Little Lou, let’s talk a bit…

le

 

 

MON LOU JE VEUX TE REPARLER

Mon Lou je veux te reparler maintenant de l’Amour
Il monte dans mon cœur comme le soleil sur le jour
Et soleil il agite ses rayons comme des fouets
Pour activer nos âmes et les lier
Mon amour c’est seulement ton bonheur
Et ton bonheur c’est seulement ma volonté
Ton amour doit être passionné de douleur
Ma volonté se confond avec ton désir et ta beauté
Ah ! Ah ! te revoilà devant moi toute nue
Captive adorée toi la dernière venue
Tes seins ont le goût pâle des kakis et des figues de Barbarie
Hanches fruits confits je les aime ma chérie
L’écume de la mer dont naquit la déesse
Évoque celle-là qui naît de ma caresse
Si tu marches Splendeur tes yeux ont le luisant
D’un sabre au doux regard prêt à se teindre de sang
Si tu te couches Douceur tu deviens mon orgie
Et le mets savoureux de notre liturgie
Si tu te courbes Ardeur comme une flamme au vent
Des atteintes du feu jamais rien n’est décevant
Je flambe dans ta flamme et suis de ton amour
Le phénix qui se meurt et renaît chaque jour
Chaque jour
Mon amour
Va vers toi ma chérie
Comme un tramway
Il grince et crie
Sur les rails où je vais
La nuit m’envoie ses violettes
Reçois-les car je te les jette
Le soleil est mort doucement
Comme est mort l’ancien roman
De nos fausses amours passées
Les violettes sont tressées
Si d’or te couronnait le jour
La nuit t’enguirlande à son tour

Guillaume Apollinaire pour Geneviève Marguerite Marie-Louise de Pillot de Coligny, dite Louise de Coligny-Châtillon, surnommée Lou.

Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (1880 – 1918), in Mon Lou je veux te reparler (2 janvier 1915), 1947, Poèmes à Lou, 1955, PP. 101-102, est un célèbre poète et écrivain français d’origine polonaise née à Rome en Italie. Il mourra à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, et sera déclaré mort pour la France en raison de son engagement durant la guerre.

 

 

MY LOU, I WANT TO TALK TO YOU AGAIN.

My Lou, I want to talk to you now about Love.
He rises in my heart like the sun on the day
And sun he waves his rays like whips
To activate our souls and bind them
My love is only your happiness
And your happiness is only my will
Your love must be passionate with pain
My will merges with your desire and your beauty…
Ah! Ah! You’re standing in front of me naked again!
Adored Captive, you, latest coming
Your breasts taste pale like persimmons and prickly pears…
Your hips like candied fruit, love tem, my darling
The foam of the sea from which the goddess was born…
Evokes the one born of my caress…
If you walk Splendor your eyes have the glow…
Of a sword with a soft gaze ready to stain itself with blood
If you go to bed Sweetness you become my orgy
And the tasty delicacy of our liturgy
If you bend Ardour like a flame in the windNothing is ever disappointing about fire attacks.
I blaze in your flame and am of your love
The phoenix that dies and is reborn every day…
Every day
My love
Go to you, my darling.
Like a tramway
He squeaks and screams
On the rails where I’m going
The night sends me its violets
Receive them because I’m throwing them at you
The sun died slowly
How the old novel died
Of our false past loves
Violets are braided
If gold crowned thee the day
The night will garland you in its turn.

Guillaume Apollinaire for Geneviève Marguerite Marie-Louise de Pillot de Coligny, known as Louise de Coligny-Châtillon, nicknamed Lou.

Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, known as Guillaume Apollinaire (1880 – 1918), in Mon Lou je veux te reparler (January 2, 1915), 1947, Poèmes à Lou, 1955, PP. 101-102, is a famous French poet and writer of Polish origin born in Rome, Italy. He died in Paris on November 9, 1918 of Spanish influenza, and was declared dead for France because of his wartime commitment.

 

15 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Edmée dit :

    Quelle tempête amoureuse et sensuelle. C’est magnifique. Tu savais qu’il a vécu un peu en Belgique où il a eu un amour qui lui a fait mal?

    https://www.facebook.com/ApollinaireAStavelot/

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Edmée,
      Non, tu me l’apprends. Je vais consulter ton lien.
      Merci Edmée

      J'aime

  2. marie dit :

    Coucou John, quel lyrisme, quel beau poème, elle as eu de la chance cette « Lou » d’être la muse d’un si grand poète. Bisous bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Elle en a eu. Apollinaire, un peu moins avec elle. 😊

      J'aime

  3. Un très beau poème!

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie-Christine

      J'aime

  4. Beau et sensuel ! Il n’y a que l’amour et la tristesse pour inspirer de si beaux poèmes. Belle soirée John et amitiés.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Catherine,
      Les émotions fortes nous inspirent souvent, tu as raison.
      Belle soirée Catherine
      John

      Aimé par 1 personne

  5. juliette dit :

    Quelle flamme dis donc 🤩🥰 !
    ps : je vais demander à mon mari qui est guitariste de me composer une déclaration aussi passionnée que celle ci !
    Jolie soirée John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      C’est une excellente idée. Tu nous montreras le résultat 😊
      Belle soirée Juliette.

      Aimé par 1 personne

  6. Magnifique de passion et de sensualité.
     » Je flambe dans ta flamme et suis de ton amour
    Le phénix qui se meurt et renaît chaque jour.  » ….. Puissant !!!

    Merci et bonne soirée John
    Amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Manouchka,
      Apollinaire a réellement flambé de passion pour Lou.
      Belle soirée
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    Un bien joli poème, John !
    Bonne semaine,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Colette
      Je te souhaite un bon lundi
      Amitiéjs
      John

      Aimé par 1 personne

  8. Ils sont beaux les poèmes à Lou !
    Bonne journée, John.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s