Bob, reviens !

BOB Morane 2.jpg

(Réédition du 8 octobre 2018)

Bob reviens ! Allez, déconne pas, reviens ! Reviens me voir le soir, encore une fois, une toute petite fois, juste une petite dernière fois, comme avant. Reviens… comme tu savais si bien le faire pendant ces après-midi où tout s’arrêtait pour ne laisser place qu’à l’imaginaire derrière les rideaux d’une chambre qui s’ouvraient sur des aventures et des paysages fantastiques. Pourquoi ne veux-tu pas revenir ? Pourquoi ne peux-tu pas revenir ? Parce que j’ai grandi ? Parce que je ne sais plus te trouver au fond de ma bibliothèque, étouffé par tous ces autres bouquins trop gros, trop sérieux ?

Oui, j’ai grandi depuis longtemps, c’est vrai ! Mais tout le monde grandit. Tout le monde prend des rides, et s’oublie peu à peu pour disparaître jour après jour comme des vaguelettes effaçant toute trace ou empreinte sur le sable. Oui, je ne suis plus un ado, c’est encore vrai ! Et alors, ce n’est pas une raison suffisante pour me prendre trop au sérieux et penser que tu n’es plus digne de me proposer quelque moment d’évasion. Je ne pense plus à toi tous les jours, là encore c’est vrai ! Mais cela ne te donne pas le droit de me faire ça. Tu ne peux pas disparaître sans un mot, sans un dernier numéro, sans une dernière bagarre avec Monsieur Ming, sans partager avec Bill et moi une dernière gorgée de ce bon vieux whisky Zat 77…

Reviens, tu me manques tellement. On en a pris du bon temps ensemble et pendant des années Oui et quelles années ! Les plus belles dans la vie d’un enfant insouciant qui ne demande qu’à découvrir le monde et ses aventures. Ces années éternelles que l’on ne pense jamais perdre mais qui pourtant s’envolent au premier coup de vent soufflé par une vie active un peu trop active. On ne revient pas en arrière mais toi, Bob, tu es le seul à savoir le faire alors, emmène-moi juste le temps d’un battement de paupière au-delà du temps. Allez Bob, appelle ton pote Bill, ton amie la journaliste Miss Paramount et Tania, la nièce de Monsieur Ming qui t’aime en secret. Emmène-moi encore faire le tour du monde le temps de quelques pages qui sentent bon le vieux papier. Emmène-moi dans l’espace ou à la rencontre de la Patrouille du temps combattre l’Ombre jaune. Fais-moi encore rêver d’aventures extraordinaires à l’autre bout de la planète, planqué sous mes draps à te suivre dans la jungle avec Bill alors que l’heure du couché est depuis longtemps dépassé…

Alors aujourd’hui, tel un sorcier vaudou dansant autour du feu, je t’invoque et te convoque. Et aujourd’hui, je prie. Je prie pour que tu réveilles l’enfant qui est en moi et pour que de nouveau le rêve, l’imaginaire et l’évasion refassent leur nid dans un coin de mon esprit.

Merci Henri Vernes de m’avoir fait rêver.

29 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie dit :

    Coucou John, c’est un billet superbement écrit, je connais pas Bob, mais j’ai le même sentiment avec tous mes « Jules Verne » comme mes livres de la bibliothèque verte était partis au gré des déménagements, je me suis acheté la collection de ces livres, amis de mon enfance, avec une belle couverture en cuir bleu marine, mais crois moi, je ne jamais relu un de ces livres avec le même plaisir que j’ai eu avec les vieux. Bon après-midi Amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Marie,
      Cela me touche et j’apprécie beaucoup.
      J’ai toujours gardé les vieux livres que je ressors parfois juste pour les tenir en main, les sentir et lire quelques lignes. Parfois j’en termine un.
      Amitiés
      John

      J'aime

  2. Toute la magie de l’enfance dans ces lignes. Retrouver des héros, relire des aventures, se replonger dans un temps d’insouciance…On en a tous besoin de temps en temps.
    Bel après-midi John.

    Aimé par 3 personnes

    1. ibonoco dit :

      Tu as raison. Cette magie on en a besoin de temps à autre. Retrouver un peu de cette enfance que l’on trouvait si longue et qui est passée si vite.
      Bel après-midi à toi aussi.
      Amitiés
      John

      Aimé par 1 personne

  3. Denis Morin dit :

    À la fin de l’enfance et au début de l’adolescence, je dévorais les Bob Morane et les polars d’Agatha Christie. Que de moments d’évasion !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Dévorer, c’est bien le verbe.
      Aujourd’hui, il m’arrive parfois d’en relire et je retrouve le même plaisir… presque.

