Le temps d’une cerise

(Réédition du 1er février 2019)

 

 

LE TEMPS D’UNE CERISE

Tu venais souvent l’été à l’ombre du cerisier t’étendre et t’assoupir
Une main ridée pendant dans le vide, l’autre laissée à l’abandon…

Nous étions heureux, simplement heureux… tout simplement.
On ne savait pas encore le désespoir du néant ni le goût du chagrin.
Un jour succédait à un autre, puis à un autre… toujours paisiblement
Sur une nuit encore tiède d’une douceur estivale et si familière.

Mais un matin, l’été s’est envolé – brutalement – t’emportant avec lui
Au-delà des mortels courants vers l’oubli des jours anciens de la vie,
Ne voulant plus connaître ni entendre l’accent slave de nos jours heureux
Que tu lui enseignais allongée sur l’herbe verte à l’ombre de ton cerisier.
Un jour, je chasserai la peine, les orages, et tous les pleurs – au loin.
Et sur un rêve encore tiède de ta douceur estivale si familière
S’éteindront paisiblement les cendres ardentes de ma colère et de ma rage.

(TU NOUS MANQUES)

Ibonoco

 

THE TIME OF A CHERRY

You often came in the summer in the shade of the cherry tree to lie down and fall asleep
One hand hanging wrinkled in the void, the other left abandoned….

We were happy, just happy… quite simply.
We did not yet know the despair of nothingness or the taste of grief.
One day followed another, then another… always peacefully
On a still warm night of a summery and so familiar sweetness.

But one morning, summer flew away – suddenly – taking you with it
Beyond the common mortals to the forgetting of the ancient days of life,
Not wanting to know or hear the Slavic accent anymore these happy days
That you taught him lying on the green grass in the shade of your cherry tree.
One day, I will drive away the pain, the storms, and all the crying – in the distance.
And on a still lukewarm dream of your familiar summer sweetness
The fiery ashes of my anger and rage will be peacefully extinguished.

(WE MISS YOU)

Ibonoco

24 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jeanne Schmid dit :

    hello John
    Hélas le lien vers la musique est cassé

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je vais m’en occuper Jeanne

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      Le lien est à présent actif

      J'aime

        1. ibonoco dit :

          Merci. Belle soirée

          J'aime

  2. Que c’est beau. Dur et intensément poétique. Ça fait revenir des images, des souvenirs.
    Belle journée John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Et le lien musical est actif.
      Merci à toi d’échanger et d’apprécier. C’est toujours un plaisir pour moi. Partager des émotions, les faire revivre, je ne sais pas si c’est une bonne chose mais ne pas s’oublier et oublier ses souvenirs est important
      Amities
      John

      J'aime

  3. Beau souvenir plein de nostalgie!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine,
      Belle soirée 😊
      John

      J'aime

  4. Doree dit :

    This is beautiful.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Thank you Doree,
      That’s very kind of you. I wish you a wonderful evening Johnb

      Aimé par 1 personne

      1. Doree dit :

        Same to you, John 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Thank You 😊😊

          Aimé par 1 personne

  5. C’est beau !
    (mais tu n’as pas traduit l’acrostiche ? [lol]).
    Bonne soirée à toi, John.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Non, je pense que j’ai encore énormément de chemin à parcourir avant d’espérer peut-être d’en être capable un jour. 😊

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Bonne soirée également 😊

      Aimé par 1 personne

  6. Toujours autant de plaisir à te lire ! Merci John, je te souhaite une excellente soirée 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Frédéric
      Je te remercie. Passe une très bonne fin de soirée. 😊😊

      Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    Comme c’est beau et bon que cet acrostiche du souvenir !!!
    Bon mercredi John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      C’est bien dit : acrostiche du souvenir.
      Bon mercredi Colette
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

  8. iotop dit :

    Bon jour,
    On vit sur des absences, on se construit sur des manques … ou inversement …
    Un texte en lignes de fractures pour édifier ce manque comme une rébellion au deuil …
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Max-Louis,
      On se construit sur des joies, et des drames. Plus de drames que de joies.Et sur tous ces manques que tu évoques. Comment s’y faire ?
      Et vivre avec ces manques…

      Aimé par 1 personne

  9. Bonjour John,
    Tout passe et se lasse, même le chagrin … On n’oublie pas, mais le souvenir est plus doux et l’on pense alors d’avantage aux beaux jours.
    Bien amicalement,
    Catherine

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Catherine,
      Le temps passe sur le chagrin et la peine et finit par leur donner une autre teinte sans jamais réellement les faire disparaitre. Et tu as raison, l’on pense alors davantage aux beaux jours
      Amities
      John

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s