He’s a real asshole!

C’EST UN VRAI CON

Lui ? C’est Dan ! C’est un con ! un vrai de vrai, pas le p’tit ou l’grand, pas le putain d’con têtu non plus ni le gros gros con qui veut toujours avoir raison ou encore l’autre, celui que l’on dit con comme une bite et qui ressemble réellement à une bite, surtout en ce qui concerne la partie émergée de la bêtise, sa tête… Après tout, on peut tous l’être… con, par simple ignorance, stupidité, naïveté, ivresse, rage, colère, désespoir, ennui… ou tout simplement par maladresse. Même Gainsbourg, le grand Serge, revendiquait ce droit-là lorsqu’il affirmait que la connerie était une décontraction de l’intelligence, alors lui, il se permettait de l’être. Mais n’est pas Gainsbourg qui veut…

Lui ? C’est Dan ! C’est le Dan ! Il est tout cela à la fois, un putain de vrai grand petit con à tête de bite et bien pire…, bien pire encore parce qu’il est comme tout le monde. Il est monsieur Tout-le-monde. C’est un petit enfoiré à l’air sympathique, inoffensif, bien propre sur lui, rasé de près et exhalant l’eau de parfum bon marché, la peau brillante et légèrement rosie par la fraîcheur matinale d’un début d’automne cherchant à foutre l’été à la porte, les canines toujours prêtes à mordre la jugulaire de son interlocuteur au premier signe de faiblesse venu. Et une fois les dents plantées dans la bonne chair du cou de sa proie, il ne relâche plus la pression, plus jamais, jusqu’à ce que mort – sociale ou professionnelle – s’ensuive. C’est un tueur en série.

Sa méthode ? La séduction ! C’est un charmeur, un petit charmeur, certains le surnomment même Naboléon, avec sa manie de despote, de vouloir tout dominer, son monde comme celui des autres. Il n’y a bien peut-être que le monde des mots et des idées qui lui échappe. Il sait pourtant manier le verbe et envoûter, marabouter le quidam, hypnotiser le collègue pour mieux tirer la couverture à lui. C’est un expert, un surdoué de la manipulation, en deux mots : un pervers… mais un pervers que l’on repère de loin, de très loin, avec son charme toujours en action et sa queue frétillant au moindre coup de vent. Mais s’il est malin, il n’en n’est pas pour autant intelligent et là réside sa faille, son talon d’Achille, c’est un malin très con, un mégalomane aux relents narcissiques…

Sa force ? Les autres ! comme aurait pu l’écrire Ionesco à propos de l’Enfer. Les autres mais surtout la croyance qu’ont les autres à son sujet : cet homme est un sauveur, un facilitateur, il est capable de résoudre n’importe quel problème en apportant à chaque fois LA solution adaptée à la situation.

Le prix à payer ? Le laisser faire ! Lui signer un chèque en blanc, lui donner mandat, lui transférer toute notre souveraineté : il s’occupera de tout, c’est promis et ce sera surtout pour notre bien. Il le prétend avec aplomb alors cela doit être vrai. Après tout, la confiance devrait être la base de toute relation humaine et la méfiance, une simple pathologie de celles-ci quand il y a un doute, un doute qu’il nous faut alors chasser de notre esprit.

Alors « Aie confiance, crois en moi, que je puisse veillez sur toi. Fais un somme sans méfiance. Je suis là, aie confiance… »

Ibonoco

HE’S A REAL ASSHOLE!

