I can’t wait for next summer!

le

Patrick Coutin -J’aime regarder les filles
Éric Charden – L’été s’ra chaud (1979)

Vivement l’été prochain ! cet été que l’on attend comme une explosion, comme une libération des sens, de l’esprit, du corps et de cette mort omniprésente planant sournoisement au-dessus de nos têtes comme un sale vautour cherchant un macchabée à se mettre sous la dent..

Vivement l’été prochain, cet été dont nous rêvons au quotidien alors que nous sommes éveillés et qui ne cesse de s’éloigner de nous, puis de se rapprocher jusqu’à être à portée de main pour ensuite s’enfuir de nouveaux vers un futur qui n’arrive pas encore à esquisser la moindre certitude.

On s’en fout de toutes ces incertitudes anxiogènes ! On en a marre de toutes ces nouvelles qui te fracassent le moral à coup de pioche. On n’attend plus qu’une seule chose : l’été prochain ! Et « de la côte d’Azur à Saint-malo », putain ! il sera chaud, très chaud… Il y aura la plage, le sable, les filles, la plage, les filles sur le sable sur la plage comme dans cette chanson de Patrick Coutin, cette chanson d’un autre temps qui fleurait bon le début des années 80 et ses promesses de liberté et nous répétait en boucle : « J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage. Quand elles se déshabillent et font semblant d’être sage. Leurs yeux qui se demandent mais quel est ce garçon […] Leur ventre qui se collent sur le sable chaud ».

L’été sera chaud, c’est certain ! mais en attendant : vaccination, re-vaccination, re-re-vaccination, quarantaine, septaine, dizaine, variants, mesures barrières et contre-mesures, et ordchidoclastes en tout genre pour la joie de tous…

John Ibonoco

Patrick Coutin -J’aime regarder les filles
Éric Charden – L’été s’ra chaud (1979)

I can’t wait for next summer! This summer that we are waiting for like an explosion, like a liberation of the senses, of the mind, of the body and of this omnipresent death hovering slyly above our heads like a dirty vulture looking for a dead body to to devour.


We can’t wait for next summer, this summer that we dream about every day while we are awake and that keeps moving away from us, then getting closer until it is within reach, only to run away again towards a future that is not yet able to sketch the slightest certainty.


We don’t give a damn about all these anxiety-provoking uncertainties! We are fed up with all this news that shatters your morale with a blow of a pickaxe. We are only waiting for one thing: next summer! And « from the French Riviera to Saint-Malo », damn! it will be hot, very hot… There will be the beach, the sand, the girls, the beach, the girls on the sand on the beach as in this song of Patrick Coutin, this song of another time which smelled good the beginning of the 80’s and its promises of freedom and repeated to us in loop: « I like to look at the girls who walk on the beach. When they undress and pretend to be wise. Their eyes that wonder but what is this boy […] Their bellies that stick on the hot sand « .

The summer will be hot, that’s for sure! but in the meantime: vaccination, re-vaccination, re-vaccination, quarantine, seventy, ten, variants, barrier measures and counter-measures, and ordchidoclasts of all kinds for the joy of all…

John Ibonoco

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. karouge dit :

    Pour me réconforter (temporairement) je me dis quelles conséquences adviendraient-elles avec l’explosion de centrales nucléaires, voir d’un conflit mondial tous azimuts (savamment entretenu par les grandes puissances et leurs docteurs Folamour). Ce ne sont pas de petits masques que nous porterions sur la bouche et le nez, il tomberait de la pluie noire et,…Bon, vivement l’été !

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Ave Karouge,
      Tu es encore plus pessimiste que moi. De la pluie noire et irradiante.. Quel cauchemar !!!
      Allez ! Vivement l’été !

      Aimé par 2 personnes

  2. GlobRocker dit :

    Je mets mon grain de sable : https://deezer.page.link/4D7PvmMJ8KFz55H48

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Capdevielle… Une référence !

