
Dans l’oubli d’une époque révolue
Dans l’oubli d’une époque
Dans l’oubli…

Ibonoco

OBLIVION

I‘m just a sound from the future,
A vibration of faraway and oblivion
A powerful wave, a wave, a surge
A longing, a desire, a bellow, a rage…
A time traveler wandering from shore to shore
A sweet perfume of the past with a sour mood
An echo of the present awaiting a vision for tomorrow
But what happened to the dreams? Where did all the dreams go?
The dreams of a day, the dreams of a lifetime?
Dreams have fled in time…
A time that passes, fades away… to gray.
A gray in the sky of every new morning
One of these mornings like every morning…
A morning without refrain, without flavor, without anything
A never-ending nothing…
I’m just a sound from the future…
A vibration from the far away that gradually fades away…
In the oblivion of a present she no longer understands
In the oblivion of the gaze of the other, of others, of all these others
In the oblivion of a deafening and heavy loneliness
In the oblivion of a bygone era
In the oblivion of an era
In oblivion…

Ibonoco

18 commentaires Ajouter un commentaire

  1. iotop dit :

    Bon jour,
    En te lisant, je me disais que l’oubli n’est pas la disparition … l’oubli est quelque part, sa trace est possiblement perdu et sa survivance n’attend que la bonne augure … 🙂
    Bonne journée, John.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Max-Louis,
      L’oubli serait un lieu dont on aurait perdu la localisation. Il y aurait des oublis définitifs et d’autres dont on pourrait revenir. En tous cas, tu nous décris cela avec une bien belle prose poétique. 😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. iotop dit :

        Merci John 🙂
        Amicalement

        Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    Bonjour John que voilà un beau poème ; le gris, l’oubli, les souvenirs qui se délitent, c’est ainsi que va la vie. Bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Ainsi va la vie et parfois, cela m’effraye. C’est aussi pour cette raison que j’écris de temps à autre, comme pour mieux me rassurer.
      Amitiés Marie
      Bisous
      John

      Aimé par 1 personne

  3. marie dit :

    A reblogué ceci sur Marie des vigneset a ajouté:
    Coucou John , je vais , je pense que tu le permets mettre sur mon blog ce beau poème, en souvenir d’une amie disparue Lady Marianne, le temps efface peu à peu sa présence sur les blogs, mais personne , de celles qui l’ont bien connues , ne l’oublie. Moi, je l’ai connu trop tard. bon après-midi amicales pensées MTH

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Marie,
      Je t’en prie. Ce texte est aussi un appel au souvenir. N’oublions plus…
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. Beau texte, plein de nostalgie!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine,
      Nostalgie, souvenirs, mémoire approximative, le temps qui passe toujours trop vite, cela peut paraître effrayant.

      Aimé par 1 personne

  5. Comme ce texte est beau et triste … je crois qu’il faut s’efforcer de ne jamais oublier de rire, de vivre, de rêver !
    Belle et douce fin de journée John. Amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      Il ne faut rien oublier et surtout ne pas s’oublier parce qu’un jour, notre image s’effacera des mémoires. Vivons ! Vivons !
      Belle et douce soirée Cathare 😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  6. colettedc dit :

    Bonjour John,
    Le temps passe oui, et, nous passons dedans ! Ne le laissons pas passer sans le nourrir de ce qu’il y a de meilleur en chacun de nous pour qu’avec le temps cela rejaillisse sur d’autres ; ainsi nous passerons, certes mais, avec la meilleure des chances de nous restera peut-être un petit quelque chose !
    Bonne journée,
    Amitiés ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Tu as une belle approche de la vie et du temps qui passe ou plutôt de nous qui finalement faisons que passer. C’est d’ailleurs ce que je pense : nous ne faisons que passer dans la vie. La postérité est une chose incertaine qui n’aura point d’effets sur nous parce que nous ne seront plus. Faisons comme tu dis alors : agissons et donnons le meilleur de nous maintenant !
      Belle journée Colette
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  7. bigskybuckeye dit :

    Building a song or a poem around a single word makes for an incredible theme and journey.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      That’s for sure

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      I particularly appreciate your comment it was also the goal: to bring the reader to travel. Music is a powerful catalyst in this regard.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s