The hidden face

 

LA FACE CACHEE

Chaque jour, tu te bats avec ta propre image, par peur que l’on découvre ta face cachée. Tu veux faire passer ta famille pour une famille parfaite alors que par derrière ton père est avec une prostituée, ta mère boit tard dans la nuit, ton frère vend des substances illicites et toi t’es pas plus important que le pain en accompagnement le soir à table. L’avenir de ton enfant ne vole pas plus haut que l’avenir de ton profil Facebook. On te sent plus heureux quand tu manges que quand tu regardes ta femme. Tu avances sans regarder où tu vas et tu fonces dans tout le monde. La question ne se pose même pas, toi comme les autres, tu t’es jeté dans la gueule du loup.

Vera Lynn Dumont, est une élève d’une classe de 1ère année de CAP maçonnerie au lycée des métiers du bâtiments et des travaux publics Tony Garnier de Bron dans le Rhône, année 2018-2019,  in Maçonneurs à temps plein, recueil édité avec l’aide de de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la DAAC de Lyon.

Ce recueil a été créé grâce à l’initiative de Judith Wiart, professeure de français de cette classe, grâce à la bienveillance du poète Patrick Laupin.

THE HIDDEN FACE

Every day, you fight with your own image, afraid that your hidden side will be discovered. You want to make your family look like a perfect family while in secret your father is with a prostitute, your mother drinks late at night, your brother sells illegal substances and you are no more important than the bread you eat at the table in the evening. Your child’s future doesn’t fly higher than the future of your Facebook profile. You feel happier when you eat than when you look at your wife. You move forward without looking where you’re going and you rush into everyone. It doesn’t even matter, you, like everyone else, have thrown yourself into the lion’s den.

Vera Lynn Dumont, is a student of a 1st year class of CAP masonry at the high school of building and public works trades Tony Garnier de Bron in the Rhone, year 2018-2019, in Maçonneurs à temps plein, collection published with the help of the Auvergne-Rhône-Alpes Region and the DAAC of Lyon.

This collection was created thanks to the initiative of Judith Wiart, French teacher of this class, and the benevolence of the poet Patrick Laupin.

 

33 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Dominique dit :

    Ce texte transpire, je ne sais exactement quoi, mais il transpire…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Il transpire une jeunesse d’aujourd’hui, en difficulté et qui cherche à trouver sa route.

      Aimé par 1 personne

  2. Maux&Cris dit :

    Très prometteur ! 👍

    Aimé par 1 personne

  3. Un texte prometteur quant au talent de celle qui l’a écrit, mais très désabusé!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Malheureusement, je pense que ce fond désabusé et à 16 ou 17 ans va perdurer.

      J'aime

  4. karouge dit :

    c’est d’un réalisme très « italien » (réf au cinéma néo réaliste des années 50/60). Très bien écrit et décrit!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci pour l’auteure.

      J'aime

  5. Encore une « tranche de vie » qui nous en met plein la tronche. J’adore !
    Bonne journée à toi, John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Jean-Louis,
      C’est tout à fait cela. La réalité de l’auteure nous percute.

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Belle journée Jean-Louis

      Aimé par 1 personne

  6. marie dit :

    Bonjour John, un texte fort, bien écrit , il décrit bien une tranche de vie, je me demande imaginaire ou vécue? Bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Merci pour l’auteure.
      Je pense que c’est un e tranche de vie vécue.
      Amities
      John

      J'aime

  7. Que de tristesse et si peu d’espoir dans le texte de cette jeune femme … ça me fait froid dans le dos, me rends triste qu’à 17 ans elle soit à ce point désabusée ! Les enfants n’ont plus de rêves est c’est bien la tragédie de ce monde que nous leur avons transmis ..
    Belle journée John et amitiés.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      En effet, les rêves disparaissent lorsque l’on n’ a pas de jeunesse ou plus de jeunesse à 17 ans.
      Belle soirée Catherine.
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

  8. Un texte qui décrit une cruelle réalité vécue dans certaines familles.. c’est très fort, touchant, un côté Ken Loach.. Merci John, excellente soirée à toi 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Frédéric,
      J’espère que tout va bien pour toi. Excellente soirée à toi
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Oui ça va bien merci John,
        Amitiés,
        Frédéric.

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Alors belle soirée Frédéric. 😊

          Aimé par 1 personne

  9. gibulène dit :

    dur de se construire dans un tel contexte. On ne part vraiment pas tous avec les mêmes chances ! bonne soirée John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Hélène,
      L’égalité des chances est à construire pour la jeunesse.
      J’espère que tout va bien pour toi.
      Amities et solidarité
      John

      Aimé par 1 personne

      1. gibulène dit :

        on va dire que oui. Préserve-toi John bonne soirée

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Merci Hélène 😊

          Aimé par 1 personne

  10. charef dit :

    Une histoire qui répond au profile de l’auteure. Etude en maçonnerie. Elle connait bien la fondation de son ouvrage qu’elle décrit en connaissance de cause avec sa plume qui coule de source. Un texte tirée de la vie de tous les jours.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est bien analysé Charef, je pense que l’auteure a également bien été guidée par sa prof.

      Aimé par 1 personne

  11. colettedc dit :

    Pauvre jeune, hélas, en manque de modèle !!!
    Doux week-end John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette
      Beau weekend également
      Amities 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  12. Matatoune dit :

    Terrible et pourtant les mots sont sortis …et ils vont faire un chemin pour l’auteur et pour nous qui les avons lu …Merci sincèrement à son auteur ! Et surtout qu’il ou elle ne se bâillonne pas ! 😘

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci de ces mots d’encouragement. J’espère qu’elle continuera d’écrire, de s’exprimer.😊

      J'aime

  13. André dit :

    Une fille qui veut être maçonne, c’est forcément une personnalité. En tant qu’ancien maçon, je ne peux qu’admirer l’audace face à ce milieu très macho; en tant qu’ancien prof de français, je ne peux qu’admirer la qualité du texte, sa clairvoyance, sa force dans la simplicité de l’expression. J’espère qu’elle continuera à écrire, et que tu nous feras le plaisir de nous la faire lire.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir André,
      J’ai encore quelques uns de ses textes ainsi que ceux de ses condisciples. J’en ai déjà partagé certains qui sont très puissants et vivants.
      Merci André d’apprécier.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s