It is me, the wild poppy…

le

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris.

C’est moi le coquelicot sauvage
On ne me cultive pas, on ne me parfume pas
J’ai élu demeure dans les steppes comme mes compagnes les biches
L’eau je la tiens de la pluie, loin des rives du ruisseau
Où l’on est trop à l’étroit
Au jardin, je ne pousse pas

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris

Si mes joues sont enflammées, c’est par le sang de mes veines
La beauté de mon visage se passe de tout artifice
Tête haute, ferme sur ma tige je n’ai besoin de personne
Ni de languir pour l’Aimé
Ni de me soucier du monde

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris

Vois-tu le feu de l’ivresse, couleur de ma robe pourprée
Et la blessure de l’Amour marque mon cœur brisé
Insouciante et libre, je me suis rendue aux plaines
Quand le sort d’un fol amour de la ville m’a chassée

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris

De mes couleurs verte et rouge, je dessine un jardin
Et la biche de Khotan s’enivre de mon parfum
Elle ploie sous le jeu de l’ivresse et à chaque instant me redresse
Je suis grâce de haut en bas, on ne me résiste pas

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris
Libre je suis sortie de terre, libre je mourrai.

Traduction : Sabrina Nouri

Ibrahim Safa (1904 -1971) est un poète afghan.

I am the wild poppy, free I live, free I bloom

I am the wild poppy
I am not cultivated, I am not perfumed
I elected residence in the steppes like my companions the hinds
The water I take from the rain, far from the banks of the stream
Where one is too cramped
In the garden, I do not grow

It is me, the wild poppy, free I live, free I bloom

If my cheeks are inflamed, it is by the blood of my veins
The beauty of my face is without any artifice
Head high, firm on my stem I don’t need anyone
Nor to languish for the Beloved
Nor to worry about the world

It is me, the wild poppy, free I live, free I bloom

Do you see the fire of intoxication, color of my purple dress
And the wound of Love marks my broken heart
Carefree and free, I went to the plains
When the fate of a mad love of the city drove me away

It is me, the wild poppy, free I live, free I bloom

With my green and red colors, I draw a garden
And the Khotan deer is intoxicated by my perfume
She bends under the game of intoxication and at every moment I am straightened
I am graceful from top to bottom, no one resists me

It is me, the wild poppy, free I live, free I bloom
Free I am out of the ground, free I will die.

Translation: John Ibonoco

Ibrahim Safa (1904 -1971) is an Afghan poet

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. colettedc dit :

    Bonjour John,
    Merci du beau et agréable partage !!!
    Bon mercredi tout entier,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Bone mercredi également. Le printemps arrive…
      Amitiés
      John 😊

      Aimé par 1 personne

  2. Une belle et poétique liberté!
    Merci John et très belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Très belle journée également Marie.
      Amitiés
      John

      J’aime

  3. Libre et fragile, cueillir le coquelicot , c’est le tuer…Merci John, bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Martine,
      Merci de tes mots. Passe une belle journée.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s