Mlah…

Sous le soleil de bodega

Les Négresses Vertes ont été créées en 1987 à Paris, en France. Les membres du groupe Négresses Vertes ont changé au fil du temps, mais les membres originaux étaient les suivants : Helno (Laurent Gérard) : chant, Matthias Canavese : Guitare, accordéon, Stéfane Mellino : guitare, chant, Michel « Mino » Tanguy: Batterie, Gaby « Havana » Kerdoncuff : percussions, Abraham Sirinix : saxophone, clarinette, Iza Mellino : chant, danse, Gaby « Momo » Verger : contrebasse, basse.

Le style musical des Négresses Vertes est un mélange de différents genres, qui crée un son unique et parfois quasi enivrant. On classe souvent le genre musical de ce groupe dans le genre rock alternatif, mais sa musique comprend également des éléments de musique traditionnelle française, de musiques gitanes, de musique nord-africaine, de punk et de reggae.

Leur musique est aussi caractérisée par l’utilisation d’instruments acoustiques tels que la guitare, l’accordéon, la clarinette, le saxophone, la mandoline et la contrebasse, ainsi que des instruments électroniques tels que la batterie et la basse. Les paroles de leurs chansons sont souvent poétiques et engagées, abordant des sujets sociaux et politiques tels que la migration, la société de consommation et la mondialisation. Le résultat est une musique dynamique, festive et énergique qui invite à la danse et à la réflexion.

 Mlah – 1988

Leur premier album « Mlah » sorti en 1988 a connu un immense succès en France et en Europe, un phénomène qui s’est étendu jusqu’en Australie et en Asie. Les singles tels que « Zobi La Mouche » et « Voilà l’été » ont littéralement conquis les cœurs et les esprits de leur public. Leurs chansons ont su transcender les frontières culturelles et ont été diffusées dans plusieurs pays.

Cependant, le deuxième album du groupe, « Famille Nombreuse », sorti en 1991, n’a pas atteint le même niveau de popularité que son prédécesseur. Bien qu’il ait été apprécié par les fans, il n’a pas été couronné de la même gloire que « Mlah ».

La vie du groupe a été marquée par plusieurs événements tragiques. En 1993, le chanteur principal, Helno, est mort d’une overdose. Ce décès a été un choc pour le groupe et a entraîné des changements significatifs dans leur musique. Ils ont commencé à se concentrer sur des thèmes plus profonds et plus personnels dans leur musique.

Malgré les défis et les épreuves, les Négresses Vertes ont continué à enregistrer leur musique, celle qui nous plaît tant, celle vécue avec les tripes et leur expérience d’un monde qui peut tout vous prendre d’un coup, brutalement. Et ils ont continué de se produire sur scène pendant plusieurs années. Leur dernier album, « Trabendo », est sorti en 2001. Depuis, les membres ont poursuivi leur carrière musicale, certains en solo, tandis que d’autres ont rejoint d’autres groupes.

Les Négresses Vertes – Famille Heureuse

Mais en 2015, le groupe reformé par Mellino a annoncé une série de concerts entre février et avril 2016, intitulée « Top 50, partez en live », où ils ont interprété leurs plus grands succès, de « Voilà l’été » à « Sous le soleil de bodega ». En décembre 2017, ils ont annoncé une tournée pour célébrer les 30 ans de leur premier album « Mlah », qui a inclus une performance au festival des Vieilles Charrues en été 2018.

En août 2019, les Négresses Vertes ont donné un concert gratuit au festival des Filets bleus à Concarneau, en Bretagne. Ils ont également participé à plusieurs festivals, tels que le festival Musilac à Aix-les-Bains, ainsi qu’au Brive Festival et au Festival des Libertés à Bruxelles.

Le retour des Négresses Vertes sur scène a été très apprécié par leurs fans et par la critique, qui ont salué leur énergie, leur présence sur scène et leur capacité à créer une ambiance festive et chaleureuse. Le groupe a prouvé qu’ils étaient toujours aussi vivants aujourd’hui qu’ils ne l’étaient dans les années 80 et 90, et qu’ils continuent d’être l’un des groupes les plus emblématiques de la scène musicale française.

