Are you running?

le

 

« Le couard, c’est celui qui, dans une situation périlleuse, pense avec ses jambes. »

Ambrose Gwinnett Bierce, Ambrose Bierce (1842 – 1914 ou fin décembre 1913) est un écrivain et journaliste américain. La date précise de sa mort ainsi que ses circonstances restent encore floues aujourd’hui. A 71 ans, après une vie privée difficile qui lui enlève ses fils, et ancien lieutenant nordiste durant la guerre de Sécession, il aurait rejoint en octobre 1913 les rangs de l’armée de Pancho Villa pendant la guerre civile mexicaine de 1910.

« Coward: One who, in a perilous emergency, thinks with his legs. »

Ambrose Gwinnett Bierce, Ambrose Bierce (1842 – 1914 or late December 1913) is an American writer and journalist. The precise date of his death and his circumstances are still unclear today. At 71, after a difficult family life that took his sons away from him, and a former northern lieutenant during the Civil War, he reportedly joined Pancho Villa’s army in October 1913 during the Mexican Civil War of 1910.

27 commentaires Ajouter un commentaire

  1. karouge dit :

    je lis en ce moment « le vieux gringo », de Carlos Fuentes, et
     » il aurait rejoint en octobre 1913 les rangs de l’armée de Pancho Villa pendant la guerre civile mexicaine de 1910″ m’intrigue, quant au sujet traité dans le roman. Coïncidence, non! (je ne lis la préface qu’après avoir lu le roman). Effectivement :
    note de la traductrice: « ce roman est l’histoire imaginaire de la mort de l’écrivain américain Ambose Bierce, disparu au Mexique en 1914… »
    ( Du monde entier, Gallimard, avril 1986)

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Effectivement, à 71 ans, il aurait rejoint les rangs de la révolution mexicaine.

      J'aime

  2. Belle définition de prendre la fuite!

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Alors, on court, on court…
      Belle journée

      J'aime

  3. Gerdesilets dit :

    même celui qui fuit son passé
    un jour par lui il sera rattrapé
    et son futur sera ainsi gâché
    par tous ses crimes passés

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oui Gérard,
      Je crois aussi que l’on finit toujours par être rattrapé par les évènements passés lorsque l’on ne les affronte pas.

      Aimé par 2 personnes

  4. marie dit :

    Bonjour, le courage voudrait que , face au danger on lui fasse face, mais… sans doute plus facile à dire qu’à faire.. Bon après-midi amitiés MTH

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      On devrait toujours faire face mais on se découvre aussi dans l’action et face au danger. Et parfois, nous somme tout le contraire du héros.

      J'aime

  5. souris grise dit :

    Bonjour IBONOCO.

    Tout dépend du péril qui est devant soi .Il peut être nécessaire de prendre ses jambes à son cou .
    Amitié .
    Chris .

    Aimé par 2 personnes

  6. Bonjour John. D’Ambrose BIERCE, j’ai un « Dictionnaire du Diable » devant lequel il ne faut surtout pas prendre la fuite, car ce livre est hautement recommandable.
    Bonne journée à toi.

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Je pense qu’il est à conseiller et à avoir dans sa bibliothèque.
      Bonne journée à toi également

      Aimé par 1 personne

      1. karouge dit :

        A voir également « les histoires impossibles » (les cahiers rouges, Grasset 1988)

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Avec grand intérêt.

          J'aime

  7. colettedc dit :

    Ah ! La fuite est toujours plus facile malheureusement. La peur l’emporte souvent, hélas !
    Bon mardi John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

  8. André dit :

    Courage, fuyons …
    L’Homme est ainsi fait qu’il a une faculté étonnante de penser avec un tas d’organes dont ce n’est pas la fonction première. Un peu comme un apprenti bricoleur, qui ne sait pas choisir les bons outils.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Belle description de l’homme et je souscris totalement à celle-ci. L’Homme est en effet un éternel apprenti bricoleur et parfois, à force de travail, il progresse.
      Bonne journée André 😊

      Aimé par 1 personne

  9. Pat dit :

    Peut-être aussi peut-on se révéler à la fois couard et courageux selon chacun ses peurs, ses phobies, selon la situation…Le vrai couard en fin de compte c’est celui qui meurt sur le coup d’une mauvaise décision…car sinon même en courant, on peut toujours …se rattraper.

    Aimé par 1 personne

  10. aruna3 dit :

    Nice information.

    Aimé par 1 personne

  11. Eh oui, parfois nous prenons nos jambes à notre cou …. Parfois nous sommes courageux, parfois pas du tout, est ce mal ? Je crois qu’on peut accepter aussi d’avoir peur, pour réussir à se dépasser ….
    Bonne journée John.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Catherine,
      Je crois que la peur n’empêche pas le courage. Bien fou ou dangereux serait celui qui foncerait tête baissée dans la bataille sans aucune peur.
      Belle journée Catherine
      John

      Aimé par 1 personne

      1. En effet, tu as raison ! La couardise et la peur ne sont pas la même chose. Merci de m’avoir reprise sur ce point …
        Bonne soirée John 😊

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s