Him? It’s Dan! It’s Dan! He’s an asshole! a real one, not the little one or the big one, not the stubborn fucking idiot either, not the big fat idiot who always wants to be right, or the other one, the one who is said to be stupid like a dick and who really looks like a dick, especially with regard to the emerged part of the stupidity, his head… After all, we can all be… asshole, by simple ignorance, stupidity, naivety, drunkenness, rage, anger, despair, boredom… or simply by clumsiness. Even Gainsbourg, the great Serge, claimed this right when he claimed that bullshit was a relaxation of intelligence, so he allowed himself to be. But it’s not Gainsbourg who wants to…

Him? It’s Dan! It’s Dan! It’s the Dan! He’s all that at once, a real big fucking little cock-headed asshole and much worse…, even worse because he’s like everyone else. He’s a commoner. He’s a friendly, harmless, clean-looking little bastard, clean-shaven and exhaling cheap eau de parfum, his skin shiny and slightly pinkish with the morning freshness of an early autumn looking to kick summer out, his canines always ready to bite his interlocutor’s jugular at the first sign of weakness. And once his teeth are planted in the good flesh of his prey’s neck, he never releases the pressure again, never again, until death – social or professional – ensues. He’s a serial killer.

His method? The seduction! He is a charmer, a little charmer, some even call him Naboleon [Petit Napoléon (pun intended)], with his despot mania, to want to dominate everything, his world like that of others. Perhaps only the world of words and ideas escapes him. Yet he knows how to handle the verb and bewitch, marabout the quidam, hypnotize the colleague to better pull the cover to himself. He is an expert, a gifted manipulator, in two words: a pervert… but a pervert who can be spotted from afar, from afar, with his charm always in action and his dick wriggling at the slightest gust of wind. But if he is smart, he is not smart and there lies his flaw, his Achilles heel, he is a very smart idiot, a megalomaniac with narcissistic hints….

His strength? The others! as Ionesco could have written about Hell. The others, but above all the belief that others have about him: this man is a savior, a facilitator, he is capable of solving any problem by providing THE solution adapted to the situation each time.

The price to pay? Let him do it! To sign a blank cheque, to give him a mandate, to transfer all our sovereignty to him: he will take care of everything, it is promised and it will be above all for our good. He claims it with aplomb so it must be true. After all, trust should be the basis of any human relationship and mistrust, a simple pathology of them when there is doubt, a doubt that we must then cast out of our minds.

So « Trust me, believe in me, that I can look after you. Take a nap without mistrust. I’m here, trust me… »

Ibonoco

49 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Michel Collart dit :

    No comment (j’aurais trop peur de passer pour un con)… j’adore ! 😉

    J'aime

    1. ibonoco dit :

      Merci Michel… 😊
      Ne disons rien !

      J'aime

  2. marie dit :

    Bonjour, je sais , je l’ai reconnu, c’est mon voisin, si, si je t’assure, tu as brossé son portrait, mais je suis très très méfiante, alors pas de crainte d’être embobinée par cet individu, bête et imbu de sa personne comme il n’est pas permis, juste « un CON » quoi! bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Marie,
      Et un de plus de débusqué !!!
      Un bon CON… Le tout, c’est de l’avoir bien repéré.
      Bel après-midi Marie
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

  3. Et quand on est con, on est con…
    Rien à faire!
    Belle fin de journée John

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Pas grand-chose à faire, quand on l’est, on l’est… con.

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Belle journée également 😊
      John

      J'aime

  4. C’est un billet politique ?
    Non, sans blague, le con, c’est toujours l’autre, mais soyons assurés que nous sommes aussi le con de quelqu’un (de quelques uns) d’autre.
    Quant au tueur en série que tu décris, j’en ai connu un(e) que je ne traiterais pas de con(ne). Oh non, j’ai tout un tas de qualificatifs pour traiter cette personne, mais certainement pas celui de con(ne) tant elle met d’intelligence dans son sale boulot de détruire les autres. Bon, je m’arrête là, parce que je sens que je m’énerve, et quand je m’énerve, je deviens con ! 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Tu as raison, on peut tous être le con de quelqu’un et c’est d’ailleurs ce que je dis aussi dans ce billet.
      Et tu as encore raison, je parle aussi du toxique, du nocif, du pervers narcissique. Ceux-là, ils sont redoutables. Vraiment !
      Et non tu ne deviens pas con. C’est simplement la colère ou le rejet que tu sens monter en toi quand tu penses à ces personnes toxiques bien identifiées.
      Bon après-midi 😊
      John

