Here comes summer, at last!

le

(Réédition)

VOILA L’ETE

« Voilà l’été, cet été léger qui danse, qui chante sur les bords de Seine, de Saône et de mer. Voilà cet été qui réchauffe nos coeurs de ses airs légers et joyeux comme si toute la vie n’était qu’une seule et grande fête en l’honneur du bonheur, de la douceur de vivre et de l’amour.« 

John Ibonoco

 

LES NEGRESSES VERTES

Voilà l’ été
Voilà l’ été
Voilà l’ été
Voilà l’ été

Voilà l’ été, j’ aperçois le soleil
Les nuages filent et le ciel s’ éclaircit
Et dans ma tête qui bourdonnent
Les abeilles!
L’entends rugir les plaisirs de la vie
C’ est le retour des amours
Qui nous chauffent les oreilles
Il fait si chaud
Qu’ il nous poussent des envies
C’ est le bonheur rafraîchi d’un
Cocktail
Les filles sont belles et les dieux sont ravis

Enfin l’été
Enfin l’été
Enfin l’été
Enfin l’été

Enfin l’été
Mais y’ a déjà plus d’ argent
Le tout paris se transforme en phobie
Le métro sue tout devient purulent
Dans ses souliers, le passager abruti
A dix doigts d’ pied qui s’ expriment
Violemment
Y’ a plus d’ amis les voisins sont partis
L’ été Paris c’est plutōt relaxant
On rêve de plage
Et la Seine est jolie

Toujours l’ été
C’ est pas du superflu
Il fait trop chaud, le soleil m’ abasourdit
Rillettes sous les bras
J’ avance dans la rue
J’ pense à ces cons qui s’ font chier
Dans l’ midi
Tous ces torches-culs qui vont cuire
Dans leurs jus
Tous ces noyés, la mer quelle saloperie
Et sur les routes les danger ca vous tue
Vivement l’ automne, je me sens tout aigri

Toujours l’ été
Toujours l’ été
Toujours l’ été
Toujours l’ été

Voilà l’ été, j’ aperçois le soleil
Les nuages filent et le ciel s’ éclaircit
Et dans ma tête qui bourdonnent
Les abeilles!
J’entends rugir les plaisirs de la vie
C’est le retour des amours

Qui nous chauffent les oreilles
Il fait si chaud
Qu’il nous poussent des envies
C’ est le bonheur rafraîchi d’ un
Cocktail
Les filles sont belles et les dieux sont ravis

Voilà
Enfin
Toujours
Encore

Les Négresses vertes (1987  -2001, 2016) in Voilà l’été, album Mlah, 1988, est un groupe de rock alternatif français fondé en 1987 par des musiciens issus pour certains du punk rock. Le groupe se séparera en 2001 pour se reformer en 2016. Les membres de ce groupes ont été ou sont : Helno (†), Jo Roz, Stéfane Mellino, Jean-Marie Paulus, Gaby, Matthias Canavese, Michel Ochowiak, Abraham Sirinix, Iza Mellino, José Verbal et Julot.

 

THAT IS THE SUMMER

« This is summer, this light summer that dances and sings on the banks of the Seine, the Saône and the sea. This is the summer that warms our hearts with its light and joyful tunes as if all life was one big party in honour of happiness, sweetness of life and love. »

John Ibonoco

LES NEGRESSES VERTES

That is the summer
That is the summer
That is the summer
That is the summer

That is the summer. I perceive the sun
The clouds spin and the sky clears
ve in my head who is buzzing
The bees
I hear roar pleasures of the life
This is the return of loves
Those warm our ears
It’s so hot
That desires drive us
This is the refreshed happines of a cocktail
The girls are beautiful and the gods are delighted

At last the summer
At last the summer
At last the summer
At last the summer

At last the summer
But there has more money
The whole Paris turns into a phobia
The subway sweats,everything becomes purulent
In his shoes,the fool passenger
Ten toes which are expressed
violently
There is more of friends neigbors go
The summer of Paris,this is rather relaxing
We dream beach
And the Seine is pretty

Always the summer,
it is not superflous
It is too hot,the sun stunned me
Rillettes under the arms,
I move down in the street
I think to these assholes who sweat their
in the noon
All these torch-asses who will cook in their juice
All these drowned people,the sea which rubbish
And on the roads the danger that kills you
Really the autumn,I feel you all embittered

At last the summer
At last the summer
At last the summer
At last the summer

That is the summer,I perceive the sun
The clouds spin and the sky clears
ve in my head who is buzzing
The bees
I hear roar pleasures of the life
This is the return of loves

Those warm our ears
It’s so hot
That desires drive us
This is the refreshed happines of a cocktail
The girls are beautiful
And the gods are delighted

That’s the summer
At last the summer
Always the summer
Still the summer

Les Négresses vertes (1987 – 2001, 2016) in Voilà l’été, album Mlah, 1988, is a French alternative rock band founded in 1987 by musicians, some of them coming from punk rock. The group split up in 2001 and re-formed in 2016. The members of this group have been or are : Helno (†), Jo Roz, Stéfane Mellino, Jean-Marie Paulus, Gaby, Matthias Canavese, Michel Ochowiak, Abraham Sirinix, Iza Mellino, José Verbal and Julot.


 

8 commentaires Ajouter un commentaire

    1. ibonoco dit :

      Merci Jean-Louis
      Toi également.

      J'aime

  1. Jolie chanson pour fêter l’été !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine

      Aimé par 1 personne

  2. colettedc dit :

    Bon et bel été tout entier, John,
    Beau week-end,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette
      On espère qu’il sera agréable 😊
      Bel été également
      Amitiés

      Aimé par 1 personne

  3. Mais c’est pas vraiment l’été … 😢😒😪😭

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Mais si ! Mais si !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s