Get up my Brother!

le

(Réédition)

« Hé, c’est dimanche, il pleut encore sur nos petites têtes. Viens donc faire un p’tit tour à Kingstown, viens faire la tournée des bars et écouter des sons qui te font battre le coeur au rythme des soirées jamaïcaines… »

John Ibonoco

Stand The Ghetto

Bernard Lavilliers – Stand the Guhetto

Si tu danses reggae
Si tu danses reggae
Tu balances reggae
Sans défense reggae
C’est spécial reggae
Infernal reggae
Ça commence à cogner
Comme un coeur régulier


I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Tout l’monde danse, tu te traînes
Tout l’monde fume et tu bois
Downtown, ça enchaîne
Dans les rhumbars en bois
Quand ça cause le reggae
Ça explose reggae
C’est le seul reggae
Qui déboule reggae

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Derrière les barbelés
Trois rangés bien gardées
Ils attendent de crever
De sortir de braquer
Pour le flingue dans ta poche
T’es coincé à gun court
Jusque-là le reggae
Viendra t’réveiller

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Elle est noire et dorée
Elle est belle à crever
Regarde-la marcher
Et danser son reggae
Fait trop chaud pour chanter
Fait trop soif pour noter
Trop beau pour t’expliquer
Ce qui s’passe dans l’regga
e

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Bernard Oulion dit Bernard Lavilliers né en 1946 , in Stand the Ghetto, maxi 45, 1980, est un auteur-compositeur-interprète français, Il est à la fois une sorte de poète rebelle, de baroudeur ou d’éternel aventurier. Il affecte un look de voyou des années 80 vêtu de cuir des années 80. De ses voyages, il ramènera avec lui des sons qui inspireront ses futurs morceaux.

« Hey, it’s Sunday, it’s still raining on our little heads. Come to Kingstown, come to the bars and listen to the sounds that make your heart beat to the rhythm of Jamaican nights… »

John Ibonoco

Stand The Ghetto

Bernard Lavilliers – Stand the Guhetto

If you dance reggae
If you dance reggae
You balance reggae
Defenseless reggae
It’s reggae special
Infernal reggae
It’s starting to hit
Like a regular heart

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Everybody’s dancing, you’re dragging your feet.
Everybody smokes and you drink
Downtown, it goes on and on
In wooden rhumbars
When it causes reggae
It explodes reggae
This is the only reggae
Who is coming out reggae

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Behind the barbed wire
Three well-guarded rows
They’re waiting to die
To get out of a robbery
For the gun in your pocket
You’re stuck with a short gun
So far reggae
Will come to wake you up

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

It is black and golden
She is beautiful to die
Watch her walk
And dance his reggae
Too hot to sing
Too thirsty to note
Too good to explain
What’s happening in reggae

I and I love the island in the sun
(Moi, moi j’aime mon île ensoleillée)
I and I know when and where I go
(Moi, moi je sais où et quand je partirai)
But it is so hard to feed my kids
(Mais c’est tellement dur de nourrir mes gosses)
But it is so hard to stand the ghetto
(Mais c’est tellement dur de supporter le ghetto)

Bernard Oulion dit Bernard Lavilliers born in 1946, in Stand the Ghetto, maxi 45, 1980, is a French singer-songwriter. He is at the same time a kind of rebellious poet, adventurer or eternal adventurer. He affects a look of a leather-clad thug of the 80s. From his travels, he will bring back with him sounds that will inspire his future pieces.


8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Invitation sympa, mais pour le moment, les bars sont fermés!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      En attendant, il faut être patient. 😊

      J'aime

  2. Bibliofeel dit :

    Un grand bonhomme celui-là 😀

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Un artiste accompli 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Bernard Lavilliers c’est un immense artiste aux textes et musiques si riches. J’ai des albums de lui. Jamais vu sur scène mais j’aimerais bien. Il a une voix incroyable ! Sa musique est intemporel et ça c’est plutôt rare. Merci John ! 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Frédéric,
      Je te rejoins sur tous les points.
      Il a marqué ma jeunesse. 😉
      John

      Aimé par 1 personne

  4. colettedc dit :

    Entraînante, cette chanson !
    Bon vendredi John et merci du partage !
    Amitiés 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Passe une beau weekend.
      Amitiés 😊
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s