      Aimé par 1 personne

  3. L’été, j’en rêve. L’été sans nouvelle juste profiter du temps qui se présente, du soleil, de la plage, des diners qui s’éternisent, des terrasses….
    Je rêve d’un été sans masque et sans limite, presque. Un été comme les étés d’avant, un été léger et chaleureux.
    Ca parait si loin en même temps John mais continuons à rêver pour que les prochains mois passent plus vite.
    Belle fin de journée
    Marie

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Tu as bien raison : continuons à rêver. Il faut que l’on puisse enfin se sentir léger, tout léger et profiter de cette vie qui elle ne prend pas le temps de ralentir.
      Merci de tes mots Marie
      Belle soirée
      John

      Aimé par 1 personne

  4. juliette dit :

    Déjà Vivement le printemps non John !
    ici il neigeotte encore , les boules 😮

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Juliette,
      C’est vrai qu’il fait encore un peu frais le matin… mais bon, à la montagne ou à ma mer, il nous faut de l’air
      Bises
      John

      Aimé par 1 personne

  5. marie dit :

    Bonsoir John, l’été ne me fait jamais rêver car il fait trop chaud et je n’aime pas du tout la chaleur, alors que sera cet été pour tous ceux qui l’attendent avec impatience, j’espère qu’il sera beau pour qu’enfin on puisse se vider la tête de toutes ces choses anxiogènes que l’on ingurgite depuis un an, que l’été soit une belle saison de paix, de joies simples comme la plage , le sable, la mer ou la montagne ou la campagne , voilà mon voeu pour ce soir Bisous bonne soirée MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Marie,
      A la montagne ou à la mer mais de l’air.
      Bisous et bisous
      John

      J'aime

  6. colettedc dit :

    Que de choses, oui, encore avant ; tellement de choses qu’on ne sait
    quand sera cet été ; en quelle année ?
    Bon mardi John,
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      En quelle année ?
      Cette année – du moins je l’espère… avant une 4ème vague à l’automne. Mais il nous faut savoir rester optimistes.
      Bon mardi Colette😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 2 personnes

  7. André dit :

    Les rêves sont en nous

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      C’est bien dit… et vrai. A nous de les porter et de les rendre possibles

      Aimé par 1 personne

  8. J’habite sur la Côte d’Azur, mais en été, je ne vais jamais à la plage, trop chaud, trop bondé, je me contente de la piscine de ma résidence et de mon jardin, confinement ou pas, cela ne change pas grand-chose!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Marie-Christine,
      L’été et la plage sont à prendre ici plus comme des symboles, comme un horizon qu’il nous faudrait atteindre, une ligne d’arrivée à dépasser afin de recouvrer une vie plus sereine. J’ai également la chance d’habiter un lieu sympa et de pouvoir descendre régulièrement dans le Sud. Mais depuis un an, travaillant au quotidien en présentiel, je trouve le climat ambiant un peu lourd. Mais ce n’est que mon impression.

      Aimé par 1 personne

  9. Paquerite dit :

    Ça devient violent pour moi.. la mer me manque, ça devient une obsession.
    Dès qu’on peut dépasser les 10 km je fonce la voir, elle me manque trop, c’est mon élément vital.
    J’ai dit à mes filles « école ou pas école, on foncera à la plage ! »
    je t’embrasse John 😚
    et j’adore « J’aime regarder les filles », c’est une *utain de chanson …
    des bisous
    Co

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      École ou pas, travail ou pas ! il nous faudra profiter à fond dès que ce sera possible. Le temps passe et ne nous épargne pas.
      Bisous Corinne
      John

      Aimé par 1 personne

  10. ibonoco dit :

    Tu as bien raison. Il faudra profiter dès que les choses iront mieux : école ou pas, travail ou pas…
    Patrick Coutin et son tube international. Il a marqué les années 80 avec ce titre. Il est vraiment très bon..
    Bises Corinne.
    John

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s