      Aimé par 2 personnes

      1. ivernazza dit :

        Le « pervers narcissique ». Il manquait au tableau. Ne jamais faire comme Jerome K. Jerome (Avec Montmorency, ils étaient quatre dans son « Trois hommes dans un bateau »): ne jamais aller à la British Library consulter le dictionnaire de médecine. Entré sain, on en sort “a decrepit wreck” et puis l’on se demande « existe-t il quelqu’un de normal dans la salle? »… ma réponse est que c’est selon…

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Non, il n’existe pas quelqu’un de normal mais quelqu’un correspond à des normes. Le pervers narcissique lui est d’un trouble. Il est hors ces normes

          J'aime

        2. ivernazza dit :

          N’avez-vous pas l’impression – à bien y regarder (et grâce en soit rendue à ces “shrinks” freudiens qui ont remplacé les confesseurs traditionnels avec une considérable hausse d’honoraires) – que nous sommes tous plus ou moins le “pervers narcissique” de quelqu’un d’autre? C’est très “tendance” comme l’étaient vers 1900 les « évaporés ». C’est un moyen très efficace de distraire et de mener jusque dans la boîte-poubelle de “Corned-beef” le consommateur de sensations faciles.

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Non, je n’ai absolument pas cette impression. Nous ne sommes pas tous des destructeurs.

          J'aime

        4. ivernazza dit :

          Heureusement non. Mais il n’est pas rare d’observer – surtout chez les fusionnels – qu’ils sont réciproquement le manipulateur de l’autre. Un peu comme le point de coïncidence entre les complexes d’infériorité et de supériorité.

          Aimé par 1 personne

        5. ibonoco dit :

          C’est plutôt bien analysé.

          J'aime

        6. ivernazza dit :

          L’intelligence connaît des formes et déploie des effets multiples. La connerie a ceci de particulier que ses résultats sont toujours négatifs – si l’on veut bien excepter qu’il peut arriver qu’elle nous fasse rire. (C’est une petite compensation.)

          Aimé par 1 personne

  5. “Je suis un con, mais quand je vois ce que les gens intelligents ont fait du monde…”Georges Wolinski
    Ma pensée du moment pour le monde d’aujourd’hui 😉
    merci John, douce soirée!

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Douce soirée à toi également. 😊
      Et une pensée pour Wolinski
      Amities
      John

      Aimé par 1 personne

  6. juliette dit :

    et bien quel langage John, on a pas l’habitude de lire des mots si grossiers ici 😮 et en anglais c’est pire 😀

    Bise et à bas les méchants cons ( que le cul leur pèle , comment tu traduits ça ?

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Une traduction bien trop compliquée pour moi et surtout Juliette, que c’est grossier !

      J'aime

      1. juliette dit :

        ça m’étonnerait qu’elle soit trop compliquée pour toi , et j’en rajoute, et du plus grossier
        que le cul leur pèle et qu’ils n’aient pas le bras assez long pour se le gratter …

        Aimé par 2 personnes

        1. ibonoco dit :

          Oh ! Mes oreilles !😊😊

          J'aime

        2. ibonoco dit :

          Ce ne serait pas un proverbe chinois ?

          J'aime

        3. ivernazza dit :

          …« Et qu’on les essorille et les désentripaille ! » (Cyrano.)

          Aimé par 1 personne

        4. ibonoco dit :

          Belle citation de circonstance

          J'aime

    2. ibonoco dit :

      Belle soirée 😊
      John

      J'aime

  7. Je dois en connaitre quelques uns comme ça…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Peut-être, peut-être… 😊

      J'aime

  8. Jeanne Schmid dit :

    Caramba !
    Serait-ce une histoire vécue?