John Ibonoco

Sous le soleil de bodega

Les Négresses Vertes was formed in 1987 in Paris, France. The members of Négresses Vertes have changed over time, but the original members were as follows: Helno (Laurent Gérard): vocals, Matthias Canavese: guitar, accordion, Stéfane Mellino: guitar, vocals, Michel « Mino » Tanguy: drums, Gaby « Havana » Kerdoncuff: percussion, Abraham Sirinix: saxophone, clarinet, Iza Mellino: vocals, dance, Gaby « Momo » Verger: double bass, bass.

The musical style of Les Négresses Vertes is a mixture of different genres, which creates a unique and sometimes almost intoxicating sound. The band’s musical genre is often classified as alternative rock, but their music also includes elements of traditional French music, gypsy music, North African music, punk and reggae.

Their music is also characterized by the use of acoustic instruments such as guitar, accordion, clarinet, saxophone, mandolin and double bass, as well as electronic instruments such as drums and bass. The lyrics of their songs are often poetic and engaging, addressing social and political issues such as migration, consumerism and globalization. The result is a dynamic, festive and energetic music that invites to dance and to think

 Mlah – 1988

Their first album « Mlah » released in 1988 was a huge success in France and Europe, a phenomenon that spread to Australia and Asia. Singles such as « Zobi La Mouche » and « Voilà l’été » literally captured the hearts and minds of their audience. Their songs have transcended cultural boundaries and have been played in many countries.

However, the group’s second album, « Famille Nombreuse », released in 1991, did not achieve the same level of popularity as its predecessor. Although it was appreciated by the fans, it was not crowned with the same glory as « Mlah ».

The life of the group was marked by several tragic events. In 1993, the lead singer, Helno, died of an overdose. This death was a shock to the band and led to significant changes in their music. They began to focus on deeper, more personal themes in their music.

Les Négresses Vertes – Famille Heureuse

Despite the challenges and hardships, the Green Negresses continued to record their music, the music we all love so much, the music that is lived from the gut and their experience of a world that can take everything from you all at once, brutally. And they continued to perform for several years. Their last album, « Trabendo », was released in 2001. Since then, the members have continued their musical careers, some solo, while others have joined other bands.

But in 2015, the group reformed by Mellino announced a series of concerts between February and April 2016, entitled « Top 50, go live », where they performed their greatest hits, from « Voilà l’été » to « Sous le soleil de bodega ». In December 2017, they announced a tour to celebrate the 30th anniversary of their first album « Mlah », which included a performance at the Vieilles Charrues festival in summer 2018.

In August 2019, Les Négresses Vertes played a free concert at the Filets bleus festival in Concarneau, Brittany. They also participated in several festivals, such as the Musilac festival in Aix-les-Bains, as well as the Brive Festival and the Festival des Libertés in Brussels.

The return of the Négresses Vertes to the stage was very much appreciated by their fans and critics, who praised their energy, their stage presence and their ability to create a festive and warm atmosphere. The band proved that they are still as alive today as they were in the 80’s and 90’s, and that they continue to be one of the most emblematic bands of the French music scene.

John Ibonoco

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Envie de Zobi la mouche ?

    Aimé par 1 personne

  2. bigskybuckeye dit :

    John, thank you for sharing this informative post about a style of music that I’m not familiar with. Music possesses a unique way to communicate between cultures.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      It is well said and it is completely what this group represented in France, country crossed by many cultures.

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne reçois plus les newsletters des blogs WordPress auxquels je suis abonnée. C’est la raison pour laquelle je ne viens plus vous lire tous les jours !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie-Christine,
      Il faudrait peut-être vérifier les mails dans la boîte des spams.
      Le tout c’est de garder le contact.
      Bonne journée Marie-Christine
      Amitiés
      John

      J’aime

  4. ramrock dit :

    A reblogué ceci sur Ramrock's Bloget a ajouté:
    #música #musique #music

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s