Song for the dead

le
CHANSON DE FOU

 

Vous aurez beau crier contre la terre,
La bouche dans le fossé,
Jamais aucun des trépassés
Ne répondra à vos clameurs amères.

Ils sont bien morts, les morts,
Ceux qui firent jadis la campagne féconde ;
Ils font l’immense entassement de morts
Qui pourrissent, aux quatre coins du monde,
Les morts.

Alors

Les champs étaient maîtres des villes
Le même esprit servile
Ployait partout les fronts et les échines,
Et nul encor ne pouvait voir
Dressés, au fond du soir,
Les bras hagards et formidables des machines.

Vous aurez beau crier contre la terre,
La bouche dans le fossé :
Ceux qui jadis étaient les trépassés
Sont aujourd’hui, jusqu’au fond de la terre,
Les morts.

 

Traduction approximative :

MAD SONG

No matter how much you shout at the ground,
The mouth in the ditch,
Never any of the deceased
Will not respond to your bitter clamor.

The dead are dead, aren’t they?
Those who once made the countryside fertile;
They make the huge pile of dead people
That are rotting, all over the world,
The dead.

So, what do you think?
The fields were masters of the cities
The same servile spirit
Foreheads and spines bent everywhere,
And no one could see
Upright, at the bottom of the evening,
The machines’ haggard and formidable arms.

No matter how much you shout at the ground,
The mouth in the ditch:
Those who once were the deceased
Are today, to the bottom of the earth,
The dead.

 

Émile Adolphe Gustave Verhaeren, Emile Verhaeren (1855 – 1916), in Les campagnes hallucinées (1893) Les villes tentaculaires (1895), Editions Gallimardp.54, 1899, est un poète belge flamand, d’expression française, symboliste, proche de l’anarchisme, écrivain et dramaturge.

35 commentaires Ajouter un commentaire

    1. ibonoco dit :

      Oui, c’est certain. Les poètes sont parfois très sombres.

      J'aime

  1. monett dit :

    Bien amer en effet !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est la coupe d’amertume du poète.

      J'aime

  2. Sais-tu de quand date ce poème.
    Considérant qu’Émile s’était engagé avant la guerre de 14-18 en faveur de la paix entre les peuples et contre la guerre, ce poème pourrait être en rapport avec la boucherie qui a suivi.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oui, je regarderai dans mon recueil mais il date de cette période, juste avant il me semble. Je vérifierai.

      J'aime

    2. ibonoco dit :

      Oui, je regarderai dans mon recueil mais il date de cette période, juste avant il me semble. Je vérifierai.
      Apparemment, ce poème date des années 1893/1895,

      J'aime

  3. OK merci, donc bien avant la boucherie de 14-18.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oui, tu trouveras les références donte je me suis servi en bas du billet avec la mini biographie.

      J'aime

    1. ibonoco dit :

      Ave Hélène,
      Une petite chanson un peu noire avec une météo désagréable, un soupçon d’amertume et cela donne un drôle de mardi’
      Amitiés
      John 😊

      Aimé par 1 personne

      1. gibulène dit :

        Il est vrai que ce poète n’est pas connu pour son optimisme délirant, mais il a des excuses 🙂 Ici le mardi fut ensoleillé et l’amertume était au placard. Bonne soirée John le soleil finit toujours par revenir

        Aimé par 3 personnes

        1. ibonoco dit :

          Merci Hélène,
          Un peu de soleil sans vent serait une journée exceptionnelle. 😊
          Bonne soirée
          Amitiés
          John

          Aimé par 1 personne

  4. Mad song or song to madness? Or song for a crazy world

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Just a mad song for crazy World

      J'aime

  5. juliette dit :

    Brrrrrrrr , d’un coup j’ai froid 😮
    ça va t’y mieux John ?
    😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Yeap ! Juliette 😊😊

      Aimé par 1 personne

  6. juliette dit :

    il va arriver …ouiiiiii

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci pour le clin d’oeil de nos amis les Doors.
      Et il est arrivé effectivement, à la première écoute. C’est toujours doux de les entendre.

      J'aime

    1. ibonoco dit :

      Thank you for reblogging this poem..

      Aimé par 1 personne

  7. Alain J dit :

    Émile semble assez triste en composant ce Poème . Oui peut être l’intuition de la ere guerre mondiale ?

    Aimé par 1 personne

    1. lampmagician dit :

      A wonderful poem with a touch of the dark side, I love it 👍❤🙏

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Certainement, il y avait déjà beaucoup de remous à propos du Maroc entre la France et l’Allemagne.

      J'aime

  8. Un requiem dans tous les sens du mot.
    Que dire ?…sinon que c’est triste à mourir.
    Oui, les cadavres pourrissent dans la terre,
    mais leurs âmes libérées se sont envolées dans l’autre vie.
    Mes amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Manouchka,
      Les corps disparaissent avec le temps, lentement mais sûrement comme nos vies tout au long de nos cheminements.
      Et ensuite, ensuite, espérons qu’il y ait une libération.
      Merci pour tes mots.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  9. colettedc dit :

    Oh ! La ! La ! Pas très joyeux que tout cela, John mais, c’est qu’il en fait partie lui aussi !!!
    Bon mercredi,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,

      Pas très joyeux. Bon ! on essaiera de faire mieux…
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  10. Edmée dit :

    Superbe et implacable!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Edmée. 😊

      J'aime

  11. giselefayet dit :

    Un chant d’une noirceur qui fait frissonner , mais Emile Verhaeren n’est pas un joyeux luron .
    Bon mercredi

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C

      Bon mercredi Gisèle. 😊

      J'aime

Répondre à gibulène Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s