I’ll always be your Brother

le

« Ne t’effraie pas… je ne souffre pas. Je n’ai pas mal. Je ne peux pas m’empêcher, c’est mon corps.
Son corps, territoire étranger, déjà autre.
Mais il désire être sérieux, ce jeune frère qui succombera dans vingt minutes. Il éprouve le besoin pressant de déléguer son héritage. Il me dit : « Je voudrais faire mon testament… » […]
On ne meurt pas. On s’imaginait craindre la mort : on craint l’inattendu, l’explosion, on se craint soi-même. La mort ? Non, il n’est plus de mort quand on la rencontre. Mon frère m’a dit : « N’oublie pas d’écrire tout ça… » Quand le corps se défait, l’essentiel se montre. L’homme n’est qu’un nœud de relations. Les relations comptent seules pour l’homme.« 

Antoine Marie Jean-Baptiste Roger, comte de Saint-Exupéry (29 juin 1900 – disparu en mer en mission le 31 juillet 1944), in Correspondances et souvenirs (Pilote de guerre), Du vent, du sable et des étoiles, œuvres complètes, Quarto Gallimard, Éditions Gallimard, 2018, pp.54. Ce poème de jeunesse de Saint-Exupéry a écrit en 1919. Saint-Exupéry est également est un pilote célèbre de l’aviation française, écrivain, poète et reporter français. Il a notamment écrit et publié Vol de nuit, Pilote de guerre, le Petit Prince, et des poèmes dont Sonnet. Il a également dessiné les illustrations de certaines de ses œuvres…

 

 

« Don’t be afraid… I’m not in pain. I’m not in pain. I can’t help it, it’s my body.
His body, foreign territory, already other.
But he wants to be serious, this young brother who will die in twenty minutes. He feels a pressing need to delegate his legacy. He says to me: « I would like to make my will… » […]
You don’t die. We imagined we feared death: we fear the unexpected, the explosion, we fear ourselves. Death? No, there’s no death when you meet it. My brother told me: « Don’t forget to write all this down… « When the body undoes, the essential shows itself. Man is just a knot of relationships. Relationships alone count for man. »

Antoine Marie Jean-Baptiste Roger, Comte de Saint-Exupéry (29 June 1900 – disappeared at sea on a mission on 31 July 1944), in Correspondances et souvenirs (Pilote de guerre), Du vent, du sable et des étoiles, œuvres complètes, Quarto Gallimard, Éditions Gallimard, 2018, pp.54. This youthful poem by Saint-Exupéry was written in 1919. Saint-Exupéry is also a famous French aviation pilot, writer, poet and reporter. He wrote and published Vol de nuit, Pilote de guerre, le Petit Prince, and poems including Sonnet. He also drew the illustrations for some of his works .

28 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Un événement tragique dit sobrement.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Et avec beaucoup d’amour.

      Aimé par 1 personne

  2. iotop dit :

    Bon jour,
    Ce morceau choisi est bien étrange…
    « Les relations comptent seules pour l’homme. » L’homme est avant tout un animal de meute …
    Je ne jamais rien lu de cet homme. J’avais commencé « Le petit prince » sur trente pages puis abandonné …
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

    1. karouge dit :

      IOTOP, il faut rallumer ton réverbère! 😉😋

      Aimé par 2 personnes

      1. iotop dit :

        Il faudrait que je retrouve mon silex …

        Aimé par 2 personnes

    2. ibonoco dit :

      C’est un vieux morceau d’un autre temps.
      Tu peux lire et relire Saint Ex. Il a une écriture magnifique.
      Bel après-midi 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  3. Les relations comptent seules pour l’homme… (pour celui qui mérite le titre d’homme ?)
    Bonne journée à toi, John.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bien dit Jean-Louis,
      L’Homme est un animal social
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  4. princecranoir dit :

    Et en ce moment, ça défile à la rubrique nécro. Il les attend c’est sûr, pour les porter sur ses ailes au paradis des grands artistes.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il y a pas mal de départ, c’est vrai, du côté des grands artistes et musiciens. Il leur fera bon accueil, j »en sui certain.