      Aimé par 1 personne

  4. Moi aussi, je dévorais les Bob Morane. Ça me rappelle d’excellents souvenirs!
    Merci John!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Merci Francine de partager tes souvenirs. Bon Morane a imprégné bien des générations et des petites têtes avec son copain Bill.
      Et aujourd’hui, je le remercie
      Bonne fin d’après-midi Francine. 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  5. blackbonnie64 dit :

    Je me demande si l’Ombre Jaune serait d’accord pour que Bob revienne!

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Je pense que Ming ne le serait pas forcément alors que sa nièce…😊😊😊

      Aimé par 1 personne

  6. Solène Vosse dit :

    Il est important de garder son coeur d’enfant et de rester fidèle à ses rêves de « quand on était petit ».
    Je crois que ces lectures de jeunesse, non seulement nous marquent, mais quelque part nous façonnent et nous influencent. Du moins, nous ont…
    Alors toi tossi t’es un grantenfant ? Ben tu sais quoi ? Change rien.
    Douce soirée à toi, à demain.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Solène,
      Merci de tes mots qui font du bien qu cœur.
      Et oui, je suis encore un grantenfant…
      Belle soirée à toi 😊
      Amitiés
      John

      J'aime

      1. Solène Vosse dit :

        J »adore les gosses ! 😉

        Aimé par 1 personne

        1. ibonoco dit :

          Bonne soirée Solène 😊

          J'aime

    1. ibonoco dit :

      😊😊😊
      C’est le sourire de l’Ombre jaune.

      J'aime

  7. Je rejoins Solène, conserver une part d’enfance en soi est essentielle. Replonger dans les lectures d’autrefois fait du bien. Ainsi, j’ai lu plusieurs fois le « Peter Pan » entre autres livres jeunesse. Belle soirée à toi John 😊

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonsoir Frédéric,
      Et parfois, il est difficile de ne perdre dans une vie d’adulte qui a oublié que la joie ou la fantaisie existait.
      Alors, la lecture de livres de jeunesse fait du bien et tout d’un coup, beaucoup de bonnes choses reviennent…
      Du moins, cela « fonctionne » un peu comme cela avec moi.
      Bonne nuit 😊
      John

      Aimé par 1 personne

  8. colettedc dit :

    Comme c’est bon, de lire ce texte, John ! Oui, ces retours nous font du bien car ces moments qu’on a vécu «à plein» sont inscrits si fort en nous !!!
    Bon jeudi,
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour Colette,
      C’est vrai. Ces moments sont inscrits à tout jamais en nous. Ils nous ont construits egalement.
      Bon jeudi.
      AMITIÉS
      John

      Aimé par 1 personne

  9. Petit, je ne lisais pas trop Bob Morane (il ne devait pas être sur les rayonnages de la petite bibliothèque de quartier, trop occupé à courir la jungle !), mais je partage votre affection pour les « madeleine-souvenirs » des lectures d’enfances.

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Bonjour,
      Bob Morane n’était pas toujours accepté dans tous les foyers. J’ai bataillé un peu moi-même. Et avec le temps, il s’est révélé être un aventurier dont la, lecture de ses exploits nourrissaient assez bien non seulement l’imagination mais aussi mon orthographe, conjugaison et grammaire.
      Et effectivement,, ce sont mes madeleine et simplement parfois ouvrir un une aventure avec Bob Morane, c’est voyager dans le temps…
      Bonne journée et merci
      John

      Aimé par 1 personne

  10. Alors moi je n’ai jamais lu de Bob Morane. Trop jeune sans doute. Quoique… Mais j’avais un cousin plus âgé, complètement fou de ses livres et il en parlait beaucoup.
    En ce qui me concerne, Bob Morane me fait penser à la chanson d’Indochine : L’Aventurier « …Bob Morane contre tout chacal… »
    C’est cool de repenser à ça !
    Biz, John, et à bientôt !

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Indochine s’est inspiré effectivement de Bob Morane pour son titre L’aventurier. Idem pour leur deuxième album Le péril jaune avec Miss Paramount qui est journaliste et ami de Bob Morane ; le péril jaune étang Mister Ming alias L’Ombre jaune.

      Aimé par 1 personne

    2. ibonoco dit :

      Biz et belle soirée

      Aimé par 1 personne

  11. Gavroche dit :

    Ma jeunesse; une époque où il me semblait avoir le pouvoir d’animer ces chers héros, et ces délicieux mots qui gesticulaient sur les pages !
    Merci pour ce regard dans le rétroviseur 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ibonoco dit :

      Peut-être pouvons-nous encore animer le présent avec de vieux rêves… de temps à autres.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s