Don’t forget to open your big mouth!

le

« Ouvrir sa grande gueule, c’est refuser de se soumettre, de la fermer. »

Pierre Félix Bourdieu, Pierre Bourdieu (1930 – 2002) in Ce que parler veut dire : l’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard, 1982, est un sociologue et intellectuel français considéré aujourd’hui comme l’un des plus importants sociologues du XXe siècle. Son ouvrage La Distinction est considéré comme l’un des dix plus importants travaux en sociologie du siècle par l’Association internationale de sociologie. En 1951, il entre à l’École normale supérieure (ENS). En 1957, il abandonne sa thèse de philosophie sous la direction de Georges Canguilhem et se consacre ses études à l’ethnologie. Il effectuera son service militaire en Algérie puis y poursuivra ses études de 1958 à 1960. Il rejoindra ensuite Raymond Aron en tant qu’assistant à la Faculté de Lettres de l’Université de Paris. Puis en 1964, Bourdieu intègrera l’École pratique des hautes études (EPHE), qui deviendra en 1975 l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Enfin, en 1981, il deviendra professeur titulaire au Collège de France.

« To open one’s big mouth is to refuse to submit, to shut up. »

Pierre Félix Bourdieu, Pierre Bourdieu (1930 – 2002) in Ce que parler veut dire : l’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard, 1982, is a French sociologist and intellectual considered today as one of the most important sociologists of the 20th century. His book La Distinction is considered one of the ten most important works in sociology of the century by the International Sociological Association. In 1951, he entered the École normale supérieure (ENS). In 1957, he abandoned his philosophy thesis under the direction of Georges Canguilhem and devoted his studies to ethnology. He did his military service in Algeria and continued his studies there from 1958 to 1960. He then joined Raymond Aron as an assistant at the Faculty of Letters at the University of Paris. In 1964, Bourdieu joined the École pratique des hautes études (EPHE), which became the École des hautes études en sciences sociales (EHESS) in 1975. Finally, in 1981, he became a full professor at the Collège de France.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Et je crois que c’est nécessaire quand ce n’est plus tenable!
    Il faut oser dire ce qui nous tient à cœur et ce qui ne nous convient pas. Sinon nous laissons la rancœur gagner du terrain et elle, n’a rien de bon à nous offrir.
    Belle journée John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Souvent nous n’osons pas nous exprimer, nous affirmer et c’est bien dommage. Nous sommes notre propre ennemi
      Belle journée
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  2. marie dit :

    Bonsoir John, je l’ouvre souvent et cela n’est pas bien perçu, car je ne dis pas les choses avec toute la délicatesse que l’on pourrait attendre, mais tant pis, je suis ainsi , je clame haut et fort mes convictions, mes regrets, mais aussi ma joie , je chante, j’aimerais pouvoir danser comme autrefois, malgré la vieillesse qui est là, l’envie de vivre encore est aussi là. Bisous bonne soirée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Re-bonjour Marie,

      Ton commentaire me fait penser à cette citation que je trouve très marrante et ma foi assez juste :  » ce n’est pas parce que l’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule… »
      Bisous Marie
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s