      Aimé par 1 personne

  5. gibulène dit :

    La mort semble moins effrayante que la souffrance qui la précède souvent… ton choix de musique semble décalé mais tu dois avoir tes raisons 🙂 j’aurais choisi Clint Mansell – Lux Aeterna….. comme quoi tout es subjectif, même le passage de vie ) trépas. Bonne soirée John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,
      La souffrance est terrible et peut sembler interminable, la mort devenant le seul espoir possible de délivrance – du moins c’est une possibilité.
      La musique. Oui, c’est un vieux morceau qui dormait au fond de mes souvenirs. Ce texte l’a exhumé.
      Belle soirée Hélène 😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  6. colettedc dit :

    Il n’est plus de mort quand on la rencontre !!! Comme c’est bon, vrai et lucide !
    Bon début de semaine John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      Lucide et « testée » par l’auteur.
      Bon lundi
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  7. marie dit :

    Bonjour John, c’est un très beau texte, très émouvant, j’aime! bisous MTH

    J'aime

  8.  »Quand le corps se défait, l’essentiel se montre. »….
    À ce stade…l’humain se retrouve…s’abandonne

    Un choix judicieux d’article John, en ces temps pénibles où je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec tous ces travailleurs de la santé qui accompagnent nos aînés… agonisants…!

     » La vérité de demain, se nourrit de l’erreur d’hier  »…..A. de St-Exupéry

    Merci…
    Amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Manoucka,
      Et parfois, il faut attendre toute une vie ou plus cruellement un évènement tragique pour que l’humain se retrouve – je pense ici à la perte d’un être cher. Il y a des moments dans notre vie si nous interroge en profondeur, peut-être est-ce le moment pour moi ces temps-ci.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

      1. C’est notre moment à tous et toutes John…

        Dernièrement, j’ai pris en note cette pensée de Jacques Languirand qui m’a fait réfléchir et en même temps sourire, jaune, me disant, c’est dont vrai !!!
         » On passe la moitié de sa vie à se faire un ego et l’autre moitié…à le défaire.  »

        Merci…En toute amitié

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          C’est peut-être vrai en ce qui concerne cette pensée.
          J’ai l’impression que l’on passe la moitié de sa vie à vivre, à se développer, à rêver, et l’autre moitié à perdre ses illusions, et surtout – pour beaucoup- à survivre dans un monde que l’on peine à comprendre. J’ai cette impression parfois.
          Amitiés
          John

          Aimé par 1 personne

        2. Oui…Je comprends très bien ta pensée…
          Merci pour ce partage de tes sentiments…
          Et pourtant nous savons tous quoi faire…Ce n’est pas les conseils de psy ou de nobles penseurs renommés qui manquent…Les mettre en pratique au quotidien…c’est là que le gros du travail commence…: je ne lâche pas…ça prendra le temps qu’il faudra pour nettoyer ce chemin de pierres…je reste sur la route…seule…mais convaincue.
          Cher John…
          J’ai beaucoup aimé cette conversation… !

          À bientôt pour d’autres partages…
          Reçois mon amitié et ma tendresse

          Manouchka

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Merci Manouchka,
          Nous sommes sur notre chemin et peu importe où il se terminera, il nous faut vivre, vivre encore.
          Amitiés et merci également
          John

          Aimé par 1 personne

  9. bigskybuckeye dit :

    Without our relationships, life will seem much, much too dark. People breathe spirit into our fragile fabric.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      According to Auhuste Comte, Man is a social animal. It seems to me that’s fair enough.

      J'aime

  10. Saint Exupery … j’aime toujours, et pas seulement le Petit Prince. J’aime aussi cette façon d’accueillir la mort sans peur qu’il décrit. Qui sait ? Il s’agit peut être d’un nouveau voyage ?
    Belle fin de journée John et amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      Comme tu le dis :qui sait ?
      Mais ne soyons pas trop pressés de découvrir l’autre côté du miroir, si tant est qu’il en existât un.
      Tu peux découvrir d’autres œuvres de Saint-Exupery, il a une très belle écriture avec toujours une belle poésie dissimulée derrière chaque mot.
      Je te souhaite une belle soirée Carherine
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s