    Aimé par 2 personnes

  9. colettedc dit :

    Oui, on peut l’être, con, c’est l’cas d’le dire ! Oui on peut trouver les autres (quelques autres) ainsi, oui et vice-versa !
    Bon week-end John,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      La connerie est universelle… malheureusement.
      Bon week-end 😊
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  10. Sabra dit :

    Joli texte, mais trop de fatalité.
    Qui voit le con à la loupe manque de perspicacité sur tout ce qui l’entoure, y compris lui-même.
    Ça doit être probablement con de ne pas aller dans le sens du texte, mais ça me va.
    Sourire

    Belle journée John

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Sabra
      C’est aussi cela la liberté d’expression cet d’opinion : ne pas aller dans le sens du texte. Ça me va bien aussi. Au passage, je ne regarde jamais un con à la loupe, je le vis. 😊
      Belle journée
      John

      Aimé par 3 personnes

      1. Sabra dit :

        Sourire.
        Merci M. John.
        Kiss kiss

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Bonne journée Sabra 😊

          Aimé par 1 personne

      2. ivernazza dit :

        Vous le vivez… ou vous l’endurez?

        J'aime

  11. Sacré portrait au vitriole 🙂 On en connait tous, tout en souhaitant échapper au verdict !
    Très inspiré, John, sur ce billet. Envie d’exprimer quelque chose ? (je souris)
    Biz et à bientôt !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Un petit billet d’humeur. Parfois, on n’en a marre, juste marre. 😊😊
      A bientôt
      Bizzz et belle soirée
      John

      Aimé par 1 personne

      1. Et tu as entièrement raison ! Ça fait un bien fou ! D’ailleurs je ne résiste pas à te livrer une phrase qui me fait toujours rire : « Il paraît que tout le monde a un don. Malheureusement, pour beaucoup, être con est carrément un super pouvoir. »
        Smile and enjoy !

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          J’avoue que tu m’as fait me marrer. Et comme dirait l’autre, je suis tellement con qu’au championnat du monde de la connerie, j’arriverai deuxième…😊

          Aimé par 1 personne

        2. Eh bien, toi aussi tu m’as fait rire 🙂
          Biz et belle soirée, John !

          Aimé par 1 personne

        3. ibonoco dit :

          Belle soirée Dom. 😊😊

          Aimé par 1 personne

  12. Dominique dit :

    Oups, je l’avais loupé ce con-là ! En tout cas il t’a inspiré un texte amusant. Amusant mais… grave aussi.

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Et je le côtoie encore trop souvent

      J'aime

  13. Dominique dit :

    A reblogué ceci sur UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGEet a ajouté:
    Ce texte va très bien au teint de mon billet « CLASH » et au con qui en est le héros (?)

    Aimé par 2 personnes

    1. ibonoco dit :

      Le con va apprécier… mais il ne sait pas qu’il est con.

      J'aime

  14. ivernazza dit :

    Excellent! Attention! Le python a l’étreinte facile… progressive, mais pas tellement voluptueuse. Le serpent à sonnette (sornettes?)… ce serait plutôt la vivacité – une seule détente, et bien du plaisir!… l’un comme l’autre ne sont pas indiqués pour la santé. On est toujours l’invité de quelqu’un à un dîner de cons. Nouzivoilà! Et donc la règle du jeu s’appelle « intimité »: “‘Till there… but not further”. La lecture de John Cleese – le névrosé exquis – est un bon antidote aux invasions barbares. Le mieux… c’est d’éviter de se faire entisser dans la soie de la Toile… Mais la proie en raffole. Comme l’aurait pu dire M’sieur Prudhomme à son pote Fenouillard « on fait pas toujours s’con veut »…
    « Pourquoi parles-tu toujours par énigmes?
    – Je les résous toutes. »
    Finalement, mieux vaut un Poulet-Malassis qu’une certitude couchée; glaciale…

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Alors, je ferai attention à la volupté tentatrice du python.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s