A cat’s eye view

The Cure – The Love cats

Tant d’expressions dans deux pupilles ! ces si belles pupilles vertes, douces, intelligentes et coquines ! Cela pourrait me rendre très émotif quand on sait que tout être est voué à mourir un jour ou l’autre, et que ce chat-là aura droit lui aussi à son ticket aller simple vers l’au-delà des animaux.

Les jours passent vite, filent vite et glissent comme des grains de sable entre les doigts d’une petite main aimante – le temps qui nous est accordé est infime, surtout à l’échelle de l’univers d’un petit félin blanc et noir et sa p’tite mouche noire près de son museau. Alors quand lui ! Patoche ! cette âme aussi proche de la mienne me regarde ainsi, droit dans les yeux, paisiblement, allongé sur mon lit tout en ronronnant, je ne peux qu’à cet instant me rappeler que chaque moment avec lui est un cadeau, un moment de pur bonheur, mon histoire, mon enfance qui s’en va à grands pas tandis que lui est à mes côtés. Un peu moins rapide, un peu plus maigre, les moustaches aux vents et fières hurlant parfois, – comme un enfant – le soir dans le noir pour m’appeler afin que j’apaise ses angoisses.

Les chats, les chiens, ces êtres sensibles, nous aiment laissent les approcher et les aimer. Souvent, ils remettent leur vie entre nos mains et nous enseignent ainsi ce qu’est la confiance, avoir confiance en l’autre. Et ils font ce choix par amour… Quand j’y pense, comme ça, par moments dans la journée ou dans la semaine ou lorsque mon Patoche me fait tout un cinéma pour avoir sa ration de pâté, je me surprend à être triste. Cela me fend le cœur quand je pense que ce chat ne sera plus là un jour. Je ne sais pas où mène le chemin après la vie et même si la mort a une destination. La mort c’est un long chemin, plus long que la vie. On ne s’est pas ce qu’il y a après. Où s’envoleront les souvenirs de Patoche ? Vers quelle contrée lointaine partira l’âme de cet être unique ?

Il n’y a pas d’autres chats comme lui, faisant avec exactitude les même pas, les même trajets, prenant les même postures, donnant cette même impression de puissance, de force tranquille. Il est unique ! Et je t’aime mon Patoche, toi qui m’accompagnes depuis plus d’une décennie sans jamais te plaindre de ta vie, de tes douleurs, de ton arthrose et des mauvais coups reçus que de mauvaises personnes t’avaient donnés. Tu es unique ! Mon unique !

A chaque fois que je le croise et te surprends en train de m’observer, me lire, m’apprendre ou me ressentir, ton regard m’émeut. Cette émotion est une vraie piqûre de rappel : ce sont nos meilleurs amis, notre famille. Et à tous ceux qui laissent ces « bestioles », ces « animaux » simplement dans leur coin, ne leur apportant aucun amour, ne leur donnant aucune attention, pourquoi les adoptez-vous donc ? Ce ne sont pas des jouets que l’on abandonne au coin de la rue ou sur le bord d’une autoroute l’été !

Mais pour l’heure, mon Patoche est encore là, fidèle, aimant et superbe alors, je chasse mes noires pensées et je profite, lui donne le plus possible. Je compte bien écrire sur son livre de la vie encore de nombreuses pages.

Minautor

The Cure – The Love cats

So many expressions in two pupils! Those so beautiful green pupils, soft, intelligent and naughty! It could make me very emotional when we know that every being is doomed to die one day or another, and that this cat will also have the right to a one-way ticket to the afterlife of animals.

The days pass quickly, slip by like grains of sand between the fingers of a small loving hand – the time we are given is tiny, especially on the scale of the universe of a small white and black feline and his little black fly near his muzzle. So when he ! Patoche ! this soul so close to mine looks at me like this, straight in the eyes, peacefully, lying on my bed while purring, I can only remember at this moment that each moment with him is a gift, a moment of pure happiness, my history, my childhood which goes away with great steps while he is at my side. A little slower, a little thinner, his whiskers blowing in the wind and proud, sometimes screaming – like a child – at night in the dark to call me so that I can calm his anguish.

