An expression of freedom

le

« Le suicide, c’est l’ultime expression de la liberté. De savoir que l’on peut choisir la mort, ça aide à vivre. »

Guy Bedos (1934 – 2020) est un célèbre humoriste, acteur et scénariste français. Au début des années 50, il choisit d’étudier le théâtre. Il croisera sur sa route le poète Jacques Prévert qui l’incitera à écrire des sketches. En 1965, il débutera sa carrière au music-hall avec la chanteuse Barbara. Dans les années 70, il jouera dans les films d’Yves Robert : Un éléphant ça trompe énormément (1976) et Nous irons tous au paradis (1977).

« Suicide is the ultimate expression of freedom. To know that you can choose death, it helps you live. »

Guy Bedos (1934 – 2020) is a famous French humorist, actor and screenwriter. In the early 50s, he chose to study theater. He will cross on his way the poet Jacques Prévert who will encourage him to write sketches. In 1965, he began his career in the music hall with the singer Barbara. In the 70s, he played in the films of Yves Robert: Un éléphant ça trompe énormément (1976) and Nous irons tous au paradis (1977).

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Matatoune dit :

    J’aimais tellement Guy Bedos 😉

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’était l’un des derniers grands d’une époque aujourd’hui révolue. Un grand de l’humour, une personne engagée pour le bien commun, un bon acteur…

      Aimé par 2 personnes

  2. princecranoir dit :

    A ajouter en exergue au dossier sur la fin de vie assistée !
    Bravo Guy !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bien vu et surtout bien dit !

      Aimé par 1 personne

  3. Un peu pessimiste quand même !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Pas certain. C’est aussi une manière d’apprécier la vie jusqu’à son terme en bonne santé puis de choisir de partir un jour… pour des raisons insurmontables de santé.

      Aimé par 1 personne

  4. marie dit :

    Bonjour John pour ma part je suis , comment dire assez mitigée, se suicider avant d’être trop vieux et malade, cela peut se discuter, mais encore faut-il savoir quand, un jour , on est pas bien alors on se « supprime » sans savoir si le lendemain cela n’aurait pas été mieux? je fais preuve d’un certain optimisme et en même temps, je ne me sens pas assez courageuse, alors ma croyance en Dieu me fait dire que quand ce sera l’heure, et bien il faudra bien que j’y aille voir de l’autre côté du miroir, et je sais aussi que Dieu ne donne pas à chacun , une croix impossible à porter, alors « A Dieu Va » bisous MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Je pense que tout le monde n’a pas la chance de mourir » en bonne santé ». Et c’est dans certains cas extrêmes que mettre fin à sa vie serait un véritable acte d’humanité.
      Bisous Marie
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s