On the road to oblivion

 

« Le temps a passé sur ton doux visage balayant ton sourire emporté par le vent d’un matin froid d’hiver, un matin de janvier comme un autre, le matin d’une vie qui ne voulait pas en finir avec elle-même. Le temps a passé entre mes doigts flétris par les eaux froides de tous ces rendez-vous manqués, de toutes ces occasions de sourire à la vie, de tous ces bons moments qui jamais ne reviennent et troubleront mes rêves jusque dans l’au-delà… »

Ibonoco

 

 

AUTANT SE TAIRE

Autant se taire
Faut-il se taire
où inscrire sur le bleu du ciel
ces nuages de souvenirs
que la mémoire a déjà chassés
Tout est prêt pour l’oubli
qu’on appelle l’éternité
ou la seconde insaisissable
Tout pour le silence
et ce grand vide du sommeil
alors que les rêves vous accusent
et que le remords devient un compagnon
Le moment est-il venu
de refuser ce qui est inévitable
et d’accepter tant de temps perdu
contempler ses mains vides
comme si elles n’étaient que des sabliers
Passe le sable passe le temps
passent les secondes et les années

 

Philippe Soupault (1897 – 1990), in Autant se taire, Poèmes et Poésies, Les Cahiers Rouges, Grasset, Paris, 2013, pp. 286., est un poète, romancier et journaliste et journaliste français. Ses amis sont André Breton et Louis Aragon avec lesquels il participe à l’aventure Dada. Il se tourne ensuite vers le surréalisme. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des fondateurs de ce mouvement avec son ami André Breton.

 

 

 

« Time passed on your sweet face sweeping your smile carried away by the wind of a cold winter morning, a January morning like any other, the morning of a life that didn’t want to end with itself. Time passed between my fingers withered by the cold waters of all those missed appointments, all those opportunities to smile at life, all those good moments that never return and will trouble my dreams in the afterlife… »

Ibonoco

 

 

MIGHT AS WELL SHUT UP

Might as well shut up.
Should we be quiet
where to write on the blue of the sky
these clouds of memories
that memory has already driven out
All set for oblivion
called eternity
or the elusive second
Anything for silence
and that great emptiness of sleep
while the dreams accuse you
and remorse becomes a companion
Is it time
to refuse what is inevitable
and accept so much wasted time
empty-handedly
as if they were only hourglasses…
Passes the sand passes the time
Pass seconds and years go by

 

Philippe Soupault (1897 – 1990), in Autant se taire, Poèmes et Poésies, Les Cahiers Rouges, Grasset, Paris, 2013, pp. 286, is a French poet, novelist and journalist. His friends are André Breton and Louis Aragon with whom he is participating in the Dada adventure. He then turns to surrealism. He is also considered one of the founders of this movement with his friend André Breton.

12 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Bonjour John, ton texte m’a beaucoup émue, le temps passe bien sûr, les souvenirs arrivent comme ça au détour d’une photo, d’un paysage, d’une chanson, et ils vite faits de nous submerger d’émotion. Aurais-je pu faire autrement, changer de route? je ne sais pas et ne le saurais sûrement jamais, alors reste les souvenirs et les regrets de ce qui aurait pu être, le jour où le hasard, le destin? a décidé pour moi. Bisous et bon après-midi sous la pluie MTH

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Je suis comme toi. Je me pose des questions sur ce temps qui passe, passe et ne fait que passer. Et en définitive, le temps n’existe peut-être pas et c’est nous qui ne faisons que passer dans cette vie. Alors, j’essaie d’embellir chaque jour qui vient mais c’est de plus en plus difficile.
      Bisous Marie et essayons de garder notre bonne humeur. Il m’a semblé que ce matin, entre le froid et la pluie, tu avais un peu râlé;
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il sait écrire ce Philippe. En tous cas, j’aime beaucoup sa façon d’écrire : chaque vers est accessible au lecteur.

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour John
        Sans vouloir tomber dans la flatterie, je préfère de beaucoup ton texte…
        Il y a un je ne sais quoi de plus ; la profondeur de l’émotion…etc…

        Merci également pour la trame sonore…
        Belle soirée ami

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Bonsoir Manouchka,
          Je ne sais que répondre sinon que je suis touché.
          J’essaie parfois à ma façon de créer un lien entre un texte existant et une émotion que ce dernier m’a procurée. C’était le cas ici et tu l’as bien ressentie.
          Belle soirée
          Amitiés
          John

          Aimé par 1 personne

  2. Lazuli Biloba dit :

    Oui, l’image des mains qui ne seraient que des sabliers est très émouvante. Merci pour ce beau texte.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Philippe Soupault est un poète dont les vers ne laissent jamais indifférent

      Aimé par 1 personne

  3. André dit :

    Sur le temps, l’éternité et ses mensonges, j’ai laissé choir mon grain au sablier:
    https://asimon.eu/blog/poesie/longtemps/
    https://asimon.eu/blog/poesie/imposture/

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Deux superbes textes sur ce fameux temps qui passent sur nos vies et qui finalement nous perd.

      Aimé par 1 personne

  4. Ce temps qui passe c’est toujours quelque chose qui me touche, me fait me questionner, sur le temps utilisé, comment et comment faire autrement?
    Merci pour tes mots qui viennent me cueillir avec beaucoup de douceur.
    Belle soirée John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci de tes mots Marie qui me touchent
      Le temps, ce temps qui parfois accélère ou d’autres
      fois ralentit. Je crois que je ne m’y ferai jamais.
      Belle soirée Marie
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s