Cats, dogs, these sensitive beings, like us let us approach them and love them. They often put their lives in our hands and teach us what it means to trust, to have confidence in the other. And they make this choice out of love… When I think about it, like this, at times during the day or the week or when my Patoche makes a big deal about getting his ration of pâté, I catch myself being sad. It breaks my heart when I think that this cat will not be there anymore one day. I don’t know where the road after life leads and even if death has a destination. Death is a long way, longer than life. We don’t know what’s after. Where will Patoche’s memories fly to? To what distant land will the soul of this unique being go?

There is no other cat like him, making with exactitude the same steps, the same routes, taking the same postures, giving this same impression of power, of quiet force. He is unique ! And I love you my Patoche, you who have accompanied me for more than a decade without ever complaining about your life, your pains, your arthritis and the bad blows that bad people had given you. You are unique! My only one!

Every time I come across it and catch you watching me, reading me, teaching me or feeling me, your look moves me. This emotion is a real reminder: they are our best friends, our family. And to all those who leave these « bugs », these « animals » simply in their corner, not giving them any love, not giving them any attention, why do you adopt them? They are not toys to be abandoned on the street corner or on the side of a highway in summer!

But for now, my Patoche is still here, faithful, loving and beautiful, so I chase away my dark thoughts and enjoy giving him as much as I can. I intend to write on his book of life many more pages.

Minautor

14 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Bonjour John,

    Oui profite de ces instants. Moi aussi je pense à ce qui ne sera plus, moins souvent qu’avant, parce que j’ai compris que rien ne nous préparera jamais à perdre ceux qu’on aime.
    Le mieux est de savourer la vie là, maintenant, et tout l’amour que ce petit chat t’offre et que tu lui offres en retour.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Il faut en effet profiter de chaque instant et le partager avec les êtres aimés. Ici, ce sont les émotions qu’un jeune auteur partage. Et je connais bien le chat aussi. Alors, j’essaie de savourer la vie comme tu l’écris si bien.
      Belle journée
      John

      Aimé par 1 personne

  2. il n’y a rien de plus apaisant que le ronronnement d’un chat. J’adore 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      J’adore ce bruit de moteur plus ou moins fort selon l’instant. Ils savante nous réconforter ces petits êtres.

      Aimé par 1 personne

  3. Une belle histoire à propos ‘un chat, ils sont de bonne compagnie !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Oh que oui ! Et d’une grande fidélité

      J’aime

  4. chatvoyageur dit :

    J’ai le même cheminement dans mes approches avec nos amis à quatre pattes.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Nous sommes aussi des être très sensibles à nos petits amis. Et c’est très bien. Nos relations se renforcent avec le temps tout comme nos communications se développent.

      Aimé par 1 personne

  5. colettedc dit :

    Merci du bon et agréable partage John,
    Si agréables ils sont, ces chats ; tous ces chats …
    Bonne journée,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette,
      Je transmettrai au jeune auteur du texte. Et c’est vrai qu’on les adore ces petites bêtes. ☀️
      Belle soirée Colette
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  6. Un texte poignant et si juste. Tous les chats de ma vie sont à jamais dans mon cœur, mais parfois me manque leur chaleur, leur regard. Ces présences si pleines, douces, frôlement, ronronnement, courses intempestives et agiles. Ce langage subtil, si particulier et personnel entre eux et moi.
    Tant de douceur et d’amour !
    La patte de l’auteur de ce texte a parfaitement rendu tout cela.
    Biz, John !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je transmets illico à l’auteur. Il sera dopé par ton commentaire.
      Bizzz Dom
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Alors toutes mes amitiés cha(t)leureuses !

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Je transmets. Je transmets